Discours

Discours

(1968-1992)

Préface de : Mathieu LAINE, Traduit par : Michel LEMOSSE

Un événement éditorial !

Laetitia Strauch-Bonart (Le Point)

Présentation

Margaret Thatcher (1925-2013) est Premier ministre de 1979 à 1990, date de sa démission. Ses réformes radicales aux résultats spectaculaires lui valent trois victoires électorales successives et son intransigeante détermination à les mener le surnom de « Dame de fer ».

Un dirigeant hors norme capable de repenser en profondeur un modèle pour le réformer avec constance et conviction. Une personnalité guidée en tout par le primat de la liberté et de la responsabilité individuelle, capable de restaurer un État régalien fort pour assurer la sécurité, et assumant avec fermeté la rupture profonde avec les errements du passé. Aucune grève, aucun sondage, aucun calcul politicien ni aucun attentat ne la feront plier.

Le « crédo » thatchérien d'inspiration à la fois conservatrice et libérale oriente une action opiniâtre et tout particulièrement des combats transgressifs contre la toute-puissance syndicale, un travaillisme imprégné de collectivisme et d'étatisme, ou encore contre l'Europe bureaucratique de Bruxelles.

Comprendre les ressorts de son action déterminante implique toutefois de se départir des caricatures et de s’autoriser à découvrir qui Margaret Thatcher était vraiment, ce qu’elle a objectivement accompli au service de son pays.

Ses discours et conférences ici rassemblés pour la première fois en français, et magistralement introduits par Mathieu Laine, offrent une formidable opportunité de se faire une idée sincère de cette grande figure du xxe siècle, de cette femme qui a, selon le mot de David Cameron, littéralement « sauvé son pays ».

Médias


BFM Business

Y-a-t-il une alternative à la société libérale ?
France culture

Presse

"Inédit. Ses discours sont enfin traduits en français. Un événement éditorial (...) A point nommé, Les Belles Lettres publient un recueil des grands discours de la Dame de fer entre 1968 et 1992. Pendant ce quart de siècle, les thèmes qui ont fait son succès s'affirment."
Le Point - 06/10/2016

Biographies Contributeurs

Margaret THATCHER

Margaret Hilda Thatcher, fille d'un épicier et d’une couturière, fut d’abord chimiste puis avocate. Elle fait son entrée au Parlement du Royaume-Uni en 1959. Elle est la seule femme à avoir dirigé le Parti conservateur, de 1975 à 1990. Arrivée au pouvoir dans un pays en situation d’instabilité, elle en redresse l’économie en mettant en place une série de réformes radicales. Elle effectue l’un des plus longs mandats de Premier ministre du Royaume-Uni (1979-1990).

Mathieu LAINE

Mathieu Laine est président de la société de conseil en stratégie Altermind, enseigne à Sciences Po et est l'auteur du récent Dictionnaire amoureux de la liberté (Plon).

Michel LEMOSSE

Michel Lemosse, traducteur, est professeur émérite de civilisation anglaise à l'université de Nice.

Extraits

Parfois, j'en ai assez d'entendre parler d'austérité,
Discours de Brighton, 8 octobre 1976

« Il est certain que nous n'allons pas résoudre nos problèmes simplement par le biais de coupes budgétaires (...). Parfois, je me dis que j'en ai assez d'entendre parler d'austérité. Ce n'est pas l'austérité qui fut à l'origine de la grandeur de la période élisabéthaine (...). Ce n'est pas l'austérité qui nous souffla de lancer des recherches pétrolières en mer du Nord et d'exploiter la ressource. C'est l'envie d'entreprendre. Une envie d'entreprendre positive, vitale, stimulante, individuelle. C'est cette envie d'entreprendre qui fut jadis le moteur de ce pays, mais qu'on n'inculque plus à nos jeunes d'aujourd'hui. Elle s'est éteinte avec l'État socialiste. (...) Quel travesti de la vérité que d'entendre les socialistes se proclamer les amis des travailleurs ! De nos jours, nous sommes tous des travailleurs. Et de nos jours ce sont les conservateurs, et non les socialistes, qui représentent les authentiques intérêts, espoirs et aspirations des travailleurs. »


On nous dit que notre seul souci, c'est "le fric, le fric"
Brighton, 14 octobre 1988

« Parce que nous faisons tout pour accroître la prospérité de la nation et de ses citoyens, on nous taxe de matérialisme. C'est un curieux reproche. Pendant des années, l'un des sujets de discussion les plus fréquents dans le domaine politique en Angleterre concerna les moyens à mettre en oeuvre pour garantir une croissance économique. Maintenant que le travail est fait (...) on nous dit que notre seul souci, c'est « le fric, le fric ». (...) On nous accuse de favoriser l'égoïsme et l'appât du gain. (...) Est-ce que le désir naturel de quelqu'un de réussir ce qu'il entreprend, d'offrir de meilleures conditions d'existence à sa famille et de garantir des perspectives d'avenir à ses enfants fait de lui, au bout du compte, un matérialiste? Bien sûr que non. Cela fait de lui un honnête homme, dévoué à sa famille et à la communauté humaine qui l'entoure, et disposé à assumer lui-même des responsabilités. La vérité, c'est que nous encourageons en fait ce qu'il existe de meilleur dans la nature humaine. (...) La vérité, c'est que la prospérité a donné naissance non à une société égoïste, mais à une société généreuse. »

Table des matières

Préface

1. Blackpool, 11 octobre 1968
- Comment la politique fait fausse route

Interventions comme leader du Parti conservateur :
2. Blackpool, 10 octobre 1975
3. Brighton, 8 octobre 1976
4. Blackpool, 14 octobre 1977
5. Brighton, 13 octobre 1978

Interventions comme Premier Ministre et leader du Parti conservateur :
6. Blackpool, 12 octobre 1979
7. Brighton, 10 octobre 1980
8. Blackpool, 16 octobre 1981
9. Brighton, 8 octobre 1982
10. Blackpool,14 octobre 1983
11. Brighton,12 octobre 1984
12. Blackpool11 octobre 1985
13. Bornemouth, 10 octobre 1986
14. Blackpool, 9 octobre 1987
15. Brighton, 14 octobre 1988
16. Blackpool, 13 octobre 1989
17. Bornemouth, 12 octobre 1990

Autres interventions :
18. Kensington, Town Hall, 17 janvier 1976
- Debout l'Angleterre !
19. Londres, St Lawrence Jewry, 4 mars 1981
20. Cheltenham Conservative Rally, 3 juillet 1982
21. Édimbourg, Église d'Écosse, 21 mai 1988
22. Disours de Bruges, 20 septembre 1988
23. Chambre des Communes, 30 octobre 1990
24. La Haye, 15 mai 1992

Découvrez aussi

Sur le socialisme
Principes d'économie politique avec leurs applications en philosophie sociale
Liberté, partout et toujours
L'Économie politique et le socialisme (1849) suivi de Accord entre l'économie politique et la morale (1850)
Essais de philosophie, de science politique et d'économie
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés