Églogues / Eclogae
  • CCXCIX + 576 pages
  • Index
  • Livre broché
  • 14.5 x 22.5 cm
  • Français, Latin
  • Classiques de l'humanisme
  • N° dans la collection : 37
  • Parution :
  • CLIL : 3439
  • EAN13 : 9782251350004
  • Code distributeur : 39797
  • Export ONIX 3.0

Églogues / Eclogae

Traduit par : Hélène CASANOVA-ROBIN

Palmarès de l'Académie Française

Lauréat du Prix d'Histoire et de sociologie

Médaille d'argent du Prix Monseigneur Marcel à pour Hélène Casanova-Robin pour sa traduction et son étude

Présentation

Avec Pontano, on a affaire à une variante tout à fait particulière de l'humanisme italien, qui reflète bien l'ambiance de la cour de Naples, toute animée d'un goût pour le luxe et le plaisir et d'un véritable amour pour toutes les manifestations de la vie et de la beauté. Dans cette œuvre, la religion ne tient qu'une place très modeste et l’on a pu parler à son sujet, sans trop exagérer, d’humanisme laïc.

Nous espérons publier dans cette collection une édition aussi large que possible de Pontano (Dialogues, Urania, Hendecasyllabes) pour donner une idée précise de cette personnalité attachante, et nous commençons cette tâche par une édition d’une partie de ses Carmina : les six Eclogae. On rattache à ce recueil, dont la composition s’échelonne sur une bonne partie de la vie de Pontano, les textes suivants (entre parenthèses: les dates supposées de composition): Acon et Coryle (1463-1464) Quinquennius (1474) Mæon (1475) Meliseus (1493) Lepidina (1496).

Le texte de Lepidina, Meliseus, Mæon et Acon a été publié en 1505 dans une édition aldine, reposant directement sur un manuscrit de Pontano, tandis que celui des deux autres (Coryle et Quinquennius) doit être pris dans l’édition dite « summontienne » (un disciple de Pontano). Les deux principales éditions de ces textes, qui sont la base de la présente, sont celles de B. Soldati (Florence, 1902) et de L. Monti Sabia (Naples, 1973).

Biographies Contributeurs

Giovanni PONTANO

Giovanni Pontano (1429-1503) est ce que l'on appellerait dans notre langue moderne un self made man : après avoir abandonné les terres familiales, il entre directement au service du roi Alfonse le Magnanime, dont il avait fait la connaissance en Toscane. Il part s’établir à Naples et occupe divers emplois à la cour aussi bien qu’à la chancellerie royale. À la mort du Panormite (1471), il devient le chef de l’Accademia qui, de ce jour, prend le nom de pontaniana. Il a l’occasion de montrer son talent politique en occupant le poste de secrétaire d’État jusqu’en 1495. Il commet alors peut-être son unique erreur politique en accueillant favorablement l’invasion des troupes françaises à Naples. Les Aragons, après leur retour, le mirent sur la touche, sans qu’il perde jamais son prestige. Ses dernières années furent consacrées à l’Accademia, aux études et à la mise au point de ses œuvres (dont la plupart n’avaient jamais été imprimés). Il meurt à Naples en 1503.

Hélène CASANOVA-ROBIN

Hélène Casanova-Robin est professeur de littérature latine et néo-latine à l'université Paris-Sorbonne (Paris-IV). Elle dirige actuellement l'équipe de recherché EA 4081 « Rome et ses renaissances ». Ses travaux portent sur la poésie latine, soit antique soit celle des humanistes, tout particulièrement ceux du Quattrocento italien. Parmi les ouvrages publiés, on compte : Diane et Actéon : éclats et reflets d’un mythe à la Renaissance et à l’âge baroque (Paris, 2003), Pontano, Eglogues (Les Belles Lettres, 2011), Virgile, Bucoliques (Les Belles Lettres, 2014).

Table des matières

Etude introductive

Première partie. Présentation générale

I. Pontano – éléments de biographie

1. La formation de l'humaniste

L'Ombrie puis le creuset napolitain

La création de l’Académie

La carrière diplomatique

2. L’homme d’Etat – traités et poèmes didactiques

L’astrologie et les écrits philosophiques

L’esthète et le poéticien – les dialogues

3. L’homme privé – l’inspiration personnelle

La veine conjugale

Stella

Le rêve d’otium bucolicum

II. La tradition du genre bucolique

1. La caractérisation antique du genre bucolique

2. L’usage allégorique du genre bucolique

3. Ecriture de la représentation : usages épidictiques et autoreprésentation du poète

4. Vers une théorisation du genre bucolique

III. Les Eglogues – présentation

1. Datation et publication

2. Singularité de chaque églogue

Le texte et sa tradition

Seconde partie. Etude de l’œuvre

I. Eclectisme des sources autour d’un modèle dominant

1. Virgile : un modèle prééminent

Revisiter les lieux de la bucolique virgilienne

Résonner à l’unisson avec Virgile

Démultiplier la voix virgilienne

2. Le uarius cantus : le mélange des genres dans les Eglogues de Pontano

Bucolique et épithalame

Ordo naturalis et antiqui mores : Lucrèce et les poètes de l’âge d’or

Du lieu bucolique au lieu d’émotion : influences élégiaques et tardo-antiques

La délectation de la fable : présence d’Ovide

3. Inflexions romanesques

1. Paysage et mythe

Montrer Naples et la Campanie

Le jaillissement de la sensualité

Une visée encomiastique : copia et âge d’or

2. L’élaboration de mythes personnels

Des sources antiques à l’inuentio pontanienne

Le paysage anthropomorphe

Des mythes fondateurs : figurer une cosmogénèse ?

3. Le mythe familial

Le mythe comme outil d’expression de soi

Topiques familiales et représentation mythique

Au-delà de l’humain

Le simulacrum

III. Les théories poétiques de Pontano à l’œuvre

1. Une poésie de la mémoire

Une mémoire voluptueuse

La fabrique du signe

Le monument de la parole poétique

2. Poésie de l’enchantement

L’expression de la phantasia

Prééminence de la musique

3. Souci de concordia : éthique et esthétique

Visée éthique

Esthétique du juste milieu

Allier la rusticité à l’élégance

Eglogues / Eclogae

Eglogue I. Lepidina

Prologue

Premier cortège

Deuxième cortège

Troisième cortège

Quatrième cortège

Cinquième cortège

Sixième cortège

Septième cortège

Eglogue II. Meliseus

Eglogue III. Maeon

Eglogue IV. Acon

Eglogue V. Coryle

Eglogue VI. Quinquennius

Notes

Bibliographie

 

 

 

Découvrez aussi

Lettres de la vieillesse. Tome V, Livres XVI, XVII et XVIII (Posteritati) / Rerum senilium, Libri XVI-XVIII
Les Ruines de Rome / De varietate fortunae
Trois Tragédies latines humanistes
L'Afrique / Affrica
Rome restaurée / Roma instaurata. Tome I, Livre I
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés