Épîtres

Épîtres

Suivi de l'Art poétique

Texte établi et traduit par : François VILLENEUVE

Présentation

Mécène voudrait qu'Horace revînt à la poésie lyrique. Mais, avec l'âge, les goûts du poète ont changé; on ne saurait être toujours jeune. Ce qui attire maintenant Horace, c'est la philosophie morale, sans qu'il songe pour cela à se faire le tenant d'une secte ou d'une autre, ni à renoncer, du jour au lendemain, aux exigences de la vie sociale; il lui suffira de s'inspirer, dans sa conduite, de quelques principes généraux. L'étude de la sagesse nous apprendra que l'or n'est pas tout et que seule la volonté de bien faire nous élève toujours au dessus des caprices de la Fortune...

Biographies Contributeurs

François VILLENEUVE

Docteur ès lettres (Paris, 1918) ; Professeur à la Faculté des lettres de Montpellier

Table des matières

Notice du livre I.

Livre I, épîtres 1 à 20

Notice du livre II.

Livre II, épîtres 1 et 2

Notice de l'Art poétique

Art poétique

Initia epistularum

Index nominum

Notes complémentaires

Addenda et corrigenda

Découvrez aussi

Satires
Odes et Épodes
Odes
Satires
Contre Ibis
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés