Eugène Atget, un photographe si discret

Feuilleter le livre

  • 228 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 14.5 x 21.5 cm
  • Histoire de profil
  • N° dans la collection : 12
  • Parution :
  • CLIL : 3691
  • EAN13 : 9782251900124
  • Code distributeur : 48788
  • Export ONIX 3.0
English version

Eugène Atget, un photographe si discret

Présentation

Eugène Atget (1857-1927) a laissé plus de 8 000 clichés mais aucun témoignage sur sa formation de photographe, ses influences, ses idées sur sa pratique ni sur lui-même de manière générale. Il est mort quasi inconnu alors que diverses institutions parisiennes avaient de son vivant acquis quelque 17 000 de ses photographies : elles reposaient dans les réserves de la Bibliothèque nationale, du musée Carnavalet ou de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris mais classées anonymement par thèmes. Apparemment rattaché à la tradition photographique du XIXe siècle, il n'en eut pas moins une influence considérable, et parfois faussée, sur la photographie documentaire du XXe, aussi bien « française » (Henri Cartier-Bresson, Robert Doisneau, Willy Ronis, Izis) qu’américaine (Walker Evans, Berenice Abbott, Robert Frank, Lee Friedlander). Reconnaissables au premier coup d’oeil, ses photographies posent problème dès que l’on s’aventure à aller plus avant dans leur analyse.
Cet ouvrage est le premier à aborder Eugène Atget sous ses multiples aspects : biographiques à travers les quelques éléments qui nous sont connus, historiques par la réception de son travail dans les décennies ayant suivi sa mort et la renaissance de son œuvre aux États-Unis dans les années 1970, esthétiques pour les multiples questions que sa manière si discrète pose au genre documentaire.
Cette discrétion caractérise non seulement la personne d’Atget mais toute sa démarche photographique aussi bien par la modestie apparente de ses sujets que par son effacement volontaire et constant dans sa manière de les saisir.
Atget ou le mystère, et le défi, d’une photographie sans effets parvenant à ne jamais être banale.

Jacques Bonnet a, entre autres, publié une monographie sur Lorenzo Lotto (Adam Biro, 1997), Femmes au bain. Du voyeurisme dans la peinture occidentale (Hazan, 2006) et Comment regarder Degas (Hazan, 2012).

Biographies Contributeurs

Jacques BONNET

Né en 1949, Jacques Bonnet a travaillé durant une trentaine d'années dans l'édition, notamment comme éditeur chez Flammarion (1985-1986) et en tant que secrétaire général d’Albin Michel de 1987 à 2001. Il a enseigné dans plusieurs universités françaises et étrangères et à l’Institut Politique de Paris (1998-2000), et a régulièrement publié des articles dans la section Livres du Monde (1982-1985) et de l’Express (1989-1994). Il a en outre dirigé Cahier pour un temps (Centre Georges Pompidou, 1980-1987) et, dans le domaine de l’édition, coordonné le dossier Hachette-Vivendi Universal Publishing de la revue Esprit (juin 2003), assuré la rédaction en chef des Cahiers du Syndicat de la Librairie (6 parutions de novembre 2004 à 2007), et co-dirigé un dossier du Canard Enchaîné sur l’édition (Tant qu’il y aura des tomes, 2005). Depuis 2005, Jacques Bonnet est traducteur de l’anglais et de l’italien. Ouvrages publiés : - Lorenzo Lotto, éditions Adam Biro, 1997. Traduit en anglais. - Lorenzo Lotto, un génie inquiet,Vilo éd, 1998. - À l’enseigne de l’amitié (roman), éditions Liana Levi, 2003. Traduit en italien et en portugais (Brésil). - De la Coïncidences des opposés et autres variation sur les contraires (essai), Le Cherche-Midi, 2005. - Femmes au bain ou du voyeurisme dans la peinture occidentale, Hazan, septembre 2006. Traduit en allemand. - Des bibliothèques pleines de fantômes (essai), Denoël, septembre 2008. Traductions en italien, allemand, espagnol, grec, anglais néerlandais, finnois, coréen, portugais et portugais (Brésil). Édition en poche : Arléa, avril 2014. - Quelques historiettes ou petit éloge de l’anecdote en littérature, Denoël, septembre 2010. Traduction à paraître en finnois et en portugais (Brésil) - Degas, Hazan, mars 2012.

Table des matières

Dernier voyage à Sceaux

I. Dissimulé sous le voile noir
- Traces biographiques
- Le photographe en son décor
- Reflets

II. Le nez de cire
- Aussitôt mort inconnu qu'exposé
- Atget et la Neue Sachlichtkeit
- Atget en Amérique
- Au hasard des barbecues texans

III. Atget photographe
- De Daguerre à Kodak
- La photographie de document
- Pacte documentaire, pacte artistique
- Matériel et technique
- Questions de méthode
- Atget et ses « précurseurs »
- Atget photographe de Paris
- La manière Atget

Des nus et des arbres

Bibliographie
 

Découvrez aussi

La construction de la sainteté dans la Chine moderne : la vie du maître bouddhiste Xuyun
Disparu ! Enquête sur Sylvain Venayre
Logique de classe
La Vie écrite. Thérèse de Lisieux
Le Secret d'Alvino
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés