Herbert Spencer
  • 328 pages
  • Bibliographie
  • Livre broché
  • 13.5 x 21 cm
  • Penseurs de la liberté
  • N° dans la collection : 1
  • Parution :
  • Première publication : 2007
  • CLIL : 3340
  • EAN13 : 9782251399010
  • Code distributeur : 32583
  • Export ONIX 3.0

Herbert Spencer

Un évolutionniste contre l'étatisme

Présentation

Auteur d'une théorie culturelle de l'évolution qui a marqué son temps (J. S. Mill, Nietzsche, Durkheim, Bergson en furent les commentateurs volontiers critiques), le philosophe et sociologue Herbert Spencer (1820-1903) a depuis été étrangement oublié - sauf pour être parfois caricaturé en apœtre d'un «darwinisme social» cruel aux pauvres.

En revisitant exhaustivement les moments et axes forts de sonŒuvre abondante (La Statique sociale, Les Principes de la morale, L'Individu contre l'État...) et se référant constamment aux textes, Yvan Blot entend réparer ces injustices. Spencer est ainsi rétabli en sa qualité de rigoureux penseur d'une théorie sociale, politique et économique fondée sur le principe d'« égale liberté pour tous », le droit naturel des individus et la coopération pacifique volontaire. Selon lui, l'évolution conduit de la subordination vers la coordination, du statut vers le contrat et vers une réduction de l'emprise de l'État.

Yvan Blot restitue ici à Spencer sa part éminente dans la paternité de conceptions individualistes et libérales, à leur époque profondément originales, et qui, un siècle plus tard, irriguent la dynamique de la modernité.

Biographies Contributeurs

Yvan BLOT

Ancien élève de l’E.N.A. puis haut fonctionnaire, Yvan Blot a été député et parlementaire européen.

Table des matières

Introduction

Célébrité et oubli de Herbert Spencer

♦ La sociologie, rempart contre les superstitions politiques

♦ L'individualisme méthodologique de Spencer

♦ La théorie de l'évolution vers plus de liberté

♦ L'évolution politique du militarisme à la société industrielle

♦ Plaidoyer pour un état limité

♦ Le régime représentatif contre les libertés individuelles ?

♦ La route vers la servitude : le socialisme

♦ Une nouvelle éthique sociale : séparer la justice de la bienfaisance

Épilogue. Herbert Spencer, darwiniste social ou humaniste libéral ?

Découvrez aussi

Qu'est-ce que le conservatisme ?
Les Ordolibéraux
Jean-François Revel
John Law
Léon Say
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés