Histoire critique de la littérature latine
  • 656 pages
  • Index
  • Livre relié
  • 16 x 24 cm
  • Première publication : 2014
  • Dernier tirage :
  • CLIL : 3435
  • EAN13 : 9782251444819
  • Code distributeur : 47275
  • Export ONIX 3.0
English version

Histoire critique de la littérature latine

De Virgile à Huysmans

Présentation

Ce que nous savons de la littérature latine et qui nous est présenté dans un cadre chronologique impeccable est une construction, une appropriation, fruit d'une conquête héroïque : des œuvres arrachées au néant par le travail des copistes, retrouvées par les Pétrarque, les Poggio Bracciolini, infatigables chasseurs de manuscrits, rendues à leur vérité textuelle et historique par des philologues brûlant de l’ardor eruditionis, diffusées par les éditeurs, les traducteurs ; constamment réinterprétées, réinventées à travers une longue série d’aléas et de débats passionnés qui réactualisent le canon, débats qui dépassent l’académie, enflamment la République des Lettres, mobilisent notamment ces lecteurs privilégiés que sont les grands écrivains. Aussi ces pages, qui racontent l’histoire de cette histoire, offrent-elles, à côté de Virgile et d’Ovide, à côté de Politien, de Juste Lipse, de Lachmann, les noms de Montaigne, Hugo, Laurent Tailhade, Huysmans.

Rendu possible par les nombreux travaux qu’a suscités, par delà l’Humanisme, l’intérêt porté à l’histoire de la réception, le point de vue choisi commande l’organisation du livre. En premier lieu, détachés des autres par leur œuvre polyvalente et réunis sous le titre, repris à Dante, de « La Bella scuola », quatre noms qui n’ont jamais disparu de l’horizon, astres majeurs au « ciel » de la littérature latine : Virgile, Cicéron, Horace, Ovide. Suivent, vaste zodiaque, les représentants des principaux genres de prose et de poésie : Philosophie (Lucrèce, Sénèque, les Platonismes), Histoire, Théâtre, Roman, les Genres poétiques (Épopée, Élégie, Satire, Épigramme, Fable et Silve, les Poètes « mineurs »), Épistoliers et Orateurs et enfin Théorie de l’éloquence. Une troisième partie est consacrée à la Littérature technique (Pline,Vitruve, etc.) et érudite (les polygraphes, les grammairiens). Écrit sous la plume savante et sensible de Pierre Laurens, enrichi de nombreux extraits en traduction, l’ouvrage se clôt par une quatrième partie consacrée à cette poussière d’étoiles qu’on appelle la « Littérature latine inconnue ».

Pierre Laurens, correspondant de l’Institut, professeur émérite à la Sorbonne où il a occupé la chaire de Littérature latine de la Renaissance, est l’auteur de nombreux ouvrages, dont : Anthologie grecque, Livre IX, deuxième partie, et X (1974 et 2011) ; Musæ reduces (1975) ; Baltasar Gracián, La Pointe ou l’Art du génie, trad. (1983) ; le Commentaire sur le Banquet de Platon de Marsile Ficin, éd. et trad. (2002) ; l’Africa de Pétrarque, éd. Et trad. (2006) ; Anthologie de la poésie lyrique latine de la Renaissance (2004) ; La dernière Muse latine, Douze lectures poétiques, de Claudien à la génération baroque (2008) ; L’âge de l’inscription (2010) ; L’Abeille dans l’ambre (1989, édition revue et augmentée 2012).

Presse

... ce livre passionnant, véritable somme qui examine aussi bien l'histoire de la réception de Virgile que celle de Sénèque, de Tite-Live ou de Plaute.
Le Point références - 01/03/2014

Erudit et vagabond, méthodique et passionné, Pierre Laurens avait suffisamment à faire avec les quatre géants que sont Virgile, Cicéron, Horace et Ovide,...
Le Figaro Littéraire - 27/02/2014

Il y a dans l'ouvrage de Pierre Laurens toute la sensibilité, toute l'érudition, toute la force qui ne se peuvent rencontrer que chez un véritable "ami" des Latins.
Politique Magazine - 01/03/2014

Si l'expression "bibliothèque de l'honnête homme" a encore un sens, ce livre constamment surprenant devrait y figurer - car il manifeste l'insolente modernité des classiques et la liberté intellectuelle que produit la grande érudition.
L'Histoire - 01/06/2014

Cet ouvrage ravira les connaisseurs comme les curieux qui trouveront une mine d'informations sans précédent sur l'histoire des manuscrits latins.
Plume - 01/07/2014

Biographies Contributeurs

Pierre LAURENS

Pierre Laurens, correspondant de l'Institut, professeur émérite à la Sorbonne où il a occupé la chaire de Littérature latine de la Renaissance, est l'auteur de nombreux ouvrages, dont : Anthologie grecque, Livre IX, deuxième partie, et X (1974 et 2011) ; Musæ reduces (1975) ; Baltasar Gracián, La Pointe ou l’Art du génie, trad. (1983) ; le Commentaire sur le Banquet de Platon de Marsile Ficin, éd. et trad. (2002) ; l’Africa de Pétrarque, éd. Et trad. (2006) ; Anthologie de la poésie lyrique latine de la Renaissance (2004) ; La dernière Muse latine, Douze lectures poétiques, de Claudien à la génération baroque (2008) ; L’âge de l’inscription (2010) ; L’Abeille dans l’ambre (1989, édition revue et augmentée 2012).

Table des matières

Préface.

 

Première partie. La « bella scuola »

 

Virgile

Cicéron

Horace

Ovide

 

Deuxième partie. Les genres de la prose et de la poésie

 

I. L'histoire

Tite-Live

Tacite

Salluste

César

Ammien Marcellin

Les biographies : Cornélius Népos, Suétone, l’Histoire Auguste

L’histoire élargie à la Grèce : Quinte-Curce, Julius Valère

L’histoire rhétorique : Florus, Velléius Paterculus

Abréviateurs et excerptateurs : Les Periochæ liviennes et autres abrégés, Valère Maxime, Julius Obséquens

 

II. La philosophie

Lucrèce

Sénèque le philosophe

Platonismes. Les traducteurs : Cicéron, Calcidius, Apulée, Macrobe, Augustin, Boèce

 

III. La poésie dramatique

Comédie : le débat Plaute et Térence.

Sénèque tragique

 

IV. Le roman

Pétrone.

L’Âne d’or d’Apulée

 

V. La poésie

L’épopée après Virgile

Lucain

Les trois épopées flaviennes : Stace, Silius Italicus, Valérius Flaccus

Au IVe siècle : Claudien

Catulle et les Élégiaques

Catulle

Tibulle ou Properce ?

La satire après Horace

Juvénal

Perse

Sénèque (?), l’Apocoloquintose

Poésie morale : épigramme, fable, sentence.

L’épigramme : Martial

 

La fable : Phèdre, Avianus

Les sentences : Publilius Syrus, Les Disticha (ou Dicta) Catonis

Poésie descriptive et aulique

La Silve (poèmes-forêt) : Stace, Sidoine Apollinaire

L’idylle : Ausone, La Moselle, Claudien, Épigrammes et Idylles

Poètes et poèmes latins « mineurs »

Auteurs bucoliques et cynégétiques :

Titus Calpurnius Siculus, Némésianus, Laus Pisonis, Bucoliques d’Einsiedeln, Grattius Faliscus, Némésianus

Vers l’Antiquité tardive : la Veillée de Vénus, Rutilius Namatianus, le Querolus, les Énigmes de Symphosius, Epigrammata Bobiensia, les Épigrammes de Luxorius, l’Orestis tragoedia de Dracontius

En marge des chefs-d’Œuvre : l’Appendix vergiliana, les Priapées, Appendix ovidiana, Consolation à Livie, Appendix petroniana, les Épigrammes attribuées à Sénèque

 

VI. Épistoliers, orateurs & théorie de l’éloquence

Épistoliers : Pline le Jeune, Fronton, Symmaque, Sidoine Apollinaire

Orateurs : le Panégyrique de Pline, les Panegyrici Latinil, la Gratiarum actio d’Ausone à Gratien

L’éloquence épidictique : Apulée

Théorie de l’éloquence : la Rhétorique à Hérennius, Sénèque le Père, Quintilien, le Dialogue des orateurs de Tacite

 

Troisième partie. La littérature technique et érudite

 

La littérature technique

Pline l’Ancien

L’architecture : Vitruve, Frontin, les arpenteurs .

L’astronomie : Hygin, Manilius, Firmicus Maternus et les autres

La géographie : Pomponius Méla, … et aussi

Médecine : Celse

Art de la guerre : Frontin, Végèce

Agriculture : Caton, Varron, Columelle, Palladius

Cuisine : les dix livres d’Apicius

Le Corpus iuris civilis

 

L’érudition

Linguistes et antiquaires : Varron, Verrius Flaccus, Sextus Pompeius Festus

Histoire littéraire : le De grammaticis et le De poetis de Suétone

Deux miscellanées : Aulu-Gelle, Macrobe

Mythographes : Hygin, Fulgence

Trois encyclopédies tardives : Martianus Capella, Cassiodore, Isidore de Séville

Chronologies : Jérôme et la Chronique d’Eusèbe

Les grammairiens : Asconius, Valérius Probus, Hélénus Acron et le Pseudo-Acron, Pomponius Porphyrio, Nonius Marcellus, Servius, Donat, Cæsius Bassus et Atilius Fortunatianus, Dosithée, Lactantius Placidus, Junius Philargyrius, Évanthius, Flavius Sosipater Charisius, Diomède, Priscien

 

Quatrième partie. Fragments de littérature

I. Un travail de géants

Les sources

L’érudition moderne : les recueils de fragments

 

II. Esquisse d’une cartographie

Les débuts

La Loi des Douze Tables

L’aube d’une poésie latine : Livius Andronicus, Nævius

Les annalistes : Fabius Pictor et les autres

Le grand IIe siècle

Caton l’Ancien

« Pater » Ennius : la première épopée en hexamètres

L’essor de la tragédie : Pacuvius et Accius

Lucilius et l’invention de la satire romaine

La palliata (comédie à la grecque) : Trabea, Cæcilius

La togata (comédie à la romaine) : Titinius, Afranius, Atta

La prose des orateurs : Tibérius et Caius Gracchus

premier siècle : l’âge de sylla

Les poètes du « cercle de Catulus » : Valérius Ædituus, Porcius Licinus

Premier siècle : l’âge de césar et de cicéron

L’éloquence : Antoine, Crassus, Hortensius

La grammaire : Ælius Stilo

Un génial polygraphe : Varron

Au théâtre : l’Atellane de Pomponius et de Novius

Le mime de Labénius et de Publilius Syrus

La poésie autour de Catulle : Valerius Cato, Calvus, Bibaculus, Cinna, Cécilius, Lélius, Varron de l’Aude

L’âge d’Auguste et de Tibère

Trois politiques : Polion, Mécène, Agrippa

Varius : la tragédie perdue

Gallus et l’invention de l’élégie

Macer

Domitius Marsus

Albinovanus Pedo

Sous les flaviens

Arruntius Stella, Sulpicia II

L’âge d’Hadrien

Un empereur lettré

Un anonyme

IIIe-IVe siècle : technopaignia

Centonistes : Geta, Ausone, Proba.

Carmina figurata, versus intexti : Optatianus

Pentadius

Autres extraits du Salmasianus : Reposianus, Modestinus, Vespa

Pour finir : un témoignage épigraphique

 

Épilogue

Appendices

Appendice I. Liste des editiones principes

Appendice II. Des siècles de commentaires 

Appendice III. Petit aperçu d’histoire de la traduction

Appendice IV. Chronologie

Indices

Index des auteurs antiques et médiévaux

Index des auteurs antérieurs au XXe siècle

Index des auteurs des XXe et XXIe siècles

Découvrez aussi

La Dernière Muse latine
L'Abeille dans l'ambre
L'Âge de l'inscription
Les Mots latins pour Mathilde
Itinéraire d'un lettré chinois
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés