Histoire naturelle. Livre XXXII

Histoire naturelle. Livre XXXII

(Remèdes tirés des animaux aquatiques)

Texte établi et traduit par : Eugène De SAINT-DENIS

Présentation

« Des ouvrages de Pline un seul est arrivé jusqu'à nous, son Histoire naturelle. Ce n'est pas, à proprement parler, ce que dans notre langage moderne nous entendrions par un titre semblable. L'auteur commence par exposer des notions sur le monde, la terre, le soleil, les planètes, et les propriétés remarquables des éléments. De là il passe à la description géographique des parties de la terre connues des anciens. Après la géographie vient ce que nous appellerions l'histoire naturelle, à savoir, l'histoire des animaux terrestres, des poissons, des insectes et des oiseaux.

La partie botanique qui suit est très considérable, d'autant plus que Pline introduit beaucoup de renseignements sur les arts, tels que la fabrication du vin et de l'huile, la culture des céréales, et différentes applications industrielles. La partie botanique terminée, il revient sur les animaux pour énumérer les remèdes qu'ils fournissent; enfin il passe aux substances minérales, et là (ce qui est une des parties les plus intéressantes de son livre) il fait à la fois l'histoire des procédés d'extraction de ces substances, et celle de la peinture et de la sculpture chez les anciens. On voit qu'à vrai dire l'ouvrage de Pline est une sorte d'encyclopédie. » Émile Littré

Biographies Contributeurs

PLINE L'ANCIEN

Naturaliste ; Oncle de Pline le Jeune

Eugène De SAINT-DENIS

Professeur honoraire à la faculté des lettres de l'Université de Dijon (en 1992)

Table des matières

I. Du rémora.
II. De la torpille, 7.
III. Du lièvre marin, 5.
IV. Merveilles de la mer Rouge.
V. De l'instinct des poissons.
VI. Propriétés admirables des poissons.
VII. Où ils mangent à la main.
VIII. Où des réponses se donnent par l'intermédiaire des poissons ; et où ils reconnaissent la voix. .
IX. Où les poissons sont amers; où ils sont salés; où ils sont doux. Qu'il y a des sympathies et des antipathies de localités.
X. Quand les poissons de mer ont commencé à être en usage pour la premlère fois. Règlement du roi Numa touchant les poissons.
XI. Du corail ; remèdes et observations, 49.
XII. De la haine des animaux marins entre eux. Du galéos, du surmulet et de la pastenague.
XIII. Des animaux amphibies. Du castoréum; remèdes et observations, 46.
XIV. De la tortue ; remèdes et observations, 46.
XV. Remèdes tirés des animaux aquatiques, par ordre de maladies.
XVI. Contre les poisons et les maléfices. De la dorade, de l'étoile de mer.
XVII. Contre les morsures de serpent, de chien, et contre les animaux venimeux. Du dragon marin. Des poissons salés. De la sardine. Du cybium.
XVIII. Baudroie. Grenouille. Grenouille rubette ; observations, 35.
XIX. Enhydris, 6. Écrevisses de rivière 14 ; écrevisses de mer, 7.- Limaçons d'eau douce, 7. Coracins, 4. Cochons de mer.
XX. Veau marin. Murène. Hippocampe. Hérisson de mer.
XXI. Des huîtres; de leurs espèces; observations et remèdes, 59. Pourpres.
XXII.Algue marine, 2.
XXIII. Pour l'alopécie, les cheveux, et les ulcères de la tète : rat marin. Scorpion marin. Sangsues. Murex. Coquilles, etc.
XXIV. Pour les yeux et les cils : graisse de poisson. Callionyme, Fiel de coracin. Sèche. Ichthyocolle.
XXV. Pour les affections des oreilles : batia, bacchus ou myxon. Poux de mer, etc.
XXVI. Pour les douleurs de dents : chien de mer, etc.
XXVII. Pour les lichens et les taches du visage: Cétacé. Dauphin. Colytie ou corytie. Halcyoneum. Thon, etc.
XXVIII. Pour les scrofules, les parotides, les angines et les affections de la gorge : Mènes. Scolopendre. Sauras. Conque. Silure, etc.
XXIX. Pour la toux et les affections de poitrine.
XXX. Pour les douleurs du foie et du côté. Strombe ou conque longue. Tethée, etc.
XXXI. Pour les affections du ventre : Chou marin. Myaces. Mitule. Péloride. Sériphium. Érythin, etc.
XXXII. Pour la rate, les calculs et les affections de la vessie : Sole, turbot, blendée, ortie de mer, poumon de mer, onyches, etc.
XXXIII. Pour les entérocèles et les affections du siège : De la couleuvre aquatique. De l'hydre. Du muge. De la pélamide, etc.
XXXIV. Pour les tumeurs, pour les affections des parties génitales : Sciène. Perche. Squatine. Smaride, etc.
XXXV. Pour l'incontinence d'urine : Ophidion, etc.
XXXVI. Pour la goutte et les douleurs de jambes : Bièvre. Bryon, etc.
XXXVII. Pour les épileptiques.
XXXVIII. Pour les fièvres : Aselle. Pagre. Baleine, etc.
XXXIX. Pour le léthargus, la cachexie, l'hydropisie.
XL. Pour la brûlure et l'érysipèle.
XLI. Pour les affections des nerfs.
XLII. Pour arrêter le sang et pour en tirer : Polypes. Sangsues, etc.
XLIII. Pour l'extraction des corps étrangers.
XIV. Pour les ulcères, les carcinômes et les charbons
XLV. Pour les verrues et l'âpreté des ongles : Glanis, etc.
XLVI. Pour les maladies des femmes : Glaucisque, etc.
XLVII. Pour faire tomber les poils : épilatoires.
XLVIII. Pour les maladies des enfants.
XLIX. Pour empêcher l'ivresse : Rubellion. Anguille. Raisin de mer.
L. Pour réprimer ou exciter les désirs vénériens : Hippopotamie. Dent decrocodile, etc.
LI. Pour les maladies des animaux.
LII. Des autres animaux aquatiques. Adarca ou calamochnus. Calamus. Encre de sèche, etc.
LIII. Noms de tous les animaux qui vivent dans la mer, 176.
LIV. Noms qui se trouvent dans Ovide.
LV. Poissons qu'aucun auteur n'a nommés.

Découvrez aussi

Histoire naturelle. Livre XI
Histoire naturelle. Livre XXVIII
Histoire naturelle. Livre XXX
Histoire naturelle. Livre XXXI
Histoire naturelle. Livre XXIX
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés