L'Éthique de la liberté

L'Éthique de la liberté

Préface de : Jérémie ROSTAN, Traduit par : François GUILLAUMAT, Pierre LEMIEUX

Présentation

Contestation radicale de l'ordre politique établi, L'Éthique de la liberté est devenu le texte culte de la pensée libertarienne dans sa version anarcho-capitaliste.

Lorsque The Ethics of Liberty est publié en 1982, Murray Rothbard (1926-1995) n'en est pourtant pas à son coup d'essai:dans une veine semblable cet émule de Ludwig von Mises s'est fait connaître en 1973 avec For a New Liberty:The Libertarian Manifesto. Mais dans son nouvel opus et en partant d'une décapante « robinsonnade », il radicalise le libertarianisme en prônant une liberté individuelle maximale, l'État zéro et une société totalement privatisée fondée sur l'échange volontaire et le capitalisme de laissez-faire, eux-mêmes légitimés par une réinterprétation rationaliste rigoureuse de la tradition du droit naturel, du droit de propriété et de la morale qui en découle.

La lecture de cet ouvrage offre un excellent aperçu des positions éthiques et économiques de la pensée libertarienne qui occupe une place plus importante qu'on ne le croit en France, mais aussi dans le paysage intellectuel et politique américain — au point d'avoir en bonne partie inspiré l'orientation anti-étatiste de l'actuelle vague des « Tea parties »...

Biographies Contributeurs

Murray ROTHBARD

Murray Rothbard était professeur d'économie politique. Il enseigna d’abord au Brooklyn Polytechnic Institute de l’université de New York puis à l’université du Nevada à las Vegas, qui publia par ailleurs plusieurs ouvrages d’économie ou d’histoire économique d’inspiration « autrichienne » (l’école de pensée de Mises et Hayek).

François GUILLAUMAT

Economiste ; Directeur adjoint des publications à l'Institut économique de Paris (en 1984) ; Directeur de la collection "Laissez faire" aux éditions Les Belles lettres (en 1991)

Pierre LEMIEUX

Pierre Lemieux est économiste, professeur associé à l'Université du Québec en Outaouais, et Senior Fellow à l’Institut économique de Montréal. Il a publié de nombreux articles dans la presse financière canadienne et internationale, ainsi que dans des magazines spécialisés et des revues scientifiques. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de théorie politique et économique dont, aux Belles Lettres, Le Droit de porter des armes (1993), Apologie des sorcières modernes (1991), et Comprendre l’économie. Ou comment les économistes pensent (2008). Il vit maintenant aux États-Unis.

Table des matières

Préface de Jérémie Rostan

Le droit naturel

Théorie de la liberté

L'État contre la liberté

Autres théories modernes de la liberté

La stratégie de la liberté

Découvrez aussi

Nouveaux essais de philosophie, de science politique, d'économie et d'histoire des idées
L'Individualisme économique et social
L'Économie politique et le socialisme (1849) suivi de Accord entre l'économie politique et la morale (1850)
Éthique de la redistribution
Moyens économiques contre moyens politiques
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés