L'Histoire de l'Affaire Dreyfus
  • 1504 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3377
  • EAN13 : 9782251444673
  • Code distributeur : 46118
  • Export ONIX 3.0
English version

L'Histoire de l'Affaire Dreyfus

De 1894 à nos jours

Présentation

Dans l'importante bibliographie consacrée à l'affaire Dreyfus, peu nombreuses sont les histoires de l'événement. À côté de la grande synthèse de Jean-Denis Bredin, et les précis publiés au Livre de Poche (Cahm), à La Découverte (Duclert), chez Gallimard (Birnbaum), le Que-sais-je? (Miquel), la seule véritable histoire de l'Affaire remonte à Joseph Reinach publié au début du XXe siècle et récemment réédité. Il est la référence « incontournable » mais une référence incomplète (nous avons appris beaucoup depuis 1908) et souvent discutable dans la mesure où, acteur de l'événement, Joseph Reinach prend parfois des partis pour le moins discutables ou que nous savons aujourd'hui contraires à la vérité historique. La grande histoire de l’Affaire reste donc encore à faire…

Le projet d’une nouvelle Histoire de l’affaire Dreyfus se propose d’offrir une vision plus proche de ce que fut l’événement et de le dépasser pour en observer les échos et les représentations jusqu’à 2012. Pour cela, il repose sur un important travail de documentation: la lecture de tout ce qui a été édité pendant l’Affaire, après l’Affaire (et ce jusqu’à aujourd’hui), le dépouillement systématique de toute la presse publiée entre 1894 et 1908 puis de quelques périodes clés (l’Occupation, par exemple), les fonds des archives départementales et, surtout, des archives peu ou pas exploitées (papiers Joseph Reinach, famille Dreyfus, Salomon Reinach, Paul Meyer, Gaston Paris, Scheurer-Kestner, famille Dreyfus, Bernard Lazare, Zadoc Kahn, Arconati-Visconti, Havet, Barrès, Poincaré, Zola, Waldeck-Rousseau, etc.) ou inédites (papiers Billot, notes de Dreyfus pour ses procès, lettres de Zola à Labori, fonds Lipschutz, Desachy, Mathieu Dreyfus, souvenirs et mémoires de Jourdy, Krantz, Bard, papiers Forzinetti, Bertulus, du Paty de Clam, Demange, Ménard, Ribot, Dardenne, Grimaux, Caillaux).

Philippe Oriol, est enseignant et chercheur. Il a déjà publié sur la période symboliste, le rapport entre littérature et politique à la fin du XIXe siècle et l’affaire Dreyfus de nombreux articles et volumes dont une biographie de Bernard Lazare (Stock, 2003) et les souvenirs inédits du capitaine Dreyfus (Après le procès de Rennes. Carnets 1899-1907, Calmann-Lévy, 1998). Parallèlement à cette nouvelle Histoire, il travaille depuis 10 ans à un Dictionnaire biographique et géographique de l’affaire Dreyfus en trois volumes de 1 500 pages chacun dont le premier tome devrait paraître en 2014 (Champion).

Presse

L'auteur y offre un tableau encyclopédique de l'événement et de sa postérité, de l'histoire et de la mémoire.
Le Figaro Histoire - 01/02/2015

Une nouvelle Histoire de l'Affaire Dreyfus dépoussière les vieilles idées préconçues et remet en lumière Grands Écrivains et petits poètes.
Le matricule des anges - 01/03/2015

La documentation réunie (articles de presse, archives judiciaires, correspondances...) est impressionnante.
L'Histoire - 01/10/2014

Philippe Oriol... a publié en deux volumes et près de quinze cents pages, une Histoire de l'affaire Dreyfus de 1894 à nos jours qui, sur un sujet qu'on croit connu, apporte beaucoup de nouveau.
Médiapart - 16/03/2015

Un ouvrage de référence.
Le Point - 18/12/2014

On pensait tout savoir à propos de la plus célèbre erreur judiciaire de l'histoire. En vérité, bien des aspects demeuraient dans l'ombre.
Charlie Hebdo - 17/12/2014

Actualité du dreyfusisme
Médiapart

Biographies Contributeurs

Philippe ORIOL

Philippe Oriol, est enseignant et chercheur. Il a déjà publié sur la période symboliste, le rapport entre littérature et politique à la fin du XIXe siècle et l'affaire Dreyfus de nombreux articles et volumes dont une biographie de Bernard Lazare (Stock, 2003) et les souvenirs inédits du capitaine Dreyfus (Après le procès de Rennes. Carnets 1899-1907, Calmann-Lévy, 1998). Parallèlement à cette nouvelle Histoire, il travaille depuis 10 ans à un Dictionnaire biographique et géographique de l'affaire Dreyfus en trois volumes de 1 500 pages chacun dont le premier tome devrait paraître en 2014 (Champion).

Table des matières

Livre I. L'affaire du capitaine Dreyfus. 1894-1897

Introduction

« L'emmerdante affaire Dreyfus »

Tout a été dit

Une autre histoire...

Une nouvelle histoire

Une erreur judiciaire ?

Une histoire d'hommes

Une banale affaire d'espionnage

Un autre monde

« Le criminel en chef »

Le fidèle et dévoué Henry

Un moment antisémite

Une question centrale

« Pas de Juif ici ! »

La France juive

Les informateurs de La Libre Parole

Une authentique machination

Comment on fabrique un coupable

La Grande Aveugle

« J'aurais dû m'en douter »

Mercier se lance

Experts et expertises

« L'astrologie judiciaire » de M. Bertillon

Aboutir dans le sens indiqué

L'arrestation

« Mon crime est d'être né juif »

La mise au secret

L'impossible mission de Du Paty

Les certitudes de Boisdeffre

Crime ou délit ?

A la recherche des preuves

L'instruction d'Ormescheville

L'indifférent général Saussier

Le dossier secret

Une affaire publique

La réaction des ambassades

« La presse de sang »

L'honneur de la presse

L’impossible défense

La capitulation de Mercier

Le courage de Demange

« Le huis clos du Champ-de-Mars »

Dreyfus ou Mercier

Un ministre devenu volubile

Le « sous-Boulanger »

L’affaire Mercier

Comment on condamne un innocent

Tout le crime

« Je t’embrasse comme je t’aime »

L’organisation de la défense

L’événement

Des débats dans « une cave »

Le huis clos dans le huis clos

Le verdict

« Mon vieux Maurel »

« Douze balles dans la peau »

Le monstre

« Je suis condamné à vivre »

Une ultime tentative

Le supplice « pire que la mort »

« Marche droit et relève-toi »

L’indiscret Lebrun Renaud

La légende des aveux

Nuit « historique » et nuit « tragique »

Judas a trop bien marché

Le « pacte secret »

Le serment des conjurés

Le dernier crime du ministre

« L’ouvrier diabolique de l’erreurjudiciaire »

Le déporté Dreyfus

Qu’on l’oublie !

Saint-Martin-de-Ré

La traversée

L’île du Diable

La promesse de Mercier

Les premiers temps

Un dangereux prisonnier

Les rigueurs de la loi

Les angoisses du nouveau ministre

Ne pas perdre espoir

« Le but constant du déporté Dreyfus »

« Le vide autour de nous »

Premières recherches

Marionnette de zinc ?

Une famille « admirable »

La voie diplomatique

Léonie

Une cause perdue

Le Juif « le premier qui se leva pour le Juif martyr »

La vérité sur l’Affaire Dreyfus

La promesse

Le grand cœur de Boisdeffre

Combattre l’ennemi

Un vent de folie

« Pour les Juifs » et « Contre l’antisémitisme »

L’autre conception

La relance de l’affaire

L’évasion de Dreyfus

Aucun doute possible

Un vrai miracle

Dreyfus est innocent

« Un fait capital »

L’impossible révision

Il n’y a pas d’affaire Dreyfus

De cercle en cercle

La double boucle

La mise aux fers

La cage de Dreyfus

« Lutter plus énergiquement que jamais »

Le tournant du printemps de 1897

La question des responsabilités

Deux ministres

De précieux auxiliaires

Le cas Deniel

« Appliquer la consigne »

Livre II. L’affaire Esterhazy. Janvier 1895-janvier 1898

Un homme qui s’occupe de vous

« L’affaire Dreyfus n’est pas finie »

« Nourrir le dossier »

Les fuites continuent

Préserver l’œuvre

La découverte

Cruelle absence

Première enquête

Serrer les rangs

Le faux Picquart

Le retour du « décoré »

Deux précieux alliés

Continuer l’enquête

Expertises

De Boisdeffre à Gonse

L’indiscipliné Picquart

« Débordés, enfermés dans une situation inextricable »

Une dernière chance

La mise à l’écart

Faire la preuve

« Le traître, le voici »

« Une importante mission »

Fourbir les armes

Une certitude

La deuxième affaire Dreyfus

Scheurer-Kestner, « le faiseur de vérité »

Vers la lumière

Questions de tactique

« Justice sera faite où j’y périrai »

Deux actions parallèles

La collusion

En ordre de bataille

« C’est compris mon général… »

Lettres d’un « innocent »

« Sabre à la main ! Nous allons charger ! »

Premières démarches

« Dans la main d’Esterhazy »

Le retour de Spéranza

Une situation intolérable

La dernière dérobade du gouvernement

La dénonciation

Comment on acquitte un coupable

La faiblesse d’un ministre

Un intrigant entourage

Obéir à l’intérêt supérieur de l’État

L’enquête Pellieux

L’enquête Esterhazy

L’enquête Picquart

Complément d’enquête

Une enquête dirigée ?

Agir sur l’opinion

Un personnage de roman

Les preuves de la trahison de Dreyfus

« Le syndicat de trahison »

La stratégie Leblois

Calmer ses ardeurs

Un mensonge plus raisonnable

La Vérité en marche

« Le bon et honnête journalisme »

« Je trouvais lâche de me taire »

L’Instruction Ravary

Une décision politique

Une curiosité sélective

Nouvelles expertises

« Alea jacta est »

« Le Syndicat grandit »

« Conspuez le Figaro ! »

A la jeunesse et à la France

La « presse du syndicat »

Descendre dans le forum

Une autre lecture

« Vive Esterhazy ! Vive l’Armée ! »

Le retour de Mercier

« La comédie du huis clos »

Le procès

« La vérité est en marche et rien ne l’arrêtera »

Annexe

La Quatrième pièce du dossier secret

 

 

Livre III. L’Affaire. Janvier 1898-septembre 1899.

L’Affaire Zola.

« Un moment de la conscience humaine »

« J’Accuse… ! »

La mobilisation dreyfusarde

« Écrivains mais citoyens »

Adhésions nouvelles, pétitions nouvelles

« La Protestation des intellectuels ! »

Dreyfusards et révisionnistes

Antidreyfusards et antirévisionnistes

« Ils en ont parlé »

L’Affaire de tous

« Mort aux Juifs ! »

« Le parti de la rue »

Points de vue socialistes

Le procès Zola

Restreindre la plainte

Restreindre les débats

Derniers préparatifs

La vérité, toute la vérité

La voie diplomatique

L’Événement

« La question ne sera pas posée »

Empêcher la preuve

« Le coup de la pièce secrète »

Empêcher la preuve

« Le coup de la pièce secrète »

Le verdict

« Etre acharnés »

Continuer la lutte

L’action du Comité de défense

Organiser le combat

Le deuxième procès Zola

Cassation et procès

Le dossier secret

Nouveaux « crapauds »

L’exil

L’affaire Picquart.

Le tournant des élections

Pour ou contre la révision

La chute de Méline

En finir

L’avènement de Cavaignac

La réaction dreyfusarde

Le grand œuvre de Cavaignac

« Le maquis de la procédure »

L’instruction Fabre

L’instruction Bertulus

Le conseil d’enquête Esterhazy

La débacle

Le « Faux Henry »

Le doute de Mathieu

La crise

De Cavaignac à Zurlinden

La résistance

Un ministre sous contrôle

Le « tampon » de l’État-major

« Faux et suage de faux »

Le guet-apens de Zurlinden

Le procès Picquart

Le Héros. Le colonel Picquart

L’affaire Dreyfus

La révision

« Le miracle le voilà donc ! »

Le coup de force

La chute du « ministère de trahison »

« Recevable en la forme »

L’ouverture de l’enquête

De nouvelles preuves de la trahison

La réaction antidreyfusarde

Le cas Coppée

La loi de dessaisissement

Quô non ascendam

« La victoire des honnêtes gens »

« Casse et annule »

« La Ligue des Poires »

L’enquête des chambres réunies

Les « sanctions nécessaires »

Les raisons d’une décision

Défense républicaine

Auteuil-Longchamp

L’Action républicaine

Le procès de Rennes

L’indépendance des tribunaux militaires

Le poids de l’accusation

Le procès

L’homme ou le symbole

Une difficile défense

La grâce

 

Livre IV. La troisième affaire Dreyfus et ses suites. Septembre 1899-décembre 2012.

L’Affaire de Dreyfus.

L’apaisement

Le jeu de dupes de la grâce

« L’amnistie scélérate »

« L’amnistie dreyfusarde »

L’affaire Tomps

Le vote de la loi d’amnistie

L’éclatement du camp dreyfusard

Des amis intransigeants

La brouille avec les Dreyfus

« Aller de l’avant à tout prix »

Rancœurs et rancunes

La reprise de l’Affaire

La piste du « bordereau annoté »

Les confidences de Merle

Nouvelles polémiques

La mort de Zola

La voie « politique »

Le discours de Jaurès

La Révision

L’enquête d’André

L’attente « fébrile et angoissante »

Des réactions diverses

L’enquête personnelle du ministre

La demande de révision

L’enquête de la Cour de cassation

« Recevable en la forme »

L’enquête

Avec ou sans renvoi ?

Les maladresses d’un ministre

La réhabilitation

[Titre en attente]

« De l’accusation portée contre Dreyfus rien ne reste debout »

Le vote de la loi de réintégration

La cérémonie de réhabilitation

« Nous allons réviser, n’est-ce-pas ? »

L’offensive antidreyfusarde

Réfugiés dans le « Redan »

L’infatigable Cuignet

Mercier, « justicier du traître Dreyfus »

« Le Coup d’État judiciaire »

La « quatrième » affaire Dreyfus

« La Patrie contre la République »

Zola au Panthéon

Le Procès Grégori

Le talisman

Les dernières années

Le Repli

« Je resterai la victime jusqu’au bout, voilà tout »

Dreyfus après l’Affaire

La postérité de l’Affaire

La mémoire de l’Affaire

Dreyfus en son Affaire

Raconter l’Affaire

Fictions de l’Affaire

L’ « histoire-canon »

Le « doute et le soupçon »

Henry complice d’Esterhazy

Le marqueur de l’Affaire

Le post-dreyfusisme

Des années 30 à la guerre d’Algérie

Les derniers antidreyfusards

Histoire et mémoire

1994 : la première commémoration

Janvier 1998 : le centenaire de « J’Accuse… ! »

2006-2008 : les dernières commémorations

2012: l'Affaire aujourd'hui

Bibliographie

Index

Chronologie indexée

 

 

Découvrez aussi

L'Amérique
Le Deuil du pouvoir
Ce que déclarer des droits veut dire : histoires
La Guerre de face
Bonnot et la fin d'une époque
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés