La Volga naît en Europe
  • 304 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • 349 g
  • Mémoires de Guerre
  • N° dans la collection : 1
  • Parution :
  • CLIL : 3377
  • EAN13 : 9782251310015
  • Code distributeur : 44681
  • Export ONIX 3.0

La Volga naît en Europe

Traduit par : Juliette BERTRAND

Présentation

Juin 1941 : Kurt-Erich Suckert, dit Curzio Malaparte, 43 ans, auteur de Technique du coup d'État, vétéran de la première guerre mondiale, part couvrir, en tant que correspondant du journal Corriere della Serra, l'avancée des troupes italiennes et allemandes sur le front de l'Est. Il pénètre en Ukraine dans une vieille Ford V5 8 puis assiste au siège de Leningrad aux côtés des troupes finlandaises.

Si de cette expérience, le caméléon de la littérature italienne tirera l'un de ses chefs d'œuvres, Kaputt, il rassemble aussi ses chroniques dans La Volga naît en Europe, peinture de maître de ce « fléau biblique » que fut la guerre à l'Est mais aussi ouvrage visionnaire sur l’expansion future du communisme en Europe.

Préfacé en français par l’auteur, ce livre qui fut « la plaque tournante » de l’œuvre de Malaparte, selon son biographe Maurizio Serra, n’avait pas été republié en France depuis 1948.

Presse

... le flamboyant auteur de La Peau et de Kaputt a du mal à se cantonner dans un rôle de correspondant de guerre. Il redevient naturellement un conteur...
Le Point Références - 01/01/2013

... il sut peindre en maître la guerre à l'Est et fit œuvre de visionnaire en prévoyant l'expansion future du communisme en Europe.
NRH - 01/07/2014

Mais tout est vrai ici, et inouï d'acuité. Comme si l'esthète italien avait trouvé dans la boucherie européenne sa raison d'être littéraire et son salut personnel. Irradiant.
Le Point - 13/12/2012

C'est par un ouvrage presque introuvable que les éditions Les Belles Lettres ont choisi d'ouvrir leur nouvelle collection de Mémoires de Guerre. La Volga nait en Europe...
Nonfiction.fr - 22/11/2012

Composée de reportages effectués en 1941 sur le front de l'Est, elle inspirera son roman Kaputt.
Valeurs actuelles - 01/11/2012

Une collection consacrée aux mémoires de guerre: c'est la bonne idée de la rentrée, avec en prime la publication d'un livre introuvable, La Volga naît en Europe....
L'Express - 24/10/2012

Ce livre mieux que bien d'autres, peut servir de leçon à la compréhension des horreurs de toutes les guerres.
L'Alsace - 20/10/2012

Malaparte observe dès lors avec l'impartialité de qui a fait lui-même la guerre le comportement des Allemands et des Soviétiques, leur semblable courage, leur comparable esprit de sacrifice. Devant la mort, les hommes ont la même insignifiance, la même grandeur.
La Libre Belgique - 12/11/2012

Biographies Contributeurs

Curzio MALAPARTE

Kurt-Erich Suckert, dit Curzio Malaparte, journaliste, écrivain et diplomate italien. Durant le premier conflit mondial, il s'engage à l'âge de 16 ans dans la légion garibaldienne, combat en France et sur le front italien. Écrivain caméléon, tour à tour théoricien du fascisme puis exilé par le régime mussolinien pour son livre Technique du coup d'Etat, il couvre la guerre à l’Est pour le journal le Corriere della Serra. On lui doit des chefs d’œuvre comme Kaputt ou La peau.

Table des matières

Note de l'éditeur

Pourquoi la Volga est un fleuve européen et pourquoi la Seine, la Tamise, le Tibre (et le Potomak aussi) sont ses affluents.

LIVRE PREMIER
LA GUERRE ET LA GRÈVE

I. Les corbeaux de Galatz
II. La guerre rouge
III. Ouvriers soldats
IV. De l'autre côté du Pruth
V. Technique et « morale ouvrière »
VI. Ces morts, regardez-les bien en face
VII. Ferme rouge
VIII. Les chevaux d'acier
IX. Voilà le Dniester
X. L'Ukraine, tombe du blé
XI. Spectres
XII. Les hippopotames du Dniester
XIII. Champ de bataille soviétique
XIV. La fuite des morts
XV. Le bivouac noir
XVI. Dieu rentre chez lui
XVII. Poussière et pluie

LIVRE II
LA FORTERESSE OUVRIÈRE

Le siège de Léningrad

XVIII. Léningrad brûle, là-bas
XIX. Les voix de la forêt
XX. Enfants en uniforme
XXI. Ville interdite
XXII. L'acropole ouvrière
XXIII. Le drapeau rouge de l'Aurora
XXIV. Prison de navires
XXV. Le sang ouvrier
XXVI. Ainsi se promènent les morts dans les maisons désertes
XXVII. Anges, hommes et bêtes dans les forêts du Ladoga
XXVIII. Avec l' « homme mort », dans la forêt immense
XXIX. Masques de glace
XXX. Comme la cour d’une usine après une grève manquée
XXXI. Au revoir, Léningrad

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés