Le Cygne noir
  • 608 pages
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3643
  • EAN13 : 9782251444369
  • Code distributeur : 44397
  • Export ONIX 3.0

Le Cygne noir

La puissance de l'imprévisible

Traduit par : Christine RIMOLDY

Cet essai, riche de nombreuses références philosophiques et mathématiques, est passionnant. La crise actuelle devrait en rendre la lecture obligatoire.

(Management)

Présentation

Quel est le point commun entre l'invention de la roue, Pompéi, le krach boursier de 1987, Harry Potter et Internet?

Pourquoi ne devrait-on jamais lire un journal ni courir pour attraper un train?

Que peuvent nous apprendre les amants de Catherine de Russie sur les probabilités?

Pourquoi les prévisionnistes sont-ils pratiquement tous des arnaqueurs?

Ce livre révèle tout des Cygnes Noirs, ces événements aléatoires, hautement improbables, qui jalonnent notre vie: ils ont un impact énorme, sont presque impossibles à prévoir, et pourtant, a posteriori, nous essayons toujours de leur trouver une explication rationnelle.

Dans cet ouvrage éclairant, plein d'esprit d'impertinence et bien souvent prophétique, Taleb nous exhorte à ne pas tenir compte des propos de certains « experts », et nous montre comment cesser de tout prévoir ou comment tirer parti de l'incertitude.

Médias

Série de 4 émissions consacrées à l'auteur sur France Culture.
France Culture - Les Carnets de l'économie

Presse

Prévoir l'imprévu. Nassim Nicholas Taleb raisonnait sur le 11 Septembre et sur la crise financière de 1987. Cygnes noirs ! Ils auraient pu être prévus ? Non. C'est là une rationalisation après coup visant à nous sécuriser. Il faut donc changer notre conception de la prévision, et notre manière de penser. Il est urgent d'acquérir un regard ouvert à l'imprévu.
La Recherche - 01/01/2009

C'est la crise. Et non, vous n'êtes pas les seuls à souffrir, à vous lever la nuit pour aller vers le réfrigérateur. Les stars aussi ont peur d'être cette dinde dont parle Nassim Nicholas Taleb dans Le Cygne noir, livre admirable à lire d'urgence.
Gala : Le bloc-note d'Ariel Wizman - 10/12/2008

Cet ouvrage est écrit dans un style ludique et interactif qui se veut accessible, mêlant anecdotes et souvenirs de l'ex-trader. Chaque chapitre invite le lecteur à remettre en question tout ce qu'il considère comme des évidences. Un développement intitulé « Comment tirer la leçon de la dinde » compare le sort des humains sûrs d'eux et crédules à celui du volatile, qui ne se doute pas que ceux qui le nourrissent gentiment vont bientôt lui tordre le cou...
Le Figaro Littéraire - 04/12/2008

Dans cet ouvrage éclairant, plein d'esprit et d'impertinence, Taleb nous exhorte à ne pas tenir compte des propos des « experts », et nous montre comment cesser de tout prévoir ou comment tirer parti de l'incertitude.
Journal de l'École de Paris - 01/11/2008

L'ouvrage tient en haleine par des références à large spectre maniées de façon si convaincante que Popper ou Mandelbrot en deviennent présents. Refusant d'être un gourou donnant une recette pour apprivoiser le cygne noir, Taleb nous invite à en mesurer la puissance. Il y a une réelle force intellectuelle dans la résistance aux illusions de la connaissance. N'est guère aisé à pratiquer le renversement voulant que l'aberration soit perçue comme centrale et l'ordinaire comme secondaire.
Quinzaine Littéraire - 21/10/2008

Ce livre est un OPNI, un objet pensant non identifié ! Il mêle anecdotes personnelles, histoires d'érudit, cours de probabilité, réflexion sur la connaissance, dénonciation des uns et admiration des autres. Il s'en est vendu 500 000 exemplaires aux États-Unis, où il est longtemps resté en tête des ventes.
Alternatives économiques - 20/10/2008

Nous avons naturellement tendance à écouter les experts, « même dans les domaines où il n'en existe pas », et les analystes financiers « font pire que les prévisions météorologiques », ironise ce volumineux ouvrage qui, avec esprit et impertinence, invite le lecteur à se méfier des prévisionnistes.
Trends-Tendances - 10/10/2008

Nassim Nicholas Taleb défend la thèse selon laquelle les évènements les plus improbables finissent toujours par arriver. Ironiquement, cet essais qui fait la nique aux modèles mathématiques des marchés, a fait fureur chez les banquiers.
Télérama - 15/10/2008

Cet essai philosophique sur l'importance du hasard est inclassable. L'auteur y multiplie les anecdotes personnelles, les exemples, pour mieux mettre à la portée de tous son point de vue. Internet, la crise financière d'aujourd'hui, la sage Harry Potter, sont autant de cygnes noirs, positifs ou négatifs. Pour Nassim Nicholas Taleb, la clé du succès est de prévoir l'imprévisible, les scénari impossibles.
MoneyWeek - 09/10/2008

Les investisseurs et les professionnels de marché ont beaucoup de mal à accepter que l'imprévisible arrive et que l'imprévisibilité de notre monde augmente.Inclassable et brillant, ce livre était déjà un best-seller en anglais avant la crise...
Les Échos - 02/10/2008

Dans un essai stimulant et jubilatoire, Nassim Nicholas Taleb souligne notre incapacité à reconnaître la puissance de l'imprévisible. Ce « gai savoir » a pour vertu de nous pousser à regarder différemment notre réalité quotidienne.
La Tribune - 26/09/2008

Les Belles Lettres viennent de publier la traduction pour la France de l'ouvrage de Nassim Nicholas Taleb, The Black Swan, déja vendu à 700 000 exemplaires.Depuis quelques temps, la formule « Black Swan » est entrée dans le langage courant. Jérôme Kerviel, qui a fait perdre tant d'argent à la Société Générale ? C'est un « Black Swan ». La quasi-faillite de la banque d'affaires américaine Bear Stearns ? C'est un « Black Swan »On identifie le « Black Swan » grâce à trois éléments intimement liés :1. il est totalement inattendu2. son impact est gigantesque3. notre cerveau va trouver des raisons logiques pour l'expliquer a posterioriRegardez le cas de Lehman Brothers. Des tas de commentateurs expliquent aujourd'hui que sa faillite était inéluctable.
La Tribune - 23/09/2008

Biographies Contributeurs

Nassim Nicholas TALEB

Nassim Nicholas Taleb (NNT) est l'un des essayistes les plus lus et traduits dans le monde. Ancien trader, aujourd'hui écrivain, philosophe des sciences du hasard, auteur de nombreux articles scientifiques, Taleb enseigne l'épistémologie des probabilités et les sciences du risque, et notamment la «prise de décision en situation d'opacité», à l’Institut polytechnique de l’université de New York qui lui a décerné le titre de Distinguished  Professor. Best-seller traduit en trente-deux langues, son premier ouvrage, Le Hasard sauvage, a paru aux Belles Lettres en 2005. Le Cygne Noir (Les Belles Lettres, 2007), vendu à plus de deux millions et demi d’exemplaires, est tenu par le Times comme l'un des douze livres les plus influents depuis la seconde guerre mondiale. Antifragile est le troisième volet de cette philosophie aux vertus tonifiantes.

Christine RIMOLDY

Christine Rimoldy est traductrice. Outre Antifragile de Nassim Taleb avec Lucien d'Azay, elle a traduit aux Belles Lettres Crimes contre la logique, de Jamie Whyte (2003), Le Krach de 1929, de Maury Klein (2009) ainsi que Le Cygne Noir (2008) et Force et fragilité (2010), de Nassim Taleb. 

Découvrez aussi

Coffret Hasard Sauvage, Le Cygne Noir suivi de Force et Fragilité et Le Lit de Procuste
Le Hasard sauvage
Antifragile
Force et fragilité
La Médecine personnalisée
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés