Lire à Byzance
  • VII + 168 pages
  • Livre broché
  • 17 x 24 cm
  • Séminaires Byzantins
  • N° dans la collection : 1
  • Parution :
  • CLIL : 3386
  • EAN13 : 9782251443096
  • Code distributeur : 30170
  • Export ONIX 3.0
English version

Lire à Byzance

Traduit par : Paolo ODORICO, Alain Philippe SEGONDS

Présentation

Byzance, à la différence de l’Occident, a disparu sous la déferlante ottomane en emportant avec elle le Moyen Âge grec : elle nous est connue presque exclusivement par les témoignages écrits que ses écrivains ont laissés. Mais leurs ouvrages étaient conçus pour un public de lecteurs, qui en faisaient un usage personnel. D’où la nécessité de définir le lecteur byzantin : quelle est sa position sociale, son attitude face au livre, ses capacités et ses possibilités de s’approprier le texte écrit ? quelle est sa préparation culturelle. Qui lisait à Byzance ? comment le faisait-on ? y avait-il des réseaux de circulation du livre, des séances de lecture en commun ? lisait-on à haute ou à baisse voix ? y avait-il des différences entre les lecteurs selon la couche sociale dont ils étaient issus ?

Autant de questions fondamentales pour la compréhension de la civilisation byzantine et de sa culture, à laquelle s’est attelé Guglielmo Cavallo, l’un des spécialistes les plus reconnus dans le domaine de la byzantinologie et de la codicologie grecque. Ses séminaires tenus à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales en 2003 trouvent ici leur expression écrite et inaugurent la collection des Séminaires Byzantins, qui se proposent de mettre à la disposition des historiens et des chercheurs un outil de travail pour diffuser la connaissance de la civilisation du Moyen Âge grec.

Biographies Contributeurs

Guglielmo CAVALLO

Professeur de paléographie à l'université La Sapienza (Rome), Guglielmo Cavallo est l'un des spécialistes les plus reconnus dans le domaine de la byzantinologie et de la codicologie grecque.

Alain Philippe SEGONDS

Alain-Philippe Segonds était chercheur au CNRS. Parmi ses nombreuses publications aux Belles Lettres, on lui doit, avec Nicholas Jardine, La Guerre des Astronomes. La querelle au sujet de l'origine du système géo-héliocentrique à la fin du XVIe siècle (2008) ainsi que l’édition du Commentaire sur le Parménide de Platon (« CUF », 2011).

Découvrez aussi

Le discours ethnographique à Byzance : continuité et rupture
Raconter Byzance
Forme et fonction
Chronique du XIIIe siècle
Correspondance de Nicolas Cabasilas
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés