Œuvres I

Feuilleter le livre

  • XIV + 672 pages
  • Index, 4 Carte(s)
  • Livre broché
  • 13.2 x 19.7 cm
  • Le Goût des idées
  • N° dans la collection : 54
  • Parution :
  • CLIL : 3377
  • EAN13 : 9782251200552
  • Code distributeur : 52614
  • Export ONIX 3.0

Œuvres I

Les Prisonniers de guerre devant la politique ; Aux frontières de l'Union Française ; Présence française et abandon ; La Chine au défi

Préface de : Jean-Noël JEANNENEY, Introduction de : Judith BONNIN, Pierre GAUDIBERT, Pierre-Emmanuel GUIGO, Pierre JOURNOUD, Jenny RAFLIK, Sous la direction de : Georges SAUNIER

Présentation

Enfant du premier vingtième siècle, leader politique du second, François Mitterrand (1916-1996) fut un homme de culture. La littérature fut pour lui une passion, et il fera de l'écriture une activité de chaque instant. Arme politique tout autant que reflet d'une plume au style singulier, les textes mitterrandiens témoignent d'un homme et d’une époque. Il fallait les contextualiser pour offrir au lecteur d’aujourd’hui une analyse historique, ce à quoi cette édition des œuvres, fruit d’un travail de plusieurs années mené par une large équipe de spécialistes, s’attache.

Dans ce premier volume, se trouvent réunis :

Les Prisonniers de guerre devant la politique (1945)

François Mitterrand, 29 ans à peine, retrace, au sortir de la guerre, l’histoire des prisonniers dans la captivité puis dans la Résistance. Dans cette histoire, il raconte la sienne, son expérience de la captivité, son rôle dans la genèse et le développement de la résistance « P.G. » jusqu’à la Libération. C’est aussi un livre programmatique. La guerre terminée, se pose le problème du retour et de la réinsertion professionnelle et sociale des prisonniers rapatriés. L’enjeu est grand, cette force de près de deux millions d’hommes est en passe de devenir l’une des plus importantes du pays. Mitterrand veut avec ses amis en rester à la tête. Il doit alors séduire et convaincre pour rassembler. C’est, entre les lignes, l’ambition de son livre. Un livre politique donc. Le premier.

Aux frontières de l’Union française (1953)

La guerre d’Indochine dure depuis sept ans, le différend tunisien depuis deux ans, le Maroc réclame une réforme du statut de Protectorat. La France se doit de concilier la reconnaissance d’une évolution inévitable et le maintien de sa présence. Partout où s’élabore un monde nouveau, notre pays doit agir en sorte de garder sa place. À ces vastes problèmes, Mitterrand apporte des solutions. Celles qu’il préconise pour la Tunisie et l’Indochine ne manqueront pas de provoquer des réactions, bien que l’auteur se soit gardé de toute polémique. Comme Clemenceau, qu’il cite en épigraphe, il s’est proposé de servir à la fois son pays et la vérité.

Présence française et abandon (1957)

Hanoï, Saigon, Rabat, Tunis, capitales d’États indépendants, symbolisent le terme de la tragique aventure vécue par la France en ces années cinquante. Les gouvernements successifs, pour avoir voulu tout ignorer afin de tout maintenir, ont d’abord tout compromis pour tout perdre enfin. Mitterrand fut intimement lié au déroulement des événements dont il fait l’analyse.

La Chine au défi (1961)

Reprise de cinq articles publiés dans L’Express entre février et avril 1961, La Chine au défi est l’unique récit de voyage du corpus mitterrandien et l’une des pièces les plus méconnues : un tableau de la Chine Populaire en pleine mutation révolutionnaire.

Presse

Cette maîtrise de la rhétorique pamphlétaire (...) est l'un des nombreux plaisirs qu'offrent les deux premiers tomes, très richement annotés, de ses œuvres.
Le Monde des Livres - 25/03/2016

Biographies Contributeurs

Pierre GAUDIBERT

PIERRE GAUDIBERT, historien et politiste de formation, a été maître de conférences à Sciences Po Paris. Il est aujourd'hui conseiller parlementaire à l’Assemblée nationale.  

Pierre-Emmanuel GUIGO

PIERRE-EMMANUEL GUIGO est agrégé d'histoire et doctorant à Sciences Po. Il achève une thèse sur la communication de Michel Rocard. Ses travaux portent principalement sur l’histoire du socialisme et de la communication politique (qu’il enseigne à Sciences Po). Dernière publication : Le Chantre de l’opinion. La communication de Michel Rocard de 1974 à 1981, Paris, Ina Editions, 2013.  

Pierre JOURNOUD

PIERRE JOURNOUD est professeur d'histoire contemporaine à l’Université Paul Valéry Montpellier III et membre co-fondateur du Centre d’histoire de l’Asie contemporaine (CHAC) de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Ses recherches et publications portent sur les conflits et processus de paix dans la péninsule indochinoise au cours de la deuxième moitié du XXe siècle ; sur la politique étrangère et de défense du Vietnam et de la Chine ; et celle de la Ve République en Asie du Sud-Est. Il est notamment l’auteur de De Gaulle et le Vietnam (1954-1969). La réconciliation (Tallandier, 2011), et va publier prochainement chez Vendémiaire : Dien Bien Phu. Le basculement d’un monde.  

Jenny RAFLIK

JENNY RAFLIK, maître de conférences habilitée à diriger des recherches à l'Université de Cergy-Pontoise, est historienne des relations internationales. Ses recherches portent sur la construction européenne, les relations transatlantiques et les questions de sécurité et de défense, notamment pendant la guerre froide. Elle a publié récemment La Quatrième République et l’Alliance atlantique, Rennes, PUR, 2013, 323 p.

Georges SAUNIER

GEORGES SAUNIER, maître de conférences associé à l'Université de Cergy-Pontoise et chargé de mission à l’Institut François Mitterrand. Historien des relations internationales, il a publié de nombreux articles sur l’intégration européenne durant les années Mitterrand ainsi que sur l’action politique de l’ancien président de la République. Dernière publication : en collaboration avec Philippe Vial, François Mitterrand. La France et sa défense. Paroles publiques d’un président, 1981-1995, Nouveau monde édition, 2015.

Table des matières

Introduction générale par Jean-Noël Jeanneney

Les prisonniers de guerre devant la politique (1945)

Introduction par Pierre Gaudibert

Préface d'André Colin (Stalag XII-D)

Avant-propos

Chapitre I. Défense de la liberté

Les évadés dans la Résistance

Le combat dans l'honneur

Le prisonnier de guerre reste libre

Expériences

Naissance des Centres d'entraide. Rôle bienfaisant de Maurice Pinot. Rôle néfaste d'André Masson

Contacts Paris-Alger-Paris

Le Mouvement National des Prisonniers de Guerre et Déportés

Premières conclusions

Chapitre II. Les Prisonniers de Guerre dans la France libérée

Vers l'unité

Buts immédiats

I. Fixer une ligne directrice d’action

II. Réaliser l’unité d’action entre les Associations

III. Regrouper toutes les organisations de Prisonniers de guerre

IV. Unir les différentes catégories de captifs

V. Intervenir dans la vie nationale et internationale

Conclusion

Documents

1. L’esprit prisonnier

2. Allons vite

3. Motion du Mouvement National des Prisonniers de Guerre et Déportés (MNPGD) au Comité Français de la Libération Nationale

4. Nouvel adhérent aux FFI

5. Lettre adressée à M. André Masson le 31 août 1943 par le Comité Directeur des CEA du Rhône

Aux frontières de l’Union française Indochine – Tunisie (1953)

Introduction par Jenny Raflik

Préface

Première partie. L’Afrique d’abord

Deuxième partie. La guerre d’Indochine

Perspectives asiatiques

1. L’intérêt des autres

2. L’intérêt du Viet-Minh

3. Les trois politiques de la France

4. Fermé pour cause de victoire

5. L’Asie défendue par les Asiatiques

6. Cantonner la guerre

7. Sur l’internationalisation de la guerre

8. Cinq moyens pour une fin

9. Des accords de Pau au traité du Bardo

Troisième partie. Le problème tunisien

1. Ni annexion ni abandon

2. Le face à face

3. Les garanties de la présence française en Tunisie

4. Des institutions tunisiennes

5. Tunisie et Oubangui

6. Les embarras de Paris

Quatrième partie. Journal de l’Union française (Extraits)

Présence française et abandon (1957)

Introduction par Pierre Journoud

Première Partie. La paix de Diên Biên Phu

Partie II. La France était à Carthage

Partie III. Coup d’État au Maroc ou la politique du boomerang

Partie IV. D’Abidjan à Bamako. L’itinéraire fraternel

Partie V. Conclusion

La Chine au défi (1961)

Introduction par Judith Bonnin

Préambule

Première partie

Deuxième partie

Conclusion

Annexes

Index

Liste des collaborateurs

Découvrez aussi

Œuvres II
Œuvres III
Œuvres IV
L'Amérique
La Ville
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés