Première Jeunesse

Feuilleter le livre

  • 320 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Domaine étranger
  • N° dans la collection : 23
  • Parution :
  • CLIL : 3435
  • EAN13 : 9782251210247
  • Code distributeur : 52007
  • Export ONIX 3.0

Première Jeunesse

Traduit par : Gérard GUÉGAN

Présentation

« C'est peu après sa rencontre avec Kerouac et Ginsberg que Cassady entame Première jeunesse : premier tiers de son autobiographie, qui sera publiée en 1971, trois ans après sa mort. Il y raconte une enfance sordide dans une famille de ploucs, auprès d’un père alcoolo qui le traîne, en auto-stop ou en resquilleur sur des trains de marchandises, à travers une Amérique de trimards et de clochards : saga mi-cocasse, mi-tragique d’un futur hors-la-loi ayant grandi dans un monde vagabond et insalubre, identique à celui des pionniers de l’Ouest sauvage. Le récit s’interrompt bien avant l’irruption de Kerouac.
Mais l’édition que nous propose ici Gérard Guégan englobe un complément : des textes en friche, lettres, récits de dragues, digressions et confessions : le type de flux verbal dont Kerouac était admiratif et jaloux, dont il chercha à imiter le tempo, de la prose beat type, avec pick up, petites brunes et surdoses. »
Jean-Luc Douin, Le Monde

Neal Cassady (1926-1968) est une personnalité de la Beat Generation, le Dean Moriarty de Jack Kerouac dans son livre culte Sur la route. C’est sur la route, d’ailleurs, entre Salt Lake City et Denver, que Maud Cassady, en 1926, met au monde son neuvième enfant, Neal. Sa mère meurt alors qu’il n’a que dix ans. Il est élevé par son père alcoolique. Il connaît très tôt une vie de délinquance et les maisons de correction.
Mais l’énergie est là : « À vingt ans j’avais volé 500 voitures et connu autant de femmes. » Son parcours s’achève en février 1968, dans le désert mexicain, où il meurt d’une overdose, mais sa légende, elle, commence.

Presse

Figure magnétique de la bande, Neal Cassady a vécu sa vie à cent à l'heure, multipliant les aventures et les expériences. Son écriture, urgente et fragmentaire, s'en est fait l'écho.
Les Inrocks - 17/06/2016

Biographies Contributeurs

Neal CASSADY

Neal Cassady (1926-1968) est une personnalité de la Beat Generation, le Dean Moriarty de Jack Kerouac dans son livre culte Sur la route. C'est sur la route, d’ailleurs, entre Salt Lake City et Denver, que Maud Cassady, en 1926, met au monde son neuvième enfant, Neal. Sa mère meurt alors qu’il n’a que dix ans. Il est élevé par son père alcoolique. Il connaît très tôt une vie de délinquance et les maisons de correction. Mais l’énergie est là : « À vingt ans j’avais volé 500 voitures et connu autant de femmes. » Son parcours s’achève en février 1968, dans le désert mexicain, où il meurt d’une overdose, mais sa légende, elle, commence.

Table des matières

Avertissement de l'éditon américaine

Prologue

I

II

III

Première Jeunesse

1

2

3

Ultimes précisions, par Carolyn Cassady

Fragments

Plan inital pour une Histoire de la Hip Génération

Livre premier : La Hip Génération contre l'humanisme

I

II

Lettres
À Jack Kerouac, Kansas City (Missouri), le 7 mars 1947
À Jack Kerouac, le 3 juillet 1949 (extraits)
À Jack Kerouac, le 20 juillet 1950 (fragment)
À Jack Kerouac, le 10 septembre 1950
À Jack Kerouac, le 5 novembre 1950, pendant une halte forcée à San Luis Obispo (extraits)
À Jack Kerouac, février 1951 (extrait)
À Ken Kesey, le 30 août 1965, 5 heures du soir
2 sept. (5 h du soir) 
3 sept. (5 h du soir) 

Découvrez aussi

Vera
Ma vie avec Virginia
Cocktail time
Roderick Random
Avec le sourire
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés