Ces Chers Italiens

Feuilleter le livre

  • 192 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Le Goût des idées
  • N° dans la collection : 35
  • Parution :
  • CLIL : 3643
  • EAN13 : 9782251200361
  • Code distributeur : 46546
  • Export ONIX 3.0

Ces Chers Italiens

Traduit par : Mathilde POMÈS

Présentation

Ces chers Italiens est un livre d'amour, l’un des plus brillants qu’ait jamais écrit Malaparte. La moitié du livre se compose d’essais parus de son vivant dans le Corriere della Sera. La seconde partie traite aussi bien des Italiens à travers l’histoire, l’art, les mœurs, que des Piémontais, des Milanais, Vénitiens, Génois, etc. C’est un tour complet d’Italie qui nous est offert, entraînant le lecteur avec ce brio, cette audace, ces envolées qui ont fait la renommée de Malaparte. C’est là un livre imprévu, direct, vif et hardi, qui doit toucher non seulement les innombrables lecteurs de Malaparte mais aussi ceux qui s’intéressent à l’Italie.

Malaparte projetait d’écrire deux livres sur ses compatriotes. Il a eu le temps d’achever le premier: Ces maudits Toscans (Maledetti Toscani). La mort est venue le surprendre avant qu’il puisse mettre la dernière main à Ces chers Italiens (Benedetti Italiani).

Né Kurt Erich Suckert en Toscane en 1898, mort à Rome en 1957, celui qui se fit écrivain, journaliste, dramaturge et même cinéaste sous le nom de Curzio Malaparte écrivit deux chef d’œuvre Kaputt inspiré par son expérience de correspondant de guerre et La peau sur la libération de Naples. Esprit plein de contradictions: « Je suis du côté des vaincus mais je n’en supporte pas la condition » a-t-il écrit, il fut décrié par plus d’un esprit sectaire mais admiré par Kundera. Il revient enfin aujourd’hui à la place qu’il n’aurait jamais dû perdre: l’une des premières parmi les plus grands auteurs italiens du XXe siècle.

Presse

Bien qu'inachevé, "Ces chers Italiens" reste un passionnant regard sur un pays et un peuple.
Le Figaro Littéraire - 23/05/2013

Plaidoyer convaincant, Ces chers Italiens s'avère surtout un bel hommage de la part de "benedetto Curzio"!
Lire - 01/06/2013

Les articles et essais rassemblés dans Ces chers Italiens confirment la place de tout premier plan qu'occupe Malaparte parmi les prosateurs du XXe siècle.
Le matricule des anges - 01/06/2013

Biographies Contributeurs

Curzio MALAPARTE

Né Kurt Erich Suckert en Toscane en 1898, mort à Rome en 1957, celui qui se fit écrivain, journaliste, dramaturge et même cinéaste sous le nom de Curzio Malaparte écrivit deux chefs d’œuvre : Kaputt inspiré par son expérience de correspondant de guerre et La peau sur la libération de Naples. Esprit plein de contradictions : « Je suis du côté des vaincus mais je n’en supporte pas la condition » a-t-il écrit, il fut décrié par plus d’un esprit sectaire mais admiré par Kundera. Il revient enfin aujourd’hui à la place qu’il n’aurait jamais dû perdre : l’une des premières parmi les grands auteurs italiens du xxe siècle.

Table des matières

Avertissement des éditeurs

Ces chers Italiens

DEUXIÈME PARTIE

La mort à Venise

Le corps de Naples

Tuscania

L'Abyssinie à Arrezo

L'Ombrie folle

L'Italie en forme de femme

La femme italienne

Caractère des Italiens

Caractère des Romains

La diligence pour l'Afrique

Découvrez aussi

Ces Sacrés Toscans suivi de Deux chapeaux de paille d'Italie
En Russie et en Chine
Prises de bec
La Volga naît en Europe
Viva Caporetto !
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés