Traité de l'immortalité de l'âme / Tractatus de immortalitate animæ
  • CXVI + 200 pages
  • Livre broché
  • 14.5 x 22 cm
  • Français, Latin
  • Classiques de l'humanisme
  • N° dans la collection : 39
  • Parution :
  • CLIL : 3439
  • EAN13 : 9782251801278
  • Code distributeur : 44731
  • Export ONIX 3.0

Traité de l'immortalité de l'âme / Tractatus de immortalitate animæ

Texte établi et traduit par : Thierry GONTIER

Présentation

Publié pour la première fois en 1516, le Traité de l'immortalité de l'âme de Pomponazzi est vite apparu comme un ouvrage emblématique d'une position mortaliste à la limite de l’hétérodoxie. Pomponazzi s’attache à prouver, à partir d’une lecture serrée des textes d’Aristote, qu’il est impossible d’apporter une démonstration rationnelle de l’immortalité de l’âme. Si la plus immatérielle des fonctions de l’âme, l’intelligence, ne peut s’exercer que sur la base des données sensibles fournies par l’imagination, alors l’âme dépend du corps dans toutes ses opérations et doit donc se corrompre avec lui. Pomponazzi réfute les solutions traditionnelles en faveur de l’immortalité, celles d’Averroès, des platoniciens et de Thomas d’Aquin. Il présente ensuite sa propre position, avant d’en développer les conséquences dans une série d’objections et de réponses, en revisitant la conception traditionnelle des fins de l’homme et des rapports entre vie spéculative et vie pratique, en proposant une interprétation naturaliste de certains phénomènes dits surnaturels et de miraculeux, ou encore en posant à nouveaux frais la question des rapports entre la raison et la foi.

Cette première édition critique et traduction en français du De immortalitate animæ permet de proposer une lecture plus fine du texte que celle léguée par la tradition des « libertins », reprise en partie dans les lectures rationalistes de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle. Elle permet de faire la juste part des modes de pensée traditionnels auxquels Pomponazzi se réfère et de mesurer avec plus de précision l’importance de son apport à la constitution de la modernité philosophique.

Biographies Contributeurs

Thierry GONTIER

Thierry Gontier est Professeur de philosophie morale et politique à l'Université de Lyon, directeur de l’Institut de recherches philosophiques de Lyon (IRPhiL) et membre senior de l’Institut universitaire de France (IUF). Il est spécialiste de la philosophie de la Renaissance et de l’Âge Classique, à laquelle il a consacré de nombreux ouvrages et articles. Ses travaux les plus récents portent aussi sur les interprétations contemporaines de la modernité et de ses origines.

Table des matières

Avant-propos

Introduction

Bibliographie

Note sur le texte

Ouvrages cités par Pomponazzi dans le De immortalitate animae et abréviations

Tractatus de Immortalitate Animae

Notes de la traduction

Découvrez aussi

Commentaire sur le Banquet de Platon, De l'amour / Commentarium in convivium platonis, De Amore
Débats humanistes sur la langue parlée dans l'Antiquité
Les Femmes illustres / De Mulieribus claris
Trois Tragédies latines humanistes
Lettres de la vieillesse. Tome II, Livres IV-VII / Rerum senilium, Libri IV-VII
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés