Vertiges de la guerre
  • 640 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 15 x 21.5 cm
  • Histoire
  • N° dans la collection : 124
  • Parution :
  • CLIL : 3377
  • EAN13 : 9782251381237
  • Code distributeur : 46986
  • Export ONIX 3.0

Vertiges de la guerre

Byron, les philhellènes et le mirage grec

Lauréat du Prix Augustin Thierry de la Ville de Paris, 2014

Présentation

Que la guerre puisse être un objet de désir ? L'idée nous est presque devenue étrangère, tant les deux guerres mondiales ont puissamment déromantisé l'expérience combattante. Mais, à l’âge romantique, la guerre n’était pas tant jugée cruelle et sordide que belle et glorieuse avant tout. Arrimée à la culture de l’héroïsme et au modèle militaro-viril issus des grands conflits européens de la période 1792-1815, elle restait alors pourvoyeuse des plus hautes valeurs morales et esthétiques. C’est ainsi que, dès 1821, désespérant de l’éclipse des champs de bataille après Waterloo, des engagés volontaires venus de tout l’Occident, mêlant vétérans et jeunes romantiques, s’ébranlèrent vers l’Orient, fous d’enthousiasme, pour libérer les Grecs de quatre siècles de domination ottomane.

Cette cause, en vérité, leur semblait sainte entre toutes. Au culte de l’Hellade et à la régénération des Grecs modernes, elle associait non seulement l’imaginaire de la croisade mais aussi le combat pour la liberté et celui de l’humanitarisme naissant.

Au final, pourtant, l’aventure philhellène tourna au désastre. Car, à force de prismes déformants, le vaste mouvement de sympathie qui toucha les sociétés occidentales fit de ce conflit gréco-turc un puissant « événement-imaginaire ». Or, seuls ces volontaires en définitive firent l’amère expérience du fossé séparant la réalité du théâtre des opérations de l’image que l’on s’en faisait à distance. Sans compter que la mémoire collective n’en voulut retenir dans l’après-coup que la « belle mort » de Lord Byron à Missolonghi, le 19 avril 1824. Que le poète anglais, véritable icône du temps, abolisse par son sacrifice toute distance entre sa vie et son œuvre, cela semblait alors dépasser toute littérature. Explorant l’histoire de ce fantasme collectif, ce livre s’efforce également de saisir comment de cette funeste expérience sont nés, paradoxalement, tant un mythe au long cours où puiseront ensuite de très nombreux volontaires – Malraux s’engageant dans les Brigades internationales en Espagne – qu’une profonde attirance en Europe pour les guerres lointaines et exotiques – jusqu’à Lawrence d’Arabie au moins.

Spécialiste de l’Europe romantique, historien des imaginaires et des sensibilités, Hervé Mazurel est maître de conférences à l’Université de Bourgogne.

Presse

Histoire politique, histoire militaire, histoire culturelle, ce beau livre peut légitimement prétendre à entrer dans plusieurs catégories, tant le propos de son auteur est large et profond.
Guerres-et-conflits.com - 27/10/2013

... une enquête à la fois littéraire et historique.
Le Figaro magazine - 29/11/2013

Mais de l'exaltation initiale au désenchantement, puis à la reconstruction mythologique, son livre offre surtout une belle démonstration du rôle des imaginaires dans la vie des hommes et dans celle des sociétés.
Libération - 09/01/2014

... ce livre aux multiples curiosités et magnifiquement écrit nous invite à redécouvrir un premier XIXe siècle largement ignoré pour revenir ensuite, avec un regard renouvelé, vers les grands conflits du XXe siècle.
L'Histoire - 01/02/2014

L'auteur suit ce petit contingent dont l'efficacité militaire fut plus modeste que sa postérité littéraire, en partage les espoirs, les craintes et les désillusions.
Le Figaro Histoire - 01/12/2013

... l'ouvrage propose donc une belle étude de représentations, érudite, à l'écriture raffinée,...
Le Monde des Livres - 20/12/2013

Biographies Contributeurs

Hervé MAZUREL

Spécialiste de l'Europe romantique, historien des imaginaires et des sensibilités, Hervé Mazurel est maître de conférences à l’Université de Bourgogne.

Table des matières

Remerciements
 

Introduction
 

Première partie

La cristallisation philhellène
 

Remarques préliminaires : Le moment philhellène de l'Europe romantique
 

Chapitre I : Les échos du passé

 

La Grèce et son double. Esquisse d'un mirage grec

L’invention d’une Grèce mythique

Winckelmann et la Grèce néo-classique

Le culte de la Grèce ancienne

Le modèle grec : le passé au présent

Le poids de la culture classique

La Grèce classique, lieu d’invention de la politique

L’espoir d’une Grèce régénérée

L’irruption d’une Grèce habitée

L’imaginaire de la filiation et le devoir de réciprocité

La terre grecque, ce lieu de mémoire de l’Occident

 

Les prismes de l’imaginaire de croisade

La Croix et le Croissant. Réminiscences de l’esprit de croisade

Solidarités chrétiennes et nostalgies médiévales

La haine des Turcs ou la fabrique de l’ennemi idéal

 

Chapitre II : L’appel de l’Ailleurs

 

Désirs de Méditerranée

La Méditerranée en héritage

La Méditerranée classique et le Nord romantique

L’appropriation romantique de la Méditerranée

Du Grand Tour au voyage d’Orient

L’héritage du Grand Tour au cœur du voyage philhellène

La naissance du voyage en Orient. Deux précurseurs : Chateaubriand et Byron

L’invention de la Méditerranée : expéditions, enquêtes et savoirs

 

Le chemin du rêve oriental

L’Orient magnétique

L’Orient sensuel

Vers l’Orient métaphysique

L’esthétisation de la cruauté orientale

Orient/Occident : le pouvoir des représentations

Évasion

Invasion

L’efficace des stéréotypes

L’occidentalisation de la Grèce

 

Chapitre III : Le choc de l’événement

 

Un fait politique transversal

Le combat de la Liberté

Les ambiguïtés de la réaction

Vers une politique romantique : la « Sainte-Alliance des peuples »

 

Les contours de l’intolérable

Les « gens de coeur ». Humanitarisme et sensibilités collectives

Souffrir à distance. Généalogie et ressorts d’un affect

Le scandale des atrocités

Missolonghi, le « boulevard de la Grèce »

 

L’élan de solidarité

Les vecteurs du sentiment philhellène

La circulation de l’écrit : presse et pamphlets

Le flot poétique

Pouvoir des images, présence des objets

Paroles, gestes et théâtralité

 

L’action des comités de soutien

Comités et sociabilités philhellènes

Le réseau des comités : un espace d’interactions

Un monde socialement homogène

Le déploiement de pratiques philanthropiques

Sociabilité mondaine et philanthropie

Les formes du secours matériel et du soutien moral

L’appel, le soutien et l’envoi de volontaires

Appels aux volontaires et naissance des comités

Le revirement des comités ou la stricte sélection des candidats

 

Conclusion intermédiaire : Le philhellénisme comme fait de sensibilité collective

 

Deuxième partie

La tentation de la guerre exotique

 

Remarques préliminaires : L’engagé volontaire, l’acteur par excellence ?

 

Chapitre IV : Les ambivalences de l’engagement

 

Vieux soldats et jeunes romantiques

La multiplicité des enracinements

La complexité du dénombrement

La valse des nationalités

Ceux qui en ont rêvé…

Le rassemblement de marginaux ?

Le philhellène au filtre du discours policier

L’éventail des conditions, la variété des cheminements

Jeunesse des écoles et hommes d’expérience

Un phénomène de génération ?

Sociabilités et effets d’entraînement

 

Des raisons d’agir

La transcendance des valeurs

Mourir pour des idées

Un acte d’idéalisme politique

Gratitude, générosité et altruisme

Le masque des fins

De l’« intérêt au désintéressement »

Un horizon de fuite

Des comédiens de l’idéal ?

 

Chapitre V : La beauté de la guerre

 

De nostalgies épiques…

Les affres de l’ennui romantique

Le retrait de l’histoire

Du byronisme au « mal du siècle »

La frustration des ambitions

La guerre sacralisée

Le souvenir de l’épopée napoléonienne

632 vertige s de la guerre

Le prestige du soldat

L’engagé volontaire : une figure modèle

Le culte du héros et l’attrait de la « belle mort »

 

… en impatiences héroïques

Le poids du modèle militaro-viril

Le baptême du feu et l’âge d’homme

L’exaltation des valeurs martiales et du corps viril

Sociétés masculines et camaraderie virile

Enthousiasme

La libération des élans juvéniles

Un drame coloré et excitant

Le retour de l’épique et le sentiment de l’histoire

L’attrait de l’aventure guerrière

De l’anomie au recours ordalique

La guerre festive ou l’ivresse de l’aventure

De la dignité de l’esprit d’aventure

 

Conclusion intermédiaire : La « chimie de la volonté »

 

Troisième partie

Sur le théâtre des opérations

 

Remarques préliminaires : La guerre comme voyage. Une histoire anthropologique de la guerre lointaine

 

Chapitre VI : La traversée des apparences

 

Sur la route de la Grèce

Chemin faisant…

La vie des ports

L’excitation de la traversée

 

L’envers du décor

Les inconstances de l’accueil

Le foisonnement des rumeurs

Fausses nouvelles, mobilisations et déceptions

Le mythe de l’« armée grecque » : une étude de cas

Pauvreté, anarchie et discorde

 

Souffrances et périls. Le temps des épreuves

Partout, la mort rôde…

Atmosphère funeste et scènes d’horreur

Une « mort laide » pour seul horizon

Misère, maladies et suicides

Les affres de la misère, de la faim et de la maladie

Nostalgies, solitudes, suicides

Les obstacles au retour chez soi

 

Chapitre VII : Les cultures du combat

 

Grecs et philhellènes : l’opposition des modèles guerriers

La « fausse guerre » ou l’étrangeté de la guérilla grecque

L’écran d’un autre modèle guerrier

La guerre irrégulière, une « guerre primitive » ?

Une rupture de la tradition militaire grecque ?

La barrière des ethos combattants

 

Des résistances de l’habitus guerrier

La guerre irrégulière, entre hantise et fascination

S’ouvrir à une autre sorte de guerre ?

Des devenirs « Grecs » ?

Espoirs et échecs de l’acculturation militaire

L’échec du premier régiment de réguliers ou le triomphe des capétans

L’expérience du « Tacticon »

 

Les autres visages de la guerre

De la guerre de siège

Sur mer

 

Chapitre VIII : Au coeur des paroxysmes

 

Le corps à l’épreuve

La guerre des sens

Douleurs du corps et souffrances psychiques

Les fatigues de la guerre et les trahisons du corps

Blessures physiques, « blessures psychiques »

 

Malheur aux vaincus. L’anomie de la guerre

Supplices, mutilations et trophées de guerre (blessés, prisonniers et cadavres)

La culture du massacre ou le triste sort des non-combattants

La réitération des massacres

Scènes et gestes du massacre

Des pratiques de cruauté comme langage

Viols, meurtres et profanations : femmes, enfants et vieillards

Les pratiques de cruauté comme atteintes à la filiation

Sentiment d’horreur et leçons de mansuétude

Le dégoût des monstres

Civiliser la guerre ?

 

Conclusion intermédiaire : Violences de guerre et seuils de tolérance

 

Quatrième partie

Le triomphe du mythe

 

Remarques préliminaires : La ruine de l’« illusion lyrique »

 

Chapitre IX : Les désenchantés

 

Retours de Grèce et « sorties de guerre »

Les motifs du retour

S’en retourner au pays : obstacles et incertitudes

La conduite des gouvernements

Sortir de la guerre ?

Des devenirs éclatés

Le départ réitéré

Les figures du détachement

L’infinie variété des trajectoires sociales

 

L’écriture du désastre

Les ressorts du témoignage

Genèse et réception de l’écrit combattant

Les modalités de production

Les chemins de la réception

Violence, écriture et mémoire

 

Curiosités et déceptions du voyageur philhellène

Paysages et ruines de l’Hellade

Vices et vertus des Grecs modernes

Les Grecs sont-ils toujours les Grecs ?

Esclavage et régénération

L’ambivalente expérience de l’Orient

Un Orient à dominante répulsive

Une exception notable : la fascinante figure de la femme orientale

 

Chapitre X : La transfiguration légendaire

 

Un secours peu probant

Entre philhellènes : des solidarités fragiles

Des frères d’armes ?

La culture du duel

Le voile des sacrifices

Une mort nombreuse, mais…

… une efficacité militaire limitée

L’appui symbolique, diplomatique et humanitaire

 

La mort de Byron à Missolonghi ou la naissance du mythe

Byron en Grèce : l’étoffe d’un mythe

Le charme magique du poète-guerrier

Le deuil public de la Grèce

Une mort transfigurée par les écrivains et les artistes européens

 

Les résurgences du mythe

Survivances mémorielles en Grèce

Jeux et rejeux mémoriels dans l’Europe du xixe siècle

Résurgences au xxe siècle : le cas de la guerre d’Espagne (1936-1939)

 

Conclusion intermédiaire : De Byron aux philhellènes. Entre eclipse mémorielle et irradiation légendaire

 

Conclusion générale

 

La puissance d’un « événement-imaginaire »

La force des représentations et le pouvoir des affects

Le philhellénisme en armes ou l’histoire tragique d’un malentendu

 

Les noces de la guerre et du voyage

Sorties des guerres napoléoniennes

Le mythe romantique de la guerre exotique

 

Des clefs culturelles ?

L’engagement volontaire à la charnière du social et du culturel

Explorer l’inactuel et sonder les profondeurs

 

Notes

 

Sources

Sources manuscrites

France

Grèce

Sources imprimées

Publications périodiques

Récits de voyage

Écrits de volontaires philhellènes

Livres, recueils de poèmes et pamphlets grecs et philhellènes

Ouvrages et mémoires (xviiie-xixe siècle)

 

Bibliographie sélective

Contextes nationaux et internationaux

La Grèce, l’Empire ottoman et la question d’Orient

Histoire des nations et sociétés occidentales

Philhellénismes

Le philhellénisme en Europe

Le philhellénisme français

Le philhellénisme anglo-saxon

Le philhellénisme allemand

Le philhellénisme italien

Autres philhellénismes

Biographies de philhellènes

Hellénisme, romantisme et culture européenne

Voyage, aventure, exotisme

Violence, révolution, guerre

Corps, sensibilités et imaginaires

Historiographie, épistémologie et sciences humaines

 

La guerre d’indépendance grecque (1821-1830) : Repères chronologiques

 

Portraits des principaux acteurs grecs et ottomans
 

Index des noms

 

Découvrez aussi

Le Juif Süss et la propagande nazie
César et son image
Vichy, l'Université et les juifs
Soldats
L'Économie de la Révolution française
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés