Tome XVI, Problèmes hippocratiques

Tome XVI, Problèmes hippocratiques

Texte établi et traduit par : Jacques JOUANNA, Alessia GUARDASOLE

Présentation

Les Problèmes hippocratiques consistent en un corpus anonyme de cent trente questions et réponses, qui s’ouvre et se termine avec des questions issues de la tradition des Aphorismes d'Hippocrate. Il s’agit d’une édition princeps, basée sur la collation des neuf manuscrits connus témoins de l’ouvrage. Le texte critique, avec apparat et première traduction française, est accompagné d’un commentaire continu, littéraire, philologique et historique. Ce corpus se caractérise premièrement par l’originalité des explications du texte des Aphorismes dans la tradition des commentaires galénique et byzantins au traité d’Hippocrate.

L’étude détaillée des sources a permis aux éditeurs d’en découvrir l’importance aussi dans le cadre de la tradition aristotélicienne d’époque byzantine, en montrant les rapports étroits notamment avec l’œuvre du pseudo-Alexandre d’Aphrodise, d’Aristote, de la tradition néoplatonicienne des commentaires à Aristote (Olympiodore). Le rapprochement avec une partie de l’œuvre de Théophylacte Simocatta a permis d’en délimiter la datation aux environs des VIIIe-IXe siècles de notre ère. La connaissance des Écritures (Ecclésiaste, Psaumes) et les références claires aux œuvres des Pères de l'Église (Jean Chrysostome) et aux textes liturgiques byzantins a permis de le situer dans un contexte culturel chrétien.

Biographies Contributeurs

HIPPOCRATE

Médecin ; Né dans l'île dorienne de Cos en Asie Mineure, serait mort à Larissa ; Sous son nom, on groupe un grand nombre d'œuvres, authentiques ou non, qui forment le "Corpus hippocraticum"

Jacques JOUANNA

Professeur de littérature et civilisation grecques à la Sorbonne, Paris IV et directeur de l'Unité de recherche sur la médecine grecque au CNRS (1990-2000), président de l'école doctorale Mondes anciens et médiévaux ; Membre de l'Institut, Académie des inscriptions et belles lettres (1997)

Table des matières

NOTICE
I. NATURE ET STRUCTURE DU TRAITÉ
1. Quels problèmes ?
2. Les problèmes ‘hippocratiques’
3. Les problèmes ‘non-hippocratiques’
II. L’AUTEUR ET LA DATE DU TRAITÉ
1. L’auteur : sa personnalité et sa doctrine
2. Les sources
3. Construction rythmique du recueil et datation possible
4. Langue
III. LA TRADITION DU TEXTE
1. Présentation et classement des manuscrits
a. Les manuscrits C et L (famille A)
1. Parisinus gr. 2230 = C
2. Laurentianus Plut. LXXV 13 = L
3. Les rapports entre les témoins de la famille A
b. Les manuscrits V, A et B (famille B)
1. Vaticanus gr. 914 = V
2. Parisinus gr. 2261 = A
3. Parisinus gr. 2652 = B
4. Les rapports entre les témoins de la famille B
c. Les apographes de B : D [W], h
1. Oxoniensis Bodleianus Auctarium T 2. 10 = D
2. Palatinus Vaticanus gr. 126 = W
3. Berolinensis Phillippicus 1532 (128) = h
d. Les Problèmes hippocratiques en extraits : le manuscrit E
1. Scorialensis Φ III 12 (Andrés 231) = E
e. Principes de la présente édition
STEMMA
CONSPECTVS SIGLORVM
PROBLÈMES HIPPOCRATIQUES TEXTE GREC ET TRADUCTION
COMMENTAIRE
BIBLIOGRAPHIE COMPLÉMENTAIRE
INDEX VERBORVM

Découvrez aussi

Tome VIII : Plaies, nature des os, coeur, anatomie
Tome XII, 1re partie : Nature de la femme
Tome VI, 1re partie : Du régime
Tome XIII, Des lieux dans l'homme - Du système des glandes - Des fistules - Des hémorroïdes - De la vision - Des chairs - De la dentition
Pronostic
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés