Le convive et le savant
Le convive et le savant
  • 392 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Études anciennes
  • N° dans la collection : 156
  • Parution :
  • CLIL : 3916
  • EAN13 : 9782251447025
  • Code distributeur : 58202
  • Export ONIX 3.0
English version

Le convive et le savant

Sophistes, rhéteurs, grammairiens et philosophes au banquet de Platon à Athénée

Présentation

Pourquoi Platon, Xénophon, Plutarque, Lucien et Athénée ont-ils choisi de placer leurs savants personnages dans des banquets ? Aucun d’entre eux ne semble pouvoir se comporter à table et dans le vin comme il le ferait dans le cercle, moins agité, d’une école. Il en va jusqu’à Socrate qui, loin de refuser les plaisirs de la chère, s’en sert pour conduire ses compagnons de boisson vers la philosophie. Car le banquet ne constitue pas le simple cadre formel de discussions plus déliées qu’ailleurs : il en devient le sujet même et permet, à partir d’une incongruité ou d’une plaisante obscurité, d’ébranler l’opinion première des convives et de créer les conditions d’une recherche partagée. Mauvais savant serait celui qui, dans de pareilles circonstances, revendiquerait un savoir établi et définitif pour refuser le plaisir symposiaque d’une conversation volontiers facétieuse à laquelle chacun, loin de toute érudition de mauvais aloi, doit, au contraire, apporter son écot. La table et le vin révèlent l’homme tel qu’il est, philosophe ou ignorant, non seulement dans ses paroles mais aussi dans ses actes : bon convive est le vrai savant.

Biographies Contributeurs

Yannick SCOLAN

Docteur en études grecques de l’Université Paris-Sorbonne et agrégé de lettres classiques, Yannick Scolan enseigne en classes préparatoires littéraires. Il participe, en tant que membre extérieur, aux travaux de l’E.A. 1491 EDITTA.

Table des matières

Introduction

PREMIÈRE PARTIE CE QUE SAVOIR VEUT DIRE
Chapitre premier Un marginal au Banquet : Socrate
I – Un ignorant dans une assemblée de doctes
A. Un banquet de Trissotin
B. L’ἔρως σοφιστής et ses reflets
II – L’impossible conversion de Callias ?
A. La comédie de Callias
B. Rendre audible la parole du philosophe
C. De la comédie au drame initiatique

Chapitre II Le convive, ou l’autre savant
I – Des questions adaptées aux circonstances
II – Le proche et l’étrange
A. Hic et nunc
B. Des merveilles à portée de main
III – La vraisemblance plutôt que le vrai
A. Des sujets aporétiques
B. Refuser la philosophie, ou bien s’y préparer ?
IV – Des exercices d’école : un exemple de développement (Propos de table, III, 3-5)
A. Prendre l’opinion commune à contre-pied
B. Parler pour ne pas savoir
C. Se montrer tout de même philosophe

Chapitre III Le banquet au matin et au soir de la philosophie
I – Une archéologie de la philosophie : le Banquet des Sept Sages
A. Sages avant d’être philosophes
B. Le banquet et l’invention de la philosophie
II – Le banquet, ou la philosophie au tombeau : Lucien
A. Qu’il faut détester un convive qui a bonne mémoire
B. Les Banquets travestis
C. Des savants sans sagesse

Chapitre IV Deipnosophistes, gourmands et gourmets
I – Un banquet de curiosités littéraires
A. Le leurre du banquet ?
B. Entre savoir et mondanité : le jeu littéraire du catalogue
C. Parler avec la voix des autres
II – Du sophiste grec à l’érudit romain : les questions épineuses du banquet de Larensis
A. Énigmes, griphes et προϐλήματα
B. Athénée, continuateur et correcteur de Plutarque


DEUXIÈME PARTIE À L’ÉPREUVE DE LA TABLE ET DU VIN
Chapitre V Joyeux convive, vrai savant : Socrate plaisantin philosophe
I – Amitié, antilogie et dialectique au banquet
A. Une bien fade concorde
B. Faire taire la discorde et surgir la vertu
II – Le sel attique de la philosophie
A. Plaisanter pour s’affirmer philosophe
B. Un rire initiatique : du hoquet d’Aristophane au drame satyrique d’Alcibiade

Chapitre VI Du convive Socrate au banquet socratique
I – Un nécessaire ascète ?
A. Triste Socrate
B. Masurius et les fadaises de Platon
II – Un autre Socrate
A. Rendre compatibles le banquet et la philosophie : les ruses du Socrate de Xénophon
B. Être ou ne pas être convive : Socrate et les savants dans le Banquet de Platon
III – Parler du convive Socrate et s’affirmer soi-même philosophe

Chapitre VII Bas les masques : hypocrites et imposteurs au banquet
I – Plutarque et les savants à courte vue
A. Un imposteur : Périandre
B. Deux mauvais joueurs : Hylas et Zopyrion
C. Du mauvais esprit à la cuistrerie : Théon
II – Se remplir la panse et se disputer : les philosophes d’Athénée
A. Des philosophes parasites
B. De la παρρησία à la παροινία
III – Philosophes et grammairiens dos à dos : Lucien
A. Une hypocrite ascèse
B. Des savants querelleurs

Chapitre VIII À la recherche du banquet idéal
I – Le choix d’Homère
A. Les deux Homère d’Athénée
B. Ménélas dans le miroir de Larensis
C. Homère parmi d’autres : Plutarque
II – D’un modèle à l’autre ? Homère, Platon, Plutarque
A. Le chemin de la sagesse
B. Récuser Platon pour suivre Plutarque ?
III – Un Banquet raté
Conclusion

Annexe 1 les Problèmes physiques d’Aristote dans les Propos de table
Annexe 2 les Propos de table dans les Deipnosophistes

Bibliographie sélective
Index des principales références aux passages cités
Index des noms propres
Index des notions, des suJets, des lieux et des peuples
Index des mots grecs

Découvrez aussi

Pour la Beauté du jeu
La Théorie platonicienne de la doxa
Patience, mon coeur !
Histoire et raison chez Thucydide
Le Rire et les larmes dans la littérature grecque
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés