Ignace Meyerson
Ignace Meyerson

Feuilleter le livre

  • 256 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Figures du savoir
  • N° dans la collection : 64
  • Parution :
  • CLIL : 3662
  • EAN13 : 9782251447834
  • Code distributeur : 59302
  • Export ONIX 3.0

Ignace Meyerson

Présentation

Ignace Meyerson (1888-1983), juif polonais naturalisé français à 35 ans, médecin, licencié en sciences et en philosophie, est le fondateur de la psychologie historique et comparative. Prenant pour objet d’enquête tout ce que les hommes ont produit, conservé et transmis, il affirme que la variation de ces « œuvres » dans l’espace et dans le temps suppose que l’esprit humain soit lui-même le lieu d’une histoire.
La méthode de Meyerson consiste à construire, à partir des faits de civilisation documentés par les sciences humaines, la généalogie des « fonctions psychologiques » – pôles de l’activité mentale tels que la mémoire, la perception de la couleur ou la personne elle-même – et à montrer ainsi leur évolution et leur contingence. En étendant ce programme aux civilisations anciennes, Jean-Pierre Vernant et Marinette Dambuyant, disciples de Meyerson, ont confirmé la pertinence de cette approche génétique et comparatiste.
Refusant l’abstraction philosophique, le déterminisme sociologique ou l’analyse structurale, la psychologie historique a été l’une des voies du renouvellement des sciences humaines. Son originalité est d’accorder au registre psychologique autant le rôle de moteur que de matière dans la transformation de l’expérience humaine.

Biographies Contributeurs

Noemí PIZARROSO LÓPEZ

Noemí Pizarroso López est docteur en psychologie (université Complutense de Madrid et université Paris V). Elle enseigne l’histoire de la psychologie à l’UNED (Universidad Nacional de Educación a Distancia) à Madrid. Outre des articles dans des revues spécialisées, elle a publié l’ouvrage collectif Histoire de la psychologie (2017).

Table des matières

Remerciements
Repères chronologiques
Éditions des livres et recueils d’Ignace Meyerson utilisés


Introduction

Chapitre 1. Une psychologie historique et comparative
La dimension sociale de la pensée
La sociologie psychologique d’Émile Durkheim
Les psychologies collectives de Charles Blondel et de Maurice Halbwachs
La dimension génétique de la pensée
Contre le dogmatisme de la permanence
Du déterminisme social au pluralisme
Le comparatisme global : la question des mentalités
Analyse des fonctions psychologiques

Changement, progrès et discontinuité
Inachèvement essentiel de l’esprit : pluralisme et ouverture

Chapitre 2. Le signe et la fonction symbolique : du langage à l’art
L’œuvre comme signe
Le signe et la fonction symbolique
Médiation, pouvoir actif et rôle opératoire du signe

Variété des systèmes, spécificités et variations
La pensée et l’art plastique

Chapitre 3. L’historicité de l’esprit : mémoire, histoire, personne
Temps et mémoire
Historiographie et pensée historienne
L’histoire de la personne
Contre la conception bergsonienne du moi
Notion construite, complexe et tardive : après Mauss
Expression et expérience de la personne : du roman au journal intime


Chapitre 4. Postérité et actualité de l’esprit Meyersonien
Le monde indien de Marinette Dambuyant
Le moi dans la déportation
Le lien avec les indianistes
Volonté en Inde : avancées et blocages

Le monde grec de Jean-Pierre Vernant
Marxisme et structuralisme
Contre l’Œdipe freudien : le contexte de la tragédie
Volonté en Grèce : blocages et avancées
Vers une généalogie du sujet


Conclusion

Glossaire
Notices biographiques
Bibliographie
Index nominum
Index rerum

Découvrez aussi

Locke
Derrida
Pascal
Nietzsche
Gödel
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés