Magie et rhétorique en Grèce ancienne
Magie et rhétorique en Grèce ancienne

Feuilleter le livre

  • 160 pages
  • Index
  • Livre broché
  • 12.7 x 19 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3385
  • EAN13 : 9782251448879
  • Code distributeur : 63156
  • Export ONIX 3.0

Magie et rhétorique en Grèce ancienne

Traduit par : Nicolas Filicic, Préface de : Monique Trédé-Boulmer

"Dans ce livre, sa présence est perceptible constamment. On entend une voix, on perçoit un souffle, qui rendent charnelle et directe la grandeur des mots et des idées."

(Le Monde des Livres)

Extrait Audio

Présentation

Créditée d’une origine divine par les Anciens, la poésie a le pouvoir d’émouvoir et de charmer. Les fondateurs de la rhétorique l’avaient bien compris, utilisant les rythmes et les styles poétiques pour conférer à leurs discours le pouvoir d’envoûter l’auditoire à la manière des magiciens.

Dans ces quatre conférences prononcées à l’université de Harvard en 1974, inédites en français, Jacqueline de Romilly analyse la relation liant l’enchantement par les mots à l’inspiration divine et à la magie. Depuis l’audace des procédés oratoires de Gorgias et leur condamnation platonicienne, à travers la volonté de définition d’un art du discours par Isocrate et Aristote, jusqu’à la réintroduction du sublime et de l’irrationnel en littérature par les auteurs plus tardifs, Jacqueline de Romilly met en valeur l’aptitude des anciens Grecs à entretenir un dialogue à travers les siècles, dans lequel chacun répond avec précision et subtilité à son prédécesseur.

Médias

L’enchantement magique du langage et l’art de persuader les foules en Grèce ancienne
Le Blog des Belles Lettres

Accéder au contenu

Presse

Les héros ne meurent jamais. Les héroïnes non plus. Même s'ils appartiennent à la race des mortels, non à celle des dieux, ils survivent dans la mémoire, les récits, les chants de leurs exploits. [...] C'est également ce qu’on peut penser, mutatis mutandis, de Jacqueline de Romilly : disparue il y a déjà presque dix ans, elle ne cesse d’être présente, écoutée, rayonnante.
Le Monde des Livres - 12/04/2019

Cette puissance du discours grec, Jacqueline de Romilly l’avait aussi analysée dans quatre conférences de haut niveau prononcées en 1974 à Harvard et demeurées inédites en français. À partir du cas du sophiste Gorgias, qui donna son nom à un dialogue socratique, elle y montre comment le discours en prose s’est dégagé de la magie poétique en en conservant la séduction.
La Point - 18/04/2019

La mesure, la liberté, l’héroïsme : toute l’œuvre de Jacqueline de Romilly forme un décryptage des valeurs fondamentales que la Grèce antique nous a léguées et dont l’oubli, dans l’histoire, a toujours annoncé un retour à la barbarie.
Le Figaro Magazine - 26/04/2019

Loin du scepticisme de l’homme moderne, Jacqueline de Romilly refusait de croire qu’il était impossible de connaître la nature des choses ou que les mots étaient menteurs. On ne passe pas sa vie dans la compagnie de Platon et d’Aristote pour céder à ce relativisme mou. Quatre conférences prononcées à Harvard en 1974 assemblées dans Magie et rhétorique en Grèce ancienne nous permettent de bien savoir, avec certitude, qu’elle croyait possible un accord profond et parfois secret — « magique » — entre les mots et le monde.
Le Figaro littéraire - 02/05/2019

Jacqueline de Romilly savait comme personne ce que le savoir en apparence le plus classique, le plus scolaire, est susceptible de receler de questions abyssales, de tournants subversifs — et aussi combien la Grèce était tout sauf un bloc monolithique.
Le Vif - 06/06/2019

Jacqueline de Romilly met en valeur l'aptitude des anciens Grecs à entretenir un dialogue à travers les siècles, dans lequel chacun répond avec précision et subtilité à son prédécesseur.
Les Grandes civilisations de l'Histoire - 01/10/2019

Biographies Contributeurs

Jacqueline de Romilly

Jacqueline de Romilly occupait au Collège de France une chaire intitulée « La Grèce et la formation de la pensée morale et politique ». Elle a été la première femme professeur au Collège de France (1973), puis la première femme élue à l'Académie des inscriptions et belles lettres (1975). Spécialiste de la civilisation et de la langue grecques, elle est l'auteur de très nombreux ouvrages sur cette période, notamment sur l'historien Thucydide, le théâtre d'Eschyle et d'Euripide et la guerre du Péloponnèse.

Monique Trédé-Boulmer

Monique Trédé-Boulmer, ancien directeur adjoint de l'ENS-Ulm Paris, a enseigné aux universités d’Aix-en-Provence, de Rouen, à l’ENSJF et à l’ENS-Ulm Paris dont elle a dirigé le Centre études anciennes de 1998 à 2008.

Table des matières

Préface
Avertissement

I. Gorgias et la magie
II. Platon et les illusionnistes
III. La rhétorique et la classification des arts au IVe siècle avant J.-C.
IV. Logique contre magie : Aristote et les écrivains postérieurs


Index

Découvrez aussi

Histoire et raison chez Thucydide
La Loi dans la pensée grecque
Tragédies grecques au fil des ans
La Douceur dans la pensée grecque
L'Évolution du pathétique d'Eschyle à Euripide
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés