Histoire de Louis XI. Tome II : 1470-1477

Histoire de Louis XI. Tome II : 1470-1477

Livres III à V

Texte établi et traduit par : Charles Samaran, Monique-Cécile Garand

Présentation

L’Histoire de Louis XI rédigée par Thomas Basin a suivi de près l’Histoire de Charles VII. Formée de sept livres, elle a probablement été composée entre 1473 et 1477.

De même que son Histoire de Charles VII, son témoignage n’est ni une histoire officielle, ni un recueil de notes annalistiques prises au jour le jour. Familier des historiens de Rome, Basin a eu l’ambition d’écrire l’histoire à la manière antique, et d’être, sinon le Tite-Live, du moins le Salluste ou le Suétone de son temps. Il ne se contente pas de raconter les faits ; il en dégage l’enseignement moral et politique, il veut que l’histoire soit une école et qu’elle serve d’exemple aux générations.

Basin est un historien « engagé » : ses jugements sont chargés d’idées préconçues en faveur de la maison de Bourgogne, dans les domaines de laquelle il a longuement trouvé asile, et d’autre part, de passion personnelle contre Louis XI, qui semble avoir nourri des sentiments hostiles à son égard et à l’égard de sa famille — il dresse en effet un portrait particulièrement incisif, voire cruel, du fils de Charles VII.

Enfin, si pendant les premières années du règne de Louis XI, jusqu’en 1469, Basin a pu voir se dérouler sous ses yeux beaucoup d’épisodes qu’il raconte et auxquels il a parfois pris une part personnelle, il n’a pu en revanche de 1469 à 1483 se renseigner autrement qu’en consultant des documents écrits ou en utilisant des sources orales, sauf pour les événements qui se sont passés dans les possessions bourguignonnes, et spécialement à Utrecht. De là, sans doute, certains anachronismes ou lacunes.

Biographies Contributeurs

Thomas Basin

Historien français né en 1412 et mort en 1491, Thomas Basin étudie à l’université de Paris, puis à Pavie et Louvain, avant d’embrasser une carrière ecclésiastique. Des voyages nombreux le conduisent en Hollande, en Italie, puis en Hongrie. De retour dans sa ville natale, ses études universitaires et ses relations avec de grands personnages rencontrés en Italie (dont le pape Eugène IV) lui valent d’être nommé chanoine de Bayeux, vicaire général de Rouen, puis en 1447 évêque-comte de Lisieux, à l’âge de trente-cinq ans. La Normandie est alors encore en grande partie anglaise. Lorsqu’en 1449 l’armée française paraît sous les murs de Lisieux, Basin se rallie à Charles VII. Nommé conseiller du roi, il prend part au gouvernement. Mais pour ne pas avoir soutenu le dauphin Louis et avoir donné son appui à son frère Charles, il encoure les rigueurs du rebelle devenu roi sous le nom de Louis XI. Contraint de se réfugier auprès du duc de Bourgogne, Basin accepte cependant les avances du roi afin de se réconcilier avec lui et devient chancelier de Roussillon. Ce poste lui paraît peu sûr et il décide de rompre définitivement. Il vit ensuite en exil à Louvain, Trèves, puis à Utrecht. On lui doit, entre autres œuvres, l’Histoire de Charles VII et l’Histoire de Louis XI, qui constituent d’importants témoignages sur son temps, ainsi qu’une Consultation pour la révision du procès de Jeanne d’Arc, où il soutient la nullité du procès de Rouen (1453), et son Apologie, œuvre autobiographique.

Table des matières

LIVRE III
I. Le comte de Warwick, fuyant l'Angleterre, aborde en Normandie avec un important butin pris sur les navires et les biens du duc de Bourgogne — Le roi de France l'accueille avec la plus grande faveur.
II. Amitié procurée par le roi de France entre Marguerite, reine d'Angleterre, son fils et le comte de Warwick — Pillages commis par ledit comte — Le duc de Bourgogne arme une flotte contre lui.
III. Alliance conclue entre le roi de France et le prince de Galles par l'entremise du comte de Warwick
IV. Embûches tendues par le roi de France au duc de Bourgogne par l'intermédiaire de Baudouin, frère naturel du duc. Fuite rapide du dit Baudouin
V. Comment ces machinations furent percées à jour — Actions de grâce et prières publiques adressées à Dieu par les sujets du duc de Bourgogne pour lui demander la conservation de leur maître
VI. Le comte de Warwick débarque en Angleterre. Il fait sortir de prison et rétablit comme roi Henri de Lancastre, tandis que le roi Édouard abandonne son royaume et gagne la Hollande
VII. Édouard une fois chassé d'Angleterre, le roi de France s'empare frauduleusement de la place forte de Saint-Quentin et de la cité d'Amiens
VIII. Le duc de Bourgogne fortifie Abbeville, attaque et brûle le château de Picquigny et met le siège devant Amiens
IX. Édouard roi d'Angleterre rentre dans son royaume ; le roi Henri, fait prisonnier à Londres, est de nouveau enfermé dans la Tour, comme auparavant
X. Bataille livrée le très saint jour de Pâques ; victoire d'Édouard ; mort de Warwick et d'un grand nombre de ses partisans
XI. Nouvelle bataille de Tewkesbury ; le prince de Galles y trouve la mort, avec beaucoup d'autres combattants
XII. Après cette bataille, Édouard apaise divers troubles et disperse des assemblées séditieuses
XIII. Nouvelle entrée du roi Édouard à Londres ; mort d'Henri et fin du recouvrement du royaume d'Angleterre
XIV. Trêves conclues entre le roi Édouard et le duc de Bourgogne — Levée du siège d'Amiens
XV. Pendant les trêves, Charles, duc de Guyenne, lie partie avec le duc de Bourgogne — Il rétablit dans ses domaines le comte d 'Armagnac — Conduite de celui-ci
XVI. Le comte d'Armagnac, exilé par le roi, se voit rappelé dans ses domaines par le duc de Guyenne — Celui-ci meurt empoisonné

LIVRE IV
I. Comment, après la mort du duc de Guyenne, le roi joua le duc de Bourgogne ; prise de Nesle en Vermandois ; siège de Beauvais par les Bourguignons
II. Comment le duc de Bourgogne prit connaissance des lettres du duc de Bretagne et du procès mené à Bordeaux contre les gens qui avaient empoisonné le duc de Guyenne. Il lève le siège de Beauvais et parcourt le pays de Caux et les régions voisines jusqu'à l'Oise, ravageant et brûlant tout sur son passage
III. Fourberie du comte d'Armagnac. Sa mort. Sa ville de Lectoure est livrée aux flammes
IV. Comment et pourquoi la forteresse de Perpignan se détacha du roi de France et se donna spontanément au roi d'Aragon
V. Siège de Perpignan par les Français. Levée de ce siège. Conclusion de la paix entre les rois de France et d'Aragon
VI. Le duc de Gueldre est détenu prisonnier par son propre fils ; celui-ci, à son tour, est pris et incarcéré par le duc de Bourgogne
VII. Comment le duc de Bourgogne s'empara sans beaucoup de peine du duché de Gueldre
VIII. Comment, après avoir conquis la Gueldre, le duc de Bourgogne fit venir l'empereur à Trèves ; il aspirait à la dignité royale, et c'est à Trèves qu'il reçut de l'empereur l'investiture solennelle du duché de Gueldre
IX. Comment, tout étant prêt pour élever le duc de Bourgogne à la dignité de roi, l'empereur, sans avoir rien fait et sans avoir salué le duc, descendit de Trèves au Rhin
X. Comment, après ces événements, le duc de Bourgogne visita son comté de Ferrette ; venue de l'archevêque de Cologne auprès de lui en Bourgogne ; révolte du comte de Ferrette contre l'autorité du duc
XI. Comment le duc de Bourgogne mit le siège devant Neuss, place appartenant à l'église de Cologne
XII. Prévoyance et activité des assiégés et des gens de Cologne en leur faveur. Venue de l'empereur à Cologne ; armée rassemblée par lui de presque toute l'Allemagne
XIII. Comment le roi de France recouvra Perpignan — Pertes et dommages subis par les domaines du duc de Bourgogne du fait de ses sujets et des Français — Cessation des trêves pendant que le duc était encore en train d'assiéger Neuss
XIV. Comment le duc de Bourgogne attaqua le camp des Impériaux. Le roi de France quitte la Picardie pour la Normandie et amène l'empereur à traiter de la paix
XV. Comment, par l'intervention du légat du Saint-Siège, la paix fut conclue entre l'empereur et le duc de Bourgogne
XVI. Comment, aussitôt après, le duc de Bourgogne vint à Calais, où il eut une entrevue avec Édouard, roi d'Angleterre, son beau-frère. Son départ pour la Lorraine. Venue du roi d'Angleterre, avec son armée, à Péronne, où il conclut une trêve avec le roi de France, avant de retourner dans son pays.
XVII. Si les trêves profitèrent aux deux rois et à leurs États, elles firent peu d'honneur à l'un et à l'autre
XVIII. Le duc de Bourgogne conclut, lui aussi, avec le roi de France une trêve de neuf ans

LIVRE V
I. Honteuses et injustes conditions mises par les deux parties à ces trêves
II. Comment le duc de Bourgogne conquit sans difficulté la Lorraine
III. Procès, condamnation et exécution du connétable de Saint-Pol, connétable de France
IV. Invective contre la passion des richesses et l'ambition des honneurs terrestres
V. Campagne du duc de Bourgogne contre les Suisses ; première défaite qu'ils lui infligèrent ; le roi de France lui conseille d'abandonner ses projets
VI. Comment le duc de Bourgogne, faisant peu de cas du conseil du roi, attaqua les Suisses et mit le siège devant Morat ; il y est battu et s'enfuit après la plus cuisante défaite
VII. Conduite du roi à l'égard du roi de Sicile, son oncle, et du duc de Nemours
VIII. Conduite du comte de Bische à l'égard du duc de Bourgdgne ; retour du duc de Lorraine dans ses domaines
IX. Comment le duc de Lorraine recouvra Nancy ; grandes difficultés rencontrées par le duc de Bourgogne, dans son propre duché ; ses sujets lui désobéissent et murmurent contre lui
X. Murmure général et renouvelé des États de tous les domaines bourguignons contre leur duc
XI. Retour du duc de Bourgogne en Lorraine ; il assiège de nouveau Nancy
XII. Attaque des Bourguignons près de Nancy — Mort du duc de Bourgogne
XIII. Bruits divers sur la mort ou la survie du duc de Bourgogne — Comment, en fin de compte, il fut reconnu pour mort et reçut sépulture
XIV. Portrait de Charles, duc de Bourgogne — Sa conduite aurait été plus sage s'il avait pu s'entendre avec le roi de France
XV. Comportement de Charles, duc de Bourgogne

Découvrez aussi

Apologie
Histoire de Charles VII. Tome I : 1047-1445
Histoire de Louis XI. Tome I : 1461-1469
Histoire de Charles VII. Tome II : 1445-1450
Histoire de Louis XI. Tome III : 1477-1483
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés