1914-1919. Ceux qui protestaient
  • 440 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3377
  • EAN13 : 9782251444390
  • Code distributeur : 43849
  • Export ONIX 3.0
English version

1914-1919. Ceux qui protestaient

Présentation

1914-1918 fut un intermède belliciste entre deux époques marquées par un fort rejet de la guerre. En 1914 il ne fallut que quelques jours pour que les très nombreuses voix pacifistes qui s'élevaient dans tous les milieux et parmi toutes les sensibilités politiques soient submergées par la vague de violence qui déferlait sur l'Europe. En 1918 l'évidence du désastre et le deuil immense qu'il avait provoqué redonnèrent à ces voix toute leur pertinence et leur poids. Bien des années après, l'influence de ces idées se fait encore sentir dans l'historiographie, au point d'affecter l'analyse de la contestation pendant la durée même du conflit.

Galit Haddad reprend donc cette question à nouveaux frais. Elle s'affranchit de la politique et de l'idéologie en questionnant la protestation en tant que phénomène culturel, à travers une analyse du discours des contestataires, combattants et civils, hommes ou femmes. Elle décrypte l'argumentaire qu'ils déploient dans un contexte qui leur est hostile, marqué par la répression et les arrestations, ainsi que les rythmes suivis par ce mouvement multiforme. Mais surtout, elle y expose une découverte qui fera date: il est impossible de comprendre le phénomène de la protestation sans le relier aux idées que se formaient les acteurs sur la durée de la guerre et sur les perspectives de défaite ou de victoire. Ainsi, à partir du moment où la contre-offensive alliée de juillet 1918 ouvre le chemin du succès final, la contestation combattante disparaît de l'armée française.

Débarrassée de ces préjugés, cette analyse de la protestation permet au lecteur de rejoindre combattants et civils dans leurs angoisses et leurs espérances d'êtres ordinaires confrontés à un drame qui les dépasse.

Biographies Contributeurs

Galit HADDAD

Galit Haddad est postdoctorante à l'ÉHESS où elle enseigne.

Table des matières

Préface de Stéphane Audoin-Rouzeau

INTRODUCTION

La Grande Guerre, matrice du pacifisme du XXe siècle

La protestation contre la guerre des soldats français

CHAPITRE I

1914-1915 : LE SOCLE DU PACIFISME DU « FRONT INTÉRIEUR »

1914 : Prolongation de la guerre et prolongation du consentement

La victoire de la Marne, tournant du pacifisme français pendant la Grande Guerre

Protester après la bataille de la Marne

Au-dessus de la mêlée : entre consentement et protestation

Le pacifisme de Sébastien Faure

Le « devoir » dans le discours pacifiste et l'image du «pacifiste solitaire»

1915 : Le pacifisme pendant le « grignotage »

Les violences extrêmes : un second tournant dans la guerre

Les pionniers du pacifisme français en 1915

La protestation des femmes

Instituteurs et institutrices

La protestation du mouvement ouvrier

- La protestation de la minorité socialiste

- La protestation syndicaliste et la conférence de Zimmerwald

- La protestation anarchiste

Le socle du pacifisme du « front intérieur »

A posteriori : le retour sur la bataille de la Marne, composante centrale du pacifisme de 1915

Ébranler les valeurs de la culture de guerre

La « visualisation » des atrocités de la guerre

La reconstruction de l'image de l'ennemi

Une absence : le deuil

L'armée française en 1914-1915 : La protestation absente ?

Léon Werth, ou protester contre la « non protestation »

« Acteur dans la mêlée » ou « témoin au-dessus de la mêlée »

« Consentement » ou « obéissance » ?

« Dans » ou « en dehors » du troupeau

Les exécutions de 1914-1915 : « Protestation individuelle » et « pour l'exemple »

Le pacifisme de l'arrière infiltré dans l'armée

CHAPITRE II

1916 : LE TEMPS DES GRANDES BATAILLES

Le pacifisme face aux grandes batailles de 1916

Printemps – été 1916 : vers un essor pacifiste ?

La conférence de Kienthal, en enchaînement avec Zimmerwald

Le pacifisme de Kienthal à la tribune de la Chambre des Députés

Le Manifeste des seize, déclencheur de la polémique anarchiste

Les revues pacifistes issues de la guerre : nouveau milieu du combat

Le foyer pacifiste en crise : de dissension à la rupture

La polémique interne au CRRI

Protestation à la Chambre des Députés : la classe 1918

Le « retour » de Romain Rolland : une protestation anticolonialiste

Le «J'accuse» de Romain Rolland à l'encontre de la civilisation européenne

Le phénomène guerrier, composant « naturel » de la civilisation ?

Les traces de Zimmerwald et Kienthal

Une femme dans la mêlée : Marcelle Capy

Dans les tranchées de Verdun : consentement ou protestation ?

Tenir à Verdun face aux échecs militaires : février – août 1916

La cristallisation d'une «culture de guerre combattante» : mots d’ordres et slogans militaire

Printemps 1916 : Vers une «sortie de guerre» victorieuse ?

Les Alliés : soutien militaire ou psychologique ?

L'émergence de la protestation combattante

« Plus on avance, plus le courage se perd »

Protestation et expérience du combat

La « propagande concertée » : réalité ou paranoïa ?

La représentation de l'ennemi dans la protestation combattante

L'absence de l'ennemi

S’identifier à l'ennemi

Vers une nouvelle année de guerre

CHAPITRE III

FACE À LA CRISE MILITAIRE ET SOCIALE, 1917

Le combat pacifiste : entre modération, révolution et défaitisme

Une reconfiguration du pacifisme du mouvement ouvrier

Majoritaires et minoritaires socialistes une protestation pacifiste modérée

La Révolution russe : une nouvelle composante du pacifisme révolutionnaire

La conférence de Stockholm : nouveau discours de paix

Les grèves du printemps 1917 : une étape vers une radicalisation de la répression pacifiste

Le défaitisme des enseignants de l’école républicaine

Les discussions sur les mutineries à la Chambre des Députés

La guerre « jusqu'au bout » contre les défaitistes

« Ni trahison ni demi-trahison »

L'identité du « vrai défaitiste »

La protestation combattante et les crises des mutineries

Le temps de l'impasse : l'héritage de 1916 et les propositions de paix

Le spectacle du massacre et le mécanisme de la victimisation

Le combattant humilié

Lueur d’espoir : les échos de la Révolution russe et la conférence de Stockholm

Mutins et non mutins : le cas du 129e régiment d’infanterie

Un bref regard historiographique

L'expérience de guerre et la réputation du 129e R.I

Une dissidence de trois jours

La correspondance des rebelles du 129e Régiment d'Infanterie

L'image des mutins prendre leur destin en main

Le cas de 129e R.I : un discours particulier ?

Protestation régimentaire face au consensus régimentaire

La réaction de l'arrière

Une « conspiration régimentaire » ? les rapports des autorités militaires sur le 129e R.I.

Le sort du glorieux du 129e régiment d'infanterie

Après la répression des mutins : étouffement de la protestation combattante ?

CHAPITRE IV

AU SOUFFLE DE LA DÉFAITE ? (MARS – JUILLET 1918)

Le pacifisme dans un contexte de défaite

Défaitisme : La «fixation» d’un terme

Romain Rolland et le « virus du défaitisme »

Le défaitisme à la tribune de la Chambre des députés

Refuser l’incorporation de la classe 1919

Traîtres et espions Les « ennemis intérieurs » devant le Conseil de Guerre

Le « féminisme défaitiste » : quand le pacifisme épouse le féminisme

Le CDS : animateur des grèves pacifistes

La Vague : un nouveau milieu de propagande pacifiste

Combattre face à la défaite éventuelle

La conjoncture militaire, du 21 mars au 18 juillet 1918

La configuration des rapports du contrôle postal

La protestation combattante face aux échecs militaires

Lorsque l'armée perd confiance

Douter de la victoire

La haine du « front parisien »

La question d'Alsace-Lorraine : refus d'un symbole national

Le renvoi aux phases antérieures : la paix refusée de 1916 et le « déjà vu » de 1914

La haine maintenue envers l'ennemi victorieux

CHAPITRE V

AU SOUFFLE DE LA VICTOIRE (18 JUILLET – ARMISTICE 1918)

Le pacifisme dans un contexte militaire de victoire

Les derniers murmures du pacifisme de la IIe Internationale

La « Vague », ou le pacifisme face à la victoire prochaine

À l’arrière, à l’approche de la victoire

Le discours combattant face au souffle de la victoire

La IIe armée française et la Ire armée américaine

Les rapports du contrôle postal de la mi-juillet 1918 jusqu’à l'Armistice

Les soldats face à l’enchaînement des succès militaires

Le moral qui se redresse

Remobilisation

Les notions de « victoire » et de « paix »

Le glorieux « déjà vu »

La haine et la revanche de l'ennemi

La notion d'« armistice » dans le discours combattant

Les murmures ultimes du pacifisme combattant

De l'été 14 à l'été 18 : la clôture d'un cycle

ÉPILOGUE

LA SORTIE DE GUERRE : DÉMOBILISATION ET PROTESTATION APRES L’ARMISTICE

Les pacifistes face à la signature des traités de paix

Le retour à la vie de caserne des soldats français, 1918-1919

CONCLUSION

Liste des abréviations principales

Sources

Bibliographie

Index

Index des personnes

Remerciements

Découvrez aussi

La Vie dans la tombe
Couples dans la Grande Guerre. Le tragique et l'ordinaire du lien conjugal
Dans la guerre 1914-1918
Un Long tourment
Viva Caporetto !
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés