Histoire romaine. Livres 36 & 37

Histoire romaine. Livres 36 & 37

(années 69 à 60)

Présentation

Le livre 36 est le premier qui nous soit parvenu par la tradition directe, et, comme le livre 37, il comporte très peu de lacunes, mais elles amènent à discuter deux questions, celle de la suture entre 36 et 37 et celle de la rédaction originelle du récit concernant les affaires de Crète. Ces deux livres, qui couvrent les événements des années 69 à 60, peuvent être qualifiés de « pompéiens ». Ils correspondent, sur le plan extérieur, à la dernière phase de la guerre de Mithridate et à la conquête pompéienne de l'Orient grec, et, à Rome, à l'affirmation de la puissance de Pompée, et à la montée des oppositions qui vont le conduire à se rapprocher de César et de Crassus pour former le « premier triumvirat ».


Ces événements sont connus par d’autres textes, et l’originalité de ces livres ne se trouve pas dans l’information elle-même, quoique sur certains faits, d’ordre institutionnel notamment, elle soit sans équivalent. Nous présentons un tableau détaillé des concordances avec les récits parallèles : Cicéron (discours et correspondance), Salluste (Histoires et Catilina), Plutarque (Vies de Lucullus, de Pompée, de César, de Cicéron), Tite-Live (pour cette période uniquement les Periochae), Appien (Guerre mithridatique et Guerres civiles). Cette comparaison permet d’évaluer le travail de Dion, d’analyser ses choix narratifs, de repérer des allusions littéraires et de se rendre compte des informations qu’il est le seul à donner.

Bien que la trame annalistique et la distinction entre affaires intérieures et affaires extérieures soient présentes, l’analyse du travail de composition montre que Dion évite l’impression d’hétérogénéité en constituant des ensembles narratifs, notamment pour le récit des campagnes militaires, et en articulant événements extérieurs et événements de Rome. En tant qu’historien des campagnes de Lucullus et Pompée, Dion se distingue généralement de ses prédécesseurs par la sobriété de son récit, mais certains passages sont très marqués par la rhétorique et la dramatisation, comme la bataille décisive livrée contre Mithridate et sa mort. Les digressions (par exemple à propos du siège de Jérusalem, de l’augurium salutis ou de l’étendard du Janicule) sont en relation directe avec le cours des événements. En outre, il fait preuve d’une certaine originalité quand il accompagne son récit de réflexions et d’énoncés sentencieux.


Une réflexion historique de grande ampleur est vraiment le fil conducteur. Si l’année 69 sur laquelle s’ouvre le livre 36 est marquée par l’élargissement des conflits en Asie (Tigrane et Mithridate), le véritable tournant se produit en 67, avec le commandement extraordinaire attribué à Pompée. C’est pourquoi le vote de la loi Gabinia occupe une grande partie du livre et fait l’objet d’une rédaction particulièrement soignée, avec un ensemble exceptionnel de trois discours, dont l’argumentation et les aspects formels sont étudiés avec précision (celui de Pompée est sans doute fictif). Ces discours soulignent le caractère décisif, selon l’historien, de cette étape du passage de la République au Principat et manifestent son intérêt pour les questions institutionnelles. De même la conjuration de Catilina forme une part importante du livre 37, et permet à Dion de livrer une réflexion très critique sur l’affaiblissement du Sénat.


La place accordée aux personnages est cohérente avec la perspective d’ensemble des livres républicains : par exemple, le contraste entre l’échec de Lucullus et la réussite de Pompée anticipe sur sa domination politique future, et la présentation de Pompée, César et Cicéron est conçue de façon à préparer les événements ultérieurs. Les effets de contraste et d’ironie et les comportements politiques comptent bien plus que le souci de cohérence psychologique.

Biographies Contributeurs

DION CASSIUS

Historien, astrologue, biographe.

Table des matières

Notice
Bibliographie
Annexe

La tradition du texte
Editions et traductions
Abbréviations
Conspectus Siglorum
Livre 36
Livre 37

Index Nominum
Index Locorum et Gentium
Index Rerum
Carte

Découvrez aussi

Histoire romaine. Livres 38, 39 & 40
Histoire romaine. Livres 45 & 46
Histoire romaine. Livres 41 & 42
Histoire romaine. Livres 48 & 49
Histoire romaine. Livre 47
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés