Collection des universités de France Série latine

Collection des universités de France Série latine

Collection Budé

Collection bilingue dirigée par Jean-Louis Ferrary et John Scheid et publiée sous le patronage de l'Association Guillaume Budé.

La "Série latine" de la Collection des Universités de France – dite "Collection Budé" – comprendra tous les textes latins jusqu'à la moitié du VIe siècle, mis à jour et accompagnés de traductions françaises nouvelles, d'introductions, de notices, de notes et d'un apparat critique.

Les textes font toujours l'objet de recensions nouvelles et personnelles. Ils sont établis d'après les manuscrits reconnus les plus importants et constituent de véritables éditions critiques. Ils comportent un apparat critique bref, dépourvu de considérations inutiles et servant à justifier le texte qui est donné. Grâce à lui, le lecteur peut apprécier la valeur du texte qu'il a sous les yeux et celle des variantes écartées par l'éditeur.

Les traductions s'efforcent d'être à la fois exactes et littéraires. L'Association Guillaume Budé a jugé qu'une œuvre entière ne pouvait être traduite dans le même esprit qu'une page, qu'il fallait s'efforcer avant tout de reproduire le mouvement, la couleur, le ton du texte antique et qu'il était indispensable de mettre la traduction en regard du texte.

Les introductions réunissent l'ensemble des renseignements nécessaires à la compréhension générale de l'auteur et de l'œuvre. Les notices étudient les questions de date, de composition, de sources, des différentes parties de l'œuvre. Les notes, au bas des pages de traduction ou en fin d'ouvrage, fournissent certaines explications historiques. Plusieurs volumes récents comportent même un commentaire plus ou moins développé, selon la nature de l'œuvre.

Présentés dans un format élégant et maniable (12,5 x 19 cm), imprimés sur un papier de qualité, brochés avec soin, ces livres sont pensés pour allier esthétique et solidité.

Page Facebook de la collection Télécharger le catalogue de la collection

Tusculanes. Tome I : Livres I-II

CICÉRON

Tusculanes. Tome I : Livres I-II

Après l’assassinat de César, les espoirs politiques de Cicéron se font des plus minces et celui-ci se tourne vers la philosophie : retiré dans sa demeure de Tusculum, Cicéron entreprend d’éduquer le peuple romain...

Apologétique

TERTULLIEN

Apologétique

Discours. Tome VI : Seconde action contre Verrès, Livre V : Les supplices

CICÉRON

Discours. Tome VI : Seconde action contre Verrès, Livre V : Les supplices

Discours. Tome VII : Pour M. Fonteius - Pour A. Cécina - Sur les pouvoirs de Pompée

CICÉRON

Discours. Tome VII : Pour M. Fonteius - Pour A. Cécina - Sur les pouvoirs de Pompée

Questions naturelles. Tome I : Livres I - III

SÉNÈQUE

Questions naturelles. Tome I : Livres I - III

Questions naturelles. Tome II : Livres IV - VII

SÉNÈQUE

Questions naturelles. Tome II : Livres IV - VII

Odes et Épodes

HORACE

Odes et Épodes

Une fois n’est pas coutume, les renseignements sur Horace ne manquent pas, tant grâce aux témoignages laissés par les Anciens, notamment Suétone, que grâce à la foule de détails autobiographiques dont le poème...

De l'Orateur. Tome II : Livre II

CICÉRON

De l'Orateur. Tome II : Livre II

Des Bienfaits. Tome II : Livres V-VII

SÉNÈQUE

Des Bienfaits. Tome II : Livres V-VII

Résumé des livres :LIVRE VIntroduction à l'examen de problèmes casuistiques ; libéralité d'Aebutius.Est-il honteux d'être vaincu dans un échange de bienfaits ?Peut-on être son propre bienfaiteur ?Sur deux paradoxes stoïciens : que nul n’est ingrat, que tout le monde l’est.De la reconnaissance due aux bienfaits qui nous atteignent indirectement.Du bien...

Des Termes extrêmes des biens et des maux. Tome I: Livres I-II

CICÉRON

Des Termes extrêmes des biens et des maux. Tome I: Livres I-II

C'est le problème moral qui fait l'objet du De finibus, tel qu'il se trouve posé après Aristote, c'est-à-dire ramené à la question du souverain bien.

Les Métamorphoses. Tome II : Livres VI-X

OVIDE

Les Métamorphoses. Tome II : Livres VI-X

Si les récits de métamorphoses furent très populaires pendant toute l'Antiquité et notamment pendant la période alexandrine, le recueil d'Ovide est de loin le plus célèbre.

Héroïdes

OVIDE

Héroïdes

Des 21 lettres appelées Héroïdes, seules les 14 premières méritent réellement leur nom : le recueil en effet regroupe non seulement les lettres d'héroïnes à leurs amants, comme celles si célèbres de Pénélope à Ulysse ou bien d’Ariane à Thésée...

Lettres. Tome III : Livres VII-IX

PLINE LE JEUNE

Lettres. Tome III : Livres VII-IX

Lélius. De l'Amitié

CICÉRON

Lélius. De l'Amitié

Assis chez lui dans son hémicycle, Quintus Mucius Scevola raconte à ses familiers la visite qu'il rendit à son beau-père Lelius en 129 avant Jésus-Christ. L’occasion de ce récit est la lutte qui oppose en 88 avant J.-C. le consul Quintus Pompéius...

Correspondance

PLINE LE JEUNE

Correspondance

Tome I : Livres I-III.

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés