Franz OPPENHEIMER

Après avoir étudié la médecine puis la physique à Berlin, Franz Oppenheimer (1864-1943) se tourne vers les questions sociopolitiques et économiques. Il donne une thèse sur Ricardo (1909) et inaugure la première chaire de sociologie en Allemagne (1919). Avant d'émigrer définitivement aux USA en 1938 pour fuir le nazisme et d’y finir sa vie, ce grand et très influent sociologue allemand a été professeur aux universités de Berlin puis Frankfort où il eut pour étudiants l’économiste ordo-libéral Wilhelm Röpke et le futur chancelier Ludwig Erhard. Ayant déclaré « Toutes mes idées ont leur racine dans Adam Smith », il est paradoxalement mais significativement aussi apprécié par les libertariens américains pour son antiétatisme que par certains solidaristes et socialistes français pour avoir le premier prôné  un « socialisme libéral ».

Moyens économiques contre moyens politiques

Franz OPPENHEIMER

Moyens économiques contre moyens politiques

Deux textes fondateurs de la notion de « socialisme libéral » sur la base d'une critique très originale du marxisme et du libéralisme conservateur

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés