Friedrich SCHILLER

Friedrich Schiller est né en 1759, à Marbach (Souabe). Après des études de médecine à l'Académie Militaire de Stuttgart (1773-1780), il écrit une première pièce, Les Brigands, qui est donnée au Théâtre National de Mannheim (1782) et lui acquiert d’emblée la célébrité. Si les premiers drames de Schiller, écrits pour la scène de Mannheim, s’inscrivent dans la mouvance du Sturm und Drang, la tragédie de Don Carlos (1787), rédigée en vers blancs, marque un tournant de son esthétique théâtrale, en l’orientant vers un classicisme nourri de sa confrontation avec les tragiques grecs. Délaissant pendant dix ans l’écriture dramatique, Schiller se consacre à la rédaction de chroniques historiques et à l’étude de la philosophie kantienne, qui trouve sa traduction dans les grands traités esthétiques des années 1790, notamment sur le tragique, le pathétique et le sublime. Sous l’impulsion de Goethe, avec qui il engage une fructueuse collaboration littéraire de 1794 à 1805, date de sa mort, il reprend le chemin de la scène et écrit une série de grandes tragédies historiques (de Wallenstein à Guillaume Tell), créées au Théâtre National de Weimar.

Écrits sur le théâtre

Friedrich SCHILLER

Écrits sur le théâtre

Pour la première fois en traduction française, l'intégrale des écrits sur l'art dramatique de Schiller

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés