Guibert de Nogent

Guibert de Nogent est un moine bénédictin, théologien et historien, né en 1053 et mort vers 1124 ou 1130. Il reçoit dans sa jeunesse les leçons d’Anselme de Cantorbéry à l’abbaye Saint-Germer-de-Fly (Oise), et est élu en 1104 abbé du petit monastère de Nogent-sous-Coucy (Aisne) près de Laon. Ses plus importantes œuvres ont été rédigées dans les dernières années de sa vie, dont son autobiographie, De vita sua. On lui doit également un Traité de la manière de prêcher, des Livres de louanges à la Vierge ainsi qu’un Traité des reliques des saints, véritable ouvrage critique.
Autobiographie

Guibert de Nogent

Autobiographie

Probablement rédigée entre 1114 et 1117, l’Autobiographie de Guibert de Nogent, De vita sua, se compose de trois parties. Guibert s’appuie constamment sur des informations orales et les personnalise souvent, ce qui fait l’intérêt principal de son ouvrage.La première partie est une autobiographie proprement dite, qui recouvre la période...

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés