James Boswell

Si James Boswell (1740-1795) a conquis la gloire avec sa Vie de Samuel Johnson et sa défense de l’indépendance de la Corse, ses écrits autobiographiques révélés au xxe siècle lui confèrent une place au premier rang des écrivains de langue anglaise de son siècle. Né en Écosse, il fit le tour de l’Europe où il rencontra Rousseau, Voltaire et Frédéric II. Avocat de métier, il partagera sa vie entre son Écosse natale et Londres où il fréquente les plus beaux esprits de son temps et poursuit une carrière de Casanova. Tout à la fois mélancolique et dissipé, Boswell fut un personnage « bien agréable » autant que remarquable comme l’avait bien noté Dominique Aury.
Amours à Londres

James Boswell, Dominique Aury

Amours à Londres

Journal 1762-1763

Voici peut-être le plus pittoresque, le plus vivant journal intime qu’on ait jamais écrit. Il a été tenu au cours des années 1761-1762, alors que Boswell, âgé de trente-deux ans, découvrait la vie de Londres.

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés