Jean PHILOPON

Jean Philopon, dit aussi Jean d'Alexandrie, ou Jean le Grammairien, est né aux environs de l’an 490 de notre ère, et il est mort au-delà de 569. Sa vie est étroitement liée à la ville d’Al-exandrie.C’est tout à la fois un philosophe, un théologien, et aussi l’auteur de quelques ouvra-ges à caractère scientifique. En tant que philosophe, il est d’abord l’éditeur des œuvres de son maître Ammonios, mais il prendra rapidement son autonomie, dans des commentaires de l’œuvre d’Aristote, où il fait montre d’une vision très novatrice du monde, à laquelle on n’a pas suffisamment rendu hommage. En tant que théologien, son œuvre est marquée par le monophysisme, répandu à Alexandrie à cette époque, et par sa volonté de rendre compatibles le christianisme et la philosophie aristotélicienne. Après sa mort, ses écrits seront jugés hérétiques.

Parmi ses ouvrages à caractère scientifique, on compte un Traité de l’astrolabe, écrit vraisemblablement dans les années 520-540. On sait que Jean Philopon avait une bonne connaissance de l’œuvre de Ptolémée.

Traité de l'astrolabe

Jean PHILOPON

Traité de l'astrolabe

Le Traité de l'astrolabe de Jean Philopon est le plus ancien texte concernant l'astrolabe qui soit parvenu jusqu’à nous.

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés