Jôji TANI

Tani Jôji (1900-1935) occupe une place paradoxale dans la littérature japonaise : largement oublié aujourd’hui, il était incontournable dans les années 1920 et 1930. Son œuvre polymorphe (nouvelles modernistes, romans historiques, mélodrames familiaux, récits humoristiques, traductions) fait de cet écrivain un des symboles de la vitalité de la littérature populaire japonaise de l’entre-deux-guerres.
Chroniques d'un trimardeur japonais en Amérique

Jôji TANI

Chroniques d'un trimardeur japonais en Amérique

Ce recueil présente pour la première fois hors du Japon plusieurs nouvelles (publiées dans la seconde moitié des années 1920) de Tani Jôji, écrivain japonais ayant vécu quatre ans aux États-Unis de 1920 à 1924.

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés