Joseph ROTH

Joseph Roth est né en Galicie en 1894, sous le règne de l'empereur François-Joseph, dans une famille juive modeste de langue allemande. Au début de la première guerre mondiale, il travaille dans le service de Presse des armées impériales. Après guerre, il devient chroniqueur à Vienne et à Berlin. Ses articles,très demandés,traduisent un regard lucide sur son époque et un monde qui disparaît – ainsi celui du Yiddischland de la Mitteleuropa. Parallèlement, il entame une brillante carrière de romancier. Son œuvre la plus connue est La Marche de Radetzky, publié en 1932, histoire de quatre générations d’une famille sous la Monarchie austro-hongroise finissante où transparaît la nostalgie monarchiste de l’auteur. Exilé en France dès l’arrivée au pouvoir des nazis – qui détruisent ses livres –, il s’installe à Paris en 1934. Malade, alcoolique et sans ressources il y meurt le 27 mai 1939.

Gauche et droite

Joseph ROTH

Gauche et droite

Dix ans après la première publication de Gauche et droite, l'écrivain Hermann Kesten qualifiait encore ce livre de « roman politique berlinois d'une grande actualité, dans la lignée de Stendhal, Maupassant et Heinrich Mann ».

À Berlin

Joseph ROTH

À Berlin

Un portrait vif mais nuancé du Berlin de Weimar

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés