Léon POLIAKOV

Léon Poliakov, né en 1910 à Saint-Pétersbourg (Léningrad), est mort à Orsay en 1997. Arrivé en France en 1920 avec sa famille, il est engagé volontaire dans l’armée française au cours de la Seconde Guerre mondiale. Fait prisonnier avec son bataillon à Saint-Valéry-en-Caux, il s’évade trois mois plus
tard du stalag de Doullens et entre dans la résistance. On doit à cet historien, qui fut aussi un humaniste, outre le Bréviaire de la haine, une Histoire de l’antisémitisme en trois volumes ; Le Mythe aryen ; Le procès de Jérusalem ; Les banquiers juifs et le Saint-Siège ; De l’antisionisme à l’antisémitisme.
Bréviaire de la haine

Léon POLIAKOV

Bréviaire de la haine

Le IIIe Reich et les Juifs

Le thème de cet ouvrage fortement documenté est la lutte sans merci déclarée par l’hitlérisme aux Juifs d’Europe.

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés