Nicolas ISRAËL

Nicolas Israël, agrégé et docteur en philosophie, habilité à diriger des recherches (HDR), est professeur en classes préparatoires. Il est l’auteur de Spinoza le temps de la vigilance (2001) et de Généalogie du droit moderne, l’état de nécessité (2006). Ses travaux de philosophie politique l’ont conduit à concentrer ses recherches dans une perspective anthropologique sur la question de la lutte anti-insurrectionnelle et anti-terroriste. Il a ainsi réalisé une série d’expertises, depuis une dizaine d’années, pour différentes institutions.
La Terre de l’insolence

Nicolas ISRAËL

La Terre de l’insolence

Une anthropologie des conflits

Une analyse anthropologique des conflits, mettant en évidence l’importance des structures tribales, des formes idéologiques et des cadres psychiques dans la progression des groupes djihadistes.

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés