Santô KYÔDEN

Santô Kyôden (1761-1816), né dans un quartier populaire d'Edo, connut d’abord la gloire comme peintre d’estampes. Il fut victime de la censure du gouvernement, inspiré par une morale rigide qui n’appréciait pas l’esprit de dérision.

Fricassée de Galantin à la mode d'Édo

Santô KYÔDEN

Fricassée de Galantin à la mode d'Édo

« C'est fou les souffrances qu'il faut endurer pour devenir un galant reconnu ! »

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés