Su SHI

Su Shi (1037-1101), plus connu sous son surnom « l'ermite de la Pente de l’Est » est sans doute sous les Song du Nord (960-1127) la quintessence du lettré chinois : immense poète et prosateur, calligraphe et peintre, c’est aussi un grand administrateur, un commentateur des Classiques confucéens en même temps qu’un esprit radicalement indépendant, interprète original et curieux de la tradition, expérimentateur de techniques diverses et variées pour « nourrir sa vie ». C’est aussi un homme dont la vie et les vicissitudes (tantôt au sommet de l’État, tantôt en exil) ont donné matière très vite à des romans.

Commémorations

Su SHI

Commémorations

De la vaste pratique scripturaire des lettrés chinois, on retient le plus souvent quelques textes insérés dans des anthologies littéraires, détachés de leur contexte de rédaction et laissés dans une ignorance relative des petites formes auxquelles ils...

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés