Tao Yuanming

Tao Yuanming (352/365-452), natif du Jiangxi 江西, dans le sud de la Chine, servit dix ans dans l’administration impériale – sans éclat ni plaisir – avant de s’en retourner vivre du travail de la terre aux  pieds des monts Lu 廬 et de leurs pics nimbés de brume. Voisin d’Épicure par la philosophie, il trouvait son bonheur parmi les arbres de son jardin, en cueillant amoureusement chaque instant d’une vie qu’il savait périssable et brève. C’est comme reclus (yinshi 隱士) qu’il commença de faire parler de lui, de son vivant déjà, mais son génie poétique ne fut pleinement reconnu qu’à partir des Song 宋 (960-1279). Tao Yuanming et son œuvre occupent depuis lors dans la culture chinoise une place aussi monumentale que familière, celle d’un maître à penser et à vivre.
Œuvres complètes

Tao Yuanming

Œuvres complètes

Présentées ici pour la première fois dans une édition française bilingue et critique, les Œuvres complètes de Tao Yuanming sont le testament poétique d’une manière singulière – et durable – d’habiter le monde.

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés