WANG CHONG

Wang Chong est une des figures les plus originales de la philosophie chinoise. Il vécut sous la dynastie des Han orientaux (25-220), à une époque où les dysfonctionnements du régime impérial et les dérives religieuses du confucianisme officiel soulèvent l'indignation des lettrés. Esprit fort à la Voltaire, polémiste infatigable, nul mieux que lui a su mettre l’arme du scepticisme au service de la dénonciation des doctrines et des superstitions de son temps. Il se présente comme un intellectuel d’un genre nouveau : par son style très personnel qui se veut clair et précis, par les libertés qu’il prend avec la tradition à laquelle il appartient et par le public auquel il s’adresse. Pour la première fois en effet un auteur parle à ses pairs, d’égal à égal avec ceux qu’il cherche à convaincre.

Balance des discours

WANG CHONG

Balance des discours

Destin, providence et divination

Les traités majeurs du rationalisme critique d'un anti-confucéen

Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés