L'Individualisme économique et social

L'Individualisme économique et social

Préface de : Cyrille FERRATON, Benoît PRÉVOST

Présentation

Paru en 1907 et jamais réédité depuis, cet ouvrage séminal du professeur à la Faculté de droit de l'université de Dijon que fut Albert Schatz (1879-1940) demeure malencontreusement méconnu alors qu'il exerça une grande influence intellectuelle en son temps jusqu'à devenir une référence classique en économie aux États-Unis.

Dans cet opus volumineux, Schatz est le tout premier historien des idées en date à avoir proposé un panorama généalogique quasi-exhaustif des grandes conceptions de la pensée économique libérale depuis ses origines. Mais l’originalité de son apport se tient aussi dans le fait qu’au terme « libéralisme » (trop ambigu à ses yeux), il préfère celui d’ « individualisme », soigneusement distingué de l’égoïsme, pour rendre compte du développement de la liberté individuelle en économie : il lui confère un sens et une portée plus populaire, progressiste et pratique, susceptible d’après lui de mieux susciter l’adhésion du plus grand nombre.

Albert Schatz (1879-1940) était professeur de droit à l'université de Dijon et historien de l'individualisme du XIXe siècle.

Cyrille Ferraton et Benoist Prévost sont maîtres de conférence en économie (université Paul Valéry – Montpellier 3).

Presse

... son intérêt est politique et philosophique.
Le Monde des Livres - 04/10/2013

...intéressant travail d'histoire et de pensée économique.
Alternatives économiques.com - 06/11/2013

... un panorama généalogique quasi-exhaustif des grandes conceptions de la pensée économique libérale depuis ses origines.
Contrepoints - 07/02/2014

Biographies Contributeurs

Albert SCHATZ

Albert Schatz (1879-1940) était professeur de droit à l'université de Dijon et historien de l'individualisme du XIXe siècle.

Cyrille FERRATON

Cyrille Ferraton est maître de conférence en économie (université Paul Valéry – Montpellier 3).

Benoît PRÉVOST

Benoist Prévost est maître de conférence en économie (université Paul Valéry – Montpellier 3).

Table des matières

Redécouvrir une histoire inaugurale de la pensée économique, par Cyrille Ferraton et Benoît Prévost.

Avant-propos

Introduction

Première partie. La formation de la doctrine libérale classique

Chapitre premier. Le mercantilisme et la réaction anti-mercantiliste

I. Le mercantilisme

II. Les idées directrices de la réaction anti-mercantiliste

Chapitre II. Les bases psychologiques de l'individualisme : de Hobbes à Mandeville

I. Les théories politiques et économiques de Th. Hobbes

II. L'école du sens moral

III. B. de Mandeville

Chapitre III. Le libéralisme doctrinal en France : les physiocrates

I. L'école physiocratique

II. La théorie de l’ordre naturel

III. Les conclusions d’art social des physiocrates

IV. Les théories politiques et fiscales des physiocrates

Chapitre IV. La constitution du libéralisme doctrinal en Angleterre : D. Hume et A. Smith

I. L’école anglaise

II. Le système de liberté naturelle

III. Les conclusions d’art social du « système de liberté naturelle »

Chapitre V. La constitution du libéralisme scientifique : la théorie de la valeur, la théorie de la population et la théorie de la rente

I. La théorie de la valeur

II. La théorie de la population

III. la théorie de la rente

IV. Les conclusions d’art social du libéralisme scientifique

Seconde partie. Les divers aspects de l’individualisme au XIXe siècle

Chapitre premier. Les développements complémentaires de la doctrine classique : Ch. Dunoyer et la définition de la liberté

I. La définition de la liberté

II. L’État producteur de sécurité

III. La liberté et l’État

Chapitre II. Les développements complémentaires de la doctrine classiques (suite) : John Stuart Mill et la théorie de l’individualisme

I. La méthode de Stuart Mill

II. La théorie de l’individualisme

III. La théorie de « l’état stationnaire »

IV. L’individualisme et les réformes sociales

V. Le progrès social et le socialisme

Chapitre III. La constitution du libéralisme orthodoxe : Bastiat et ses successeurs

I. L’optimisme économique doctrinal aux environs de 1850

II. L’œuvre polémique de Bastiat

III. L’œuvre doctrinale de Bastiat

IV. Les disciples de Bastiat

Chapitre IV. La conjonction du libéralisme économique et du libéralisme politique : les théoriciens de la démocratie libérale

I. Société démocratique et gouvernement démocratique

II. L’égalité démocratique et la liberté

Chapitre V. La conjonction du libéralisme économique et du libéralisme politique (suite).

La théorie individualiste du droit et la défense des libertés individuelles

I. Les libertés nécessaires de l’individu

II. La délimitation des fonctions de l’État

Chapitre VI. L’interprétation individualiste de l’histoire : A. de Tocqueville et Taine

I. L’Ancien Régime et la Révolution

II. Les origines de la France contemporaine

III. Les erreurs de la Révolution

Chapitre VII. Libéralisme et christianisme

I. L’idée chrétienne d’autorité : Le Play et l’école de la réforme sociale

II. L’idée chrétienne de justice : le catholicisme social

III. L’idée chrétienne d’amour : la démocratie chrétienne et le solidarisme évangélique

Chapitre VIII. L’individualisme sociologique

I. La philosophie synthétique d’Herbert Spencer

II. L’individualisme sociologique après Spencer

Chapitre IX. De l’individualisme anti-étatiste à l’individualisme anarchiste

I. Les tentatives de détermination du rôle de l’État dans l’ordre économique

II. Le paradoxe individualiste

III. L’individualisme anarchiste de Proudhon

IV. L’individualisme anarchiste de Max Stirner

Chapitre X. L’individualisme aristocratique : son aspect économique et son aspect philosophique

I. La philosophie de la misère

II. La théorie du rôle économique des élites

III. La philosophie de l’individualisme aristocratique

Conclusion

Notice biographique et bibliographique d’Albert Schatz

Index des principaux auteurs cités

Découvrez aussi

L'Économie politique et le socialisme (1849) suivi de Accord entre l'économie politique et la morale (1850)
Éthique de la redistribution
Moyens économiques contre moyens politiques
La Révolte des masses
Commentaire sur l'ouvrage de Filangieri
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés