La Consolation de philosophie

Feuilleter le livre

  • 200 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 13.5 x 21 cm
  • La roue à livres
  • Parution :
  • CLIL : 3436
  • EAN13 : 9782251339436
  • Code distributeur : 22883
  • Export ONIX 3.0

La Consolation de philosophie

Texte établi par : Jean-Yves GUILLAUMIN

Présentation

La Consolation est un texte unique dans l'antiquité, où une figure allégorique, Philosophia, s'adresse à son élève (Boèce) et lui apporte la consolation de son enseignement (évidemment une présentation du monde de type néo-platonicien). Ce dialogue est l’Œuvre d’un haut personnage romain chrétien, sénateur et patrice, emprisonné et accusé de haute trahison, alors qu’il attendait la mort, vers 524 après J.-C.. Cette situation « d’urgence » et d’imminence de la mort (pensons à celle de Socrate), démentie par la belle sobriété du texte, est devenu un modèle pour la philosophie, dernier rempart de la beauté et de la méditation, symbole de résistance à l’oppression et de méditation sur la condition humaine.

La Consolation de Philosophie devait devenir l’un des ouvrages fondamentaux du Moyen Age, à côté de ceux de St Augustin, de St Benoît et de Bède le vénérable. C’est évidemment aussi un lointain modèle de la Divine Comédie de Dante. Boèce est un parfait représentant de la haute culture italienne de l’époque, déchirée entre sa fidélité à une tradition classique tenace (les satires grecques ou latines, la philosophie grecque, les consolations de Cicéron, Ovide ou Sénèque) et les réalités politiques de son temps, celui de l’Empereur Justinien (occupation par les Goths, la persécution des chrétiens, attrait d’un Orient encore brillant de sa vie culturelle).

La présente traduction, inédite, tient compte de très nombreux travaux modernes ; elle est due à un spécialiste de Boèce, Jean-Yves Guillaumin, professeur à l'Université de Franche-Comté.

Biographies Contributeurs

BOÈCE

Homme politique, philosophe, poète

Jean-Yves GUILLAUMIN

Jean-Yves Guillaumin est professeur à l'Université de Franche-Comté, codirecteur, avec François Dolbeau, de la collection « Auteurs latins du Moyen Âge ». On lui doit, dans cette série, l’édition et la traduction des livres III, VII et XX des Étymologies d’Isidore de Séville. Il est aussi l’éditeur, dans la CUF, des trois tomes des Arpenteurs romains, du livre VII des Noces de Philologie et de Mercure, et des Institutions arithmétiques de Boèce.

Table des matières

Introduction

Livre I
Livre II
Livre III
Livre IV
Livre V

Notes
Bibliographie
Index

Découvrez aussi

Institution arithmétique
Chronique de Morée
Histoire secrète
Chronique du XIIIe siècle
Figures de l'évêque idéal
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés