La Guerre des nazis contre le cancer
  • 416 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 15 x 21.5 cm
  • Histoire
  • N° dans la collection : 48
  • Parution :
  • Première publication : 2001
  • CLIL : 3377
  • EAN13 : 9782251380490
  • Code distributeur : 20371
  • Export ONIX 3.0

La Guerre des nazis contre le cancer

Traduit par : Bernard FRUMER

Présentation

Les médecins nazis commirent d'innombrables atrocités pour tenter de créer, selon le projet dément d'Hitler, la race allemande des seigneurs. Cependant, au cours de ses recherches, l'historien des sciences Robert Proctor a découvert que l’Allemagne nazie avait des décennies d’avance sur les autres nations dans la mise en place de réformes sanitaires que nous considérons aujourd’hui comme progressistes et socialement responsables.

Ainsi, médecins et gouvernement nazis entreprirent de lutter contre l’amiante, les radiations, les pesticides et les colorants alimentaires, tandis que, après la découverte d’un lien entre la consommation de tabac et le cancer du poumon, furent lancées de virulentes campagnes anti-tabac, accompagnées de diverses interdictions.

Toutes ces mesures s’appuyaient sur l’exemple du Führer lui-même, non fumeur et végétarien, dont le «corps sain» devait être un modèle pour la société entière.

Cette guerre contre le cancer ne faisait pas que s’en prendre à la maladie elle-même: elle était aussi une métaphore, dans la mesure où, pour les nazis, les juifs et autres « ennemis du peuple» étaient une tumeur qu’il fallait extirper du corps de l’Allemagne.

L’ouvrage de Proctor ne fait pas que révéler, grâce à des documents et des archives inexploités à e jour, un aspect inconnu et surprenant du nazisme, il pose aussi des questions fondamentales sur la science – un régime maléfique peut-il engendrer une «bonne science? – ou «l’activisme sanitaire» de nos propres sociétés.

Auteur de plusieurs ouvrages sur l’hygiénisme racial ou l’influence de la politique sur la lutte contre le cancer, Robert N. Proctor est professeur d’Histoire des Sciences à Pennsylvania State University (Etats-Unis).

Traduction et préface de Bernard Frumer.

Biographies Contributeurs

Robert N. PROCTOR

Professeur d'histoire à "Pennsylvania state university" (en 1991)

Bernard FRUMER

Bernard Frumer a notamment traduit aux Belles Lettres La Persécution des Tsiganes par les Nazis.

Table des matières

Préface
Prologue

1. Le secret de Hueper
2. La Gleichschaltung de la recherche allemande sur le cancer
3. Théories génétiques et raciales
4. La carcinogenèse du travail
5. Le régime alimentaire nazi
6. La campagne contre le tabac
7. Le monstrueux et le prosaïque

Notes
Bibliographie
Index
Table des illustrations

Découvrez aussi

La Médecine antique
La Contamination spirituelle.
Galien de Pergame
L'Errance des normes
Athènes hellénistique
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés