La Mort rouge

Feuilleter le livre

  • 448 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 16 x 24 cm
  • Études anciennes
  • N° dans la collection : 145
  • Parution :
  • Première publication : 2012
  • CLIL : 3437
  • EAN13 : 9782251326825
  • Code distributeur : 43863
  • Export ONIX 3.0
English version

La Mort rouge

Homicide, guerre et souillure en Grèce ancienne

Présentation

Tuer quelqu'un, ou l'absolue transgression : l'Antiquité grecque, une fois de plus, nous parle.
Le parricide Oreste subit les assauts des impitoyables Érinyes. Dans la plaine de Troie, Achille et Hector, tueurs héroïques, sont portés par un instinct de mort qui a nom Arès. Aux rives de la mer Noire, vers 400 avant J.-C., les rescapés de l'armée des Dix Mille prennent part à une mystérieuse cérémonie de purification. Ailleurs, l'orateur Antiphon agite une étrange croyance : la souillure de l’homicide se répandrait partout, le fantôme de la victime criant vengeance. Et, dans un coin de la Sicile, la magie de rituels curieux chasserait les démons du meurtre. L’Athènes démocratique, inventive, n’est pas en reste ; ici, elle laisse s’exiler l’assassin, s’il le veut, avant même la fin de son procès ; là, elle promulgue une loi encourageant l’assassinat de quelque apprenti tyran qui menacerait son existence. Mais Aristote met en garde : l’homicide constitue en toute circonstance, sans exception, une faute.
Littérature, histoire, droit, philosophie, anthropologie contribuent à cette étude approfondie des représentations, lato sensu, de la mort violente chez les Grecs. Le tableau d’ensemble est, pourrait-on dire, versicolore. Versicolores, aussi, les paroles ailées de l’immortel Homère, pour l’instant fatal où le guerrier s’effondre :
« La mort rouge et le puissant destin se sont emparés de ses yeux ».

Bernard Eck, ancien élève de l'École Normale Supérieure, agrégé de lettres, docteur, est professeur d'Histoire grecque à l'Université Pierre Mendès-France de Grenoble. Il a publié en 2003 aux Belles Lettres une édition critique du livre II de la Bibliothèque historique de Diodore de Sicile.

Presse

...l'auteur tout au long de cet ouvrage fascinant... éclaire brillamment la représentation de la souillure grâce à une approche très diversifiée menée de main de maître
Etudes Classiques - 01/12/2012

Il faut saluer,..., les audaces de ce livre érudit et nourri d'hypothèses, soucieux de s'appuyer sur les ressources de la philologie, de l'anthropologie, de l'histoire, de la psychologie, dans le but d'élucider la nature des rapports qu'entretenaient les Grecs avec... la guerre.
Revue des Etudes Anciennes - 01/09/2013

L'étude très fouillée conduite par Bernard Eck balaie une longue durée de l'histoire grecque, (...) et emprunte le biais d'un nouvel examen approfondi de deux notions (...), la notion de pollution et celle de purification.
L'Antiquité classique - 01/10/2015

... dans ce livre exigeant, mais lisible, Eck montre que tuer à la guerre engendre aussi un mal-être qui ébranle le for intérieur du guerrier.
Valeurs actuelles - 18/10/2012

Le propos est fondé sur une étude claire et détaillée de textes très divers, toujours dans une perspective multiple.
Revue de Philologie - 01/01/2012

Le livre de B. Eck est un ouvrage riche, qui multiplie les approches complémentaires : étude du lexique, étude littéraire, droit, histoire, anthropologie, épigraphie...
Revue des Etudes Grecques - 01/01/2013

Biographies Contributeurs

Bernard ECK

Bernard Eck, ancien élève de l'École Normale Supérieure, agrégé de lettres, docteur, est professeur d'Histoire grecque à l'Université Pierre Mendès-France de Grenoble. Il a publié en 2003 aux Belles Lettres une édition critique du livre II de la Bibliothèque historique de Diodore de Sicile.

Table des matières

Introduction

I – SOUILLURE, MEURTRE ET ÉRINYES
1 – Perception de la souillure et purification
2 – Le témoignage des textes
3 – Les Érinyes

Généralités
Les Érinyes selon Eschyle
Les Érinyes selon Homère
Signification des Érinyes

II – SOUILLURE ET GUERRE
1 – Retour sur les Érinyes

Les Érinyes et la guerre
Approche iconographique
Conclusion
2 – Discussion sur des textes oubliés
Le problème de la souillure à la guerre
Les Tragiques
Aristophane
Xénophon
3 – La question de la lustration de l'armée
4 – Souillure et guerre civile

III – DU PRÉTENDU SILENCE D'HOMÈRE
1 – Les poètes archaïques et la souillure du meurtre
2 – Homère sans souillure

L'homicide chez Homère
L'absence de la souillure
3 – Homère sans souillure ?
Iliade VI, 266-268
Iliade XXI, 218-222
Iliade X, 572-579
Iliade I, 314
4 – Arès miaiphonos
Arès et les siens
Arès dans la tragédie grecque
5 – Comprendre Homère

IV – LE GUERRIER TUEUR DANS L'ILIADE
1 – Question de méthode
2 – La folie meurtrière

Le guerrier sauvage
Le guerrier fou
L'homicide
Aspects physiques
Le berserker
3 – Manger l’ennemi
Le guerrier cannibale
Signification du cannibalisme
4 – Mutiler les corps
« Outrager un cadavre »
Le désir de vengeance et autres explications
Maschalismos ?
5 – Arès, « mal accompli »
« Le fléau des mortels »
De la nature profonde d’Arès
6 – Mourir
Mourir pour la patrie
Dire la mort
« La mort rouge »
« Le puissant destin »
7 – Homère et la guerre
Polémos kakos
Le phonos
« La grande bouche de la guerre »

V – HOMICIDE, SOUILLURE ET DÉMONS : LES LIMITES DE LA CROYANCE
1 – Homicide sans souillure

Retour sur la tragédie grecque
La législation sur l’homicide et la souillure
Des raisons qui inspirent les lois sur l’homicide
2 – Souillure, superstition et religiosité dans les discours judiciaires consacrés à l’homicide
Antiphon, sa vie et son Œuvre : problèmes et controverses
Le contenu des Tétralogies
Les discours réels d’Antiphon
Conclusion sur Antiphon
Les discours de Lysias
3 – L’individu « souillé » et le « sale individu »
4 – Les démons du meurtre dans les lois sacrées

Loi sacrée de Sélinonte
Loi sacrée de Cyrène

VI – SOUILLURE, VIOLENCE EXTRÊME ET DROIT
1 – L’homicide dans le système judiciaire de l’Athènes classique

Aperçu du système
L’homicide légitime
2 – Interdits religieux, souillure et homicide dans la cité
3 – Le criminel selon Platon et la législation sur l’homicide dans les
Lois

VII – SOUILLURE ET LÉGISLATION PROTÉGEANT LA DÉMOCRATIE
1 – Tuer le tyran
2 – De quelques lois à caractère anti-tyrannique

Loi d’Érétrie
Loi d’Eucratès
Loi d’Eucratès et décret au sujet d’Arthmios frappé d’atimie
Règlement entre Téos et Kyrbissos
Dirae Teiae
Loi de Démophantos
3 – Tuer le tyran, tuer à la guerre, ou de l’usage politique du meurtre légitime

Conclusion
Annexe : À propos de l’expression de la culpabilité dans quelques récits de guerre contemporains
Bibliographie générale
Index des textes cités
Index général

Découvrez aussi

Carmen
La Théorie platonicienne de la doxa
Une Leçon de vie
L'Art de la déformation historique dans les Commentaires de César
Le Vrai et le faux dans la pensée grecque archaïque d'Hésiode à la fin du Ve siècle
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés