La Révolte des masses

La Révolte des masses

Préface de : José-Luis GOYENA, Traduit par : Louis PARROT

 Ce livre apparaît ainsi comme un miroir passionnant. C'est pourquoi il mérite d'être lu.

(Le Monde des Livres)

Présentation

Paru en 1937 dans sa traduction française, soit sept ans après sa publication en Espagne (1930) sous le titre La rebellion de las masas, La révolte des masses demeure un opus majeur de la littérature intellectuelle mondiale. Et son auteur, le philosophe José Ortega y Gasset (1883-1955), professeur de métaphysique à l'université de Madrid de 1910 à 1936 et fondateur de l'influente Revista de Occidente, est considéré comme l'un des plus éminents représentants de l'humanisme libéral européen du xxe siècle.

Bien qu'il ait publié beaucoup d'autres ouvrages notables (dont L'Espagne invertébrée et Le thème de notre temps), c'est dans cette Révolte des masses à l'immense retentissement que la pensée d'Ortega s'expose avec le plus de saillance. Son rude diagnostic sur la nature de la maladie qui ronge l'Europe n'a rien perdu de sa pertinence: l'irruption de l'« homme-masse », un « enfant gâté » conformiste et égalitariste qui rejette le passé, la raison et l'exigence morale — corrélée à une inquiétante « étatisation de la vie » et à l'« idolâtrie du social ». Mais il y esquisse aussi ce qui peut l'en guérir: l'avènement d'« un libéralisme de style radicalement nouveau, moins naïf et de plus adroite belligérance », et l'édification culturelle d'une Europe réellement unie.

En 1938, Ortega publie un Épilogue pour les Anglais prolongeant et actualisant la réflexion de La révolte des masses: la présente réédition inclut ce texte capital à la diffusion jusqu'alors demeurée confidentielle.

Presse

L'ouvrage, aujourd'hui enfin réédité aux Belles Lettres, apparaît d'une singulière actualité.
Le Spectable du monde - avril 2011

 Radiographie d'une époque faite justement "de descentes et de chutes", ouvrage bien souvent fulgurant qui stigmatise l'atonie de l'homme européen....
Valeurs actuelles - 10/02/2011

 On y trouve aussi une salutaire réflexion sur la notion désormais très prostituée d' "élites".
Le Nouvel Observateur - 16/12/2010

 Une réédition opportune.
Le Figaro Magazine - 27/11/2010

 Cette réflexion sur le destin de la culture européenne décrit des maux qui sont encore, à bien des égards, aujourd'hui les nôtres.
Lire - 01/11/2010

Biographies Contributeurs

José ORTEGA Y GASSET

José Ortega y Gasset (1883-1955) fut professeur de métaphysique à l'université de Madrid. Fondateur et directeur de la célèbre et influente « Revista de Occidente » de 1923 à 1936, il est contraint à l'exil de 1936 à 1946 par le déchaînement de violence des deux camps lors de guerre civile espagnole, il a été l’une des figures majeures de l’humanisme libéral européen du XXe siècle, cité et admiré par les plus grands penseurs contemporains – dont Raymond Aron.

José-Luis GOYENA

Spécialiste d'Ayn Rand, José-Luis Goyena anime avec Alain Laurent la revue Le Nouvel individualiste.

Découvrez aussi

Misère et splendeur de la traduction
L'Individualisme économique et social
L'Éthique de la liberté
Au-delà de l'offre et de la demande
Liberté, partout et toujours
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés