Les Elixirs du diable
  • 432 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Bibliothèque allemande
  • N° dans la collection : 29
  • Parution :
  • CLIL : 3436
  • EAN13 : 9782251830070
  • Code distributeur : 45744
  • Export ONIX 3.0

Les Elixirs du diable

Traduit par : Jean-Jacques POLLET

Présentation

Aux côtés du Moine de Lewis (1795) et du Melmoth de Maturin (1820), Les Elixirs du Diable (1816) figure parmi les chefs-d'œuvre absolus du "roman noir" de la période romantique. Pour Hoffmann, ce récit de toutes les indécences et de tous les excès - Henri Heine relève qu'il y a là "les choses les plus terribles, les plus effrayantes que puisse imaginer l'esprit humain" - n'était rien moins que le pivot secret autour duquel devait s'orienter toute son œuvre de conteur...

Texte déconcertant à coup sûr, où viennent se fondre, comme en un creuset, toutes les intuitions du Romantisme allemand.

Contemporain des Tableaux nocturnes, ce roman singulier, touffu et passionnant a exercé une influence considérable sur toute la littérature de la deuxième moitié du XIXe siècle ( la première édition étrangère paraît en Angleterre, en 1824, la seconde en France, en 1829) il a fondé toute la réflexion narratologique sur le fantastique moderne, défini non pas comme une allégeance naïve au surnaturel, mais comme une poétique de l'incertain, refusant de trancher quant à la primauté de l'imaginaire ou des realia, quant à leur propriété respective pour dire la relation de l'individu au monde. Freud ne s'y est pas trompé qui, dans son essai sur Das Unheimliche, reconnaît dans les Elixirs du Diable le modèle exemplaire de la littérature de l'"inquiétante étrangeté".

Presse

... Les Elixirs du diable reste ce chef-d'œuvre de la littérature gothique allemande...
Le Figaro magazine - 22/03/2013

Biographies Contributeurs

E.t.a. HOFFMANN

Ernst Theodor Amadeus Hoffmann, s'il fut aussi dessinateur et compositeur de musique, est l'auteur de nombreux contes parmi lesquels L'Homme au sable, Les Mines de Falun ou Casse-noisette et le Roi des souris et de plusieurs romans, dont Le Chat Murr. Il est l'une des illustres figures du romantisme allemand qui inspira de nombreux artistes, dont Offenbach.

Jean-Jacques POLLET

Jean-Jacques Pollet est recteur de l'Académie de Rouen. Parmi ses très nombreuses traductions, on compte La Fiancée du Diable. Nouvelles fantastiques allemandes de 1900 (Albin Michel, 1994), de Gustav Meyrink, La Nuit de Walpurgis  (GF Flammarion, 2004), L’Ange à la fenêtre d’Occident (GF Flammarion, 2005), Histoires fantastiques pragoises (GF Flammarion, 2006) et, de Johann Wolfang Goethe, Les Affinités électives  (GF Flammarion, 2009).

Découvrez aussi

Ma vie
Poèmes
Hymnes à la nuit. Chants spirituels. Disciples à Saïs
Le Sentier forestier et autres nouvelles
De la Vie d'un vaurien
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés