Les Mots latins pour Mathilde
  • 224 pages
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Parution :
  • CLIL : 3146
  • EAN13 : 9782251445892
  • Code distributeur : 54890
  • Export ONIX 3.0
English version

Les Mots latins pour Mathilde

Petites leçons d'une grande langue

"Un livre instructif, ludique et destiné à un large public."

Franck Colotte (La Quinzaine Littéraire)

Présentation

Il fut un temps où l'on pensait que le mot grec crocodeilos venait de crocos (safran), et de deilos (peureux), ce qui faisait du crocodile l'animal qui a peur du safran : grâce à un savoir erroné, on retenait trois mots d’un coup et chacun, comme le jeune Montaigne, lisait couramment le latin. Aujourd’hui, les sciences du langage ont fait des progrès vertigineux, mais les lecteurs sont devenus fort rares.

Pour combler ce fossé entre les spécialistes, de plus en plus savants et les sympathisants, de plus en plus désarmés, on a voulu, ce qu’on n’avait pas encore fait, retracer à grands traits l’histoire de la linguistique et, à travers elle, les principales étapes de cette autre formidable aventure collective qu’a été la constitution et le devenir d’une grande langue de civilisation.
D’abord l’héritage indo-européen, pressenti dès le XVIIIe siècle qui découvre le sanscrit et invente un nouveau récit des origines ; puis l’enrichissement : le travail de la langue sur elle-même par préfixation, suffixation et composition ; mais aussi la polysémie, qui relève de la sémantique et distingue dans le mot une multiplicité de sens ; enfin l’évolution qui conduit aux langues romanes et en particulier au français, où le latin se lit encore par transparence.

Ce sont ainsi non point une, mais plusieurs petites leçons de vocabulaire en gradation, illustrées par d’abondantes listes, où l’on pourra piocher et à l’occasion s’instruire ou se divertir : mille termes usuels, tellement justifiés, tellement évidents qu’on les retiendra comme par surcroît et sans peine.

Presse

 ...vous repérez la profondeur de champ historique du moindre terme quotidien, vous savez que Grecs et Romains ne gisent pas dans un cimetière oublié mais habitent nos dictionnaires de langues vivantes, nos cartes mentales, nos débats intellectuels et politiques.
Le Monde - 09/09/2016

Biographies Contributeurs

Pierre LAURENS

Pierre Laurens, correspondant de l'Institut, professeur émérite à la Sorbonne où il a occupé la chaire de Littérature latine de la Renaissance, est l'auteur de nombreux ouvrages, dont : Anthologie grecque, Livre IX, deuxième partie, et X (1974 et 2011) ; Musæ reduces (1975) ; Baltasar Gracián, La Pointe ou l’Art du génie, trad. (1983) ; le Commentaire sur le Banquet de Platon de Marsile Ficin, éd. et trad. (2002) ; l’Africa de Pétrarque, éd. Et trad. (2006) ; Anthologie de la poésie lyrique latine de la Renaissance (2004) ; La dernière Muse latine, Douze lectures poétiques, de Claudien à la génération baroque (2008) ; L’âge de l’inscription (2010) ; L’Abeille dans l’ambre (1989, édition revue et augmentée 2012).

Table des matières

Table des matières

Avis au Lecteur Généralités

Première partie : constitution du matériel de la langue

I . Le fonds indo-européen

Première lettre à Mathilde : un peu d'histoire

Mots isolés
Racines et familles de mots

II. Emprunts

Deuxième lettre : l'enrichissement par l'emprunt

Aux langues méditerranéennes Aux Étrusques
Aux Grecs

—Emprunts populaires anciens
—Emprunts écrits à partir du IIIe siècle av. J.-C. —Littérature chrétienne
—Une forme particulière d'emprunt : le calque

III. Mots sans étymologie sûre

Deuxième partie : l'enrichissement du lexique

Troisième lettre : le travail de la langue sur elle-même

I. La dérivation
1. Préfixation
—Verbes déverbatifs
2. suffixation
—Suffixes de noms
—Suffixes d'adjectifs
—Suffixes d’adverbes
—Suffixes de verbes. Dénominatifs et déverbatifs. Formations sans et sans élargissement.
Digression I : différentiation par le suffixe sur un même radical Digression II : le système de la langue
—Correspondance nom, verbe, adjectif
—Correspondance verbe d’état, inchoatif, causatif —Correspondance adjectif, adverbe, substantif

II. La composition Noms-racines suffixes Composition et préfixation

Troisième partie : sémantique et polysémie

Quatrième lettre : quatre pionniers, deux mots nouveaux et une orientation nouvelle de la linguistique
Langue et société : paysans, militaires, juristes, prêtres
—Mots de la langue rustique : noms, adjectifs, verbes, dans le dérivé —Mots de la langue militaire

—Mots de la langue juridique
—Mots de la langue religieuse
Un phénomène universel : l’extension de sens : métaphore, métonymie, catachrèse
À l’inverse : spécialisation ou restriction de sens —Spécialisation des dérivés
—Spécialisation du singulier au pluriel
Valeurs polaires
Synonymes ou plutôt differentiae

Quatrième partie : vers le français

Cinquième lettre à Mathilde

I. Du latin au roman, à l’ancien français et au français —Du latin vulgaire au roman commun
—Du roman commun au français

Évolution des voyelles Évolution des consonnes

II. Relatinisation de la langue française
—les doublets
—mots simples d’origine populaire, dérivés d’origine savante —quand le mot simple ne survit qu’à travers le mot savant —liste de mots transposés directement du latin

Documents concernant l’étymologie

Varron, De lingua Latina
Isidore, Etymologiae
Étienne Tabourot, Les Bigarrures du seigneur des Accords Émile Littré, Pathologies verbales
Antoine Court de Gibelin, Origines Latines
Michel Bréal, Sémantique
Antoine Meillet, Esquisse d’une histoire de la langue latine

Un mot pour finir

Découvrez aussi

Histoire critique de la littérature latine
La Dernière Muse latine
L'Abeille dans l'ambre
L'Âge de l'inscription
Le Latin est mort, vive le latin !
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés