Liberté, partout et toujours

Liberté, partout et toujours

Présentation

Un Proudhon certes foncièrement anarchiste, fédéraliste, anti-étatiste pour tout dire, mais parfois plus proche d'être un libéral anticapitaliste et antibourgeois qu'un socialiste et dont le combat constant pour l'émancipation de la classe ouvrière va de pair avec une rude opposition au communisme. Voici le Proudhon (1809-1865) que ce volume dévoile en bousculant nombre d'idées convenues à son sujet: entre autres, que la propriété est loin d'être forcément un « vol ».

Ces textes sélectionnés, ordonnés et présentés par Vincent Valentin, maître de conférences à l'université Paris-I, soulignent le caractère complexe, souvent paradoxal et évolutif, d'une œuvre foisonnante à laquelle le lecteur contemporain n'a plus directement accès depuis longtemps. Et dont la conception vive de la liberté individuelle qui l'irrigue donne toujours à penser.

Presse

Entretien N'y a-t-il pas un paradoxe à lire Proudhon comme un théoricien « libéral », alors qu'il tenait par ailleurs, sur certains problèmes sociaux, et notamment sur la question de la famille ou des femmes, des positions très autoritaires ? Proudhon incarne effectivement ce paradoxe : il est totalement libre et innovateur sur les plans économique et politique, et totalement soumis aux préjugés les plus éculés sur la question des femmes. En effet, il considère que la femme est faite pour la soumission à l'homme, qu'elle trouve là son bonheur. On peut expliquer ce paradoxe par le fait que Proudhon voit dans la famille la cellule de base de l'anarchie, et qu'il veut la préserver d'une dissolution à laquelle pourrait conduire la libération des mœurs. D'une façon générale, Proudhon entend bien libérer les hommes de la soumission à l'autorité de l'État davantage que des pesanteurs de la sphère privée. Cet ordre de priorité le rattache encore une fois au libéralisme.
Le Monde - 13/02/2009

Pour découvrir un Proudhon bien plus complexe qu'on ne le croit.
Philosophie Magazine

 ...excellente anthologie de Vincent Valentin qui sauve l'honneur dans le désert intellectuel de ce bicentenaire et qu'il faut lire absolument si l'on veut échapper au crétinisme de l'époque.
Le Nouvel Observateur - 23/04/2009

Ce recueil est divisé en deux parties : dans la première on retrouvera les polémiques bien connues de Proudhon contre Rousseau, contre les révolutionnaires de 1793, les socialistes et les communistes de son temps, contre les économistes. La seconde partie est plus positive et c'est là que figurent les idées sur le mutuellisme et la fédération qui ont fait la popularité de Proudhon.
L'Humanité - Tribune libre - 24/01/2009

Table des matières

Introduction par Vincent Valentin


Première partie : Le démolisseur

Chapitre I : Les illusions politiques
L'État
L'origine religieuse du gouvernement
La nature du pouvoir
Histoire de l'illusion gouvernementale
Critique de l'impôt
Pour le travail le dimanche

La démocratie
Critique de la représentation
Critique du suffrage universel

Le fantasme de la communauté : socialisme et communisme
Critique de la théorie de l'État serviteur
Communauté comme dictature
La communauté est la religion de la misère
Impossibilité du communisme
Critique de la charité, assistance légale, dévouement

Chapitre II : L'ordre bourgeois

L’injuste répartition de la propriété et du capital
L'économie politique, conservatrice, dogmatique et aveugle à la pauvreté


Deuxième partie : Le reconstructeur

Chapitre III : Le programme révolutionnaire.

Les principes
Son socialisme
La « troisième forme sociale »
L’apologie de la propriété

Chapitre IV : Le système anarchiste

Fédéralisme

Mutuellisme
L’idée de mutualité
La Banque du peuple


Chronologie de Proudhon

Découvrez aussi

Nouveaux essais de philosophie, de science politique, d'économie et d'histoire des idées
Éthique de la redistribution
L'Économie politique et le socialisme (1849) suivi de Accord entre l'économie politique et la morale (1850)
L'Individualisme économique et social
Moyens économiques contre moyens politiques
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés