Nietzsche

Feuilleter le livre

  • 274 pages
  • Bibliographie, Index
  • Livre broché
  • 12.5 x 19 cm
  • Figures du savoir
  • N° dans la collection : 60
  • Parution :
  • CLIL : 3126
  • EAN13 : 9782251760827
  • Code distributeur : 51982
  • Export ONIX 3.0
English version

Nietzsche

Présentation

Friedrich Wilhelm Nietzsche (1844-1900), philosophe allemand, est connu pour avoir proclamé « la mort de Dieu », théorisé « la volonté de puissance » et enseigné « l'éternel retour de l’identique ».
Ces formules célèbres ont souvent masqué la nature de l’entreprise que Nietzsche s’est assignée.
Récusant toute vérité définitive, sa philosophie est une constante expérimentation qui multiplie les perspectives. Elle s’organise pourtant à partir d’une unique problématique culturelle qui remet en question le partage entre théorie et pratique : il s’agit, en mettant à profit la connaissance de l’histoire et des sciences de la nature, d’« élever » l’homme, tant au sens d’un élevage zoologique que d’une élévation de valeur, pour en faire un être plus épanoui et plus puissant qu’il ne l’a été jusqu’à présent sous l’emprise des valeurs judéo-chrétiennes. Nietzsche propose ainsi une véritable « transvaluation de toutes les valeurs », qui se veut tout autre chose qu’un retour à la barbarie des origines.
Après l’analyse des tensions et des ruptures à la faveur desquelles Nietzsche devient Nietzsche, cet essai présente les concepts qui structurent son projet biologico-culturel. L’étude de quelques postérités décisives peut alors montrer, pour finir, le caractère à la fois fécond et dangereux de la réflexion nietzschéenne. Celle-ci reste présente dans la pensée philosophique contemporaine, en particulier chez les auteurs qui revendiquent une démarche « généalogique ».

Emmanuel Salanskis, ancien élève de l’ENS, agrégé de philosophie et docteur en philosophie, est actuellement chercheur au laboratoire SPHERE du CNRS et directeur de programme au Collège international de philosophie. Il est l’auteur de nombreux articles sur Nietzsche dans des revues spécialisées.

Presse

Le livre d'Emmanuel Salanskis n'est pas un livre de plus - le dernier d'une longue série, mais peut-être plutôt le premier d'une toute autre. 
Nonfiction.fr - 19/01/2016

Biographies Contributeurs

Emmanuel SALANSKIS

Emmanuel Salanskis, ancien élève de l'ENS, agrégé de philosophie et docteur en philosophie, est actuellement chercheur au laboratoire SPHERE du CNRS et directeur de programme au Collège international de philosophie. Il est l'auteur de nombreux articles sur Nietzsche dans des revues spécialisées.

Table des matières

Remerciements

Repères chronologiques

Éditions des œuvres de Nietzsche utilisées

Liste des abréviations

Introduction : une philosophie de la culture
Avertissement
La problématique culturelle de Nietzsche
Un auteur non doctrinal 
Un « penseur de problème »

Chapitre 1. Nietzsche devenant Nietzsche. De l'idéalisme esthétique à la philosophie historique
Les commencements de la réflexion philosophique de Nietzsche
La découverte de Schopenhauer : le « problème de l’existence »
Friedrich-Albert Lange, ou la philosophie comme « poésie conceptuelle »
La Naissance de la tragédie : la philologie au service d’une métaphysique de l’art
L’apollinien et le dionysiaque
La justification de l’existence en tant que phénomène esthétique
La naissance de la tragédie à partir de l’émotion dionysiaque
La posture du contempteur de la culture allemande
L’idéal philologique de la « formation classique »
L’impératif de mettre l’histoire au service de la vie
La crise de l’idéalisme esthétique nietzschéen face à « l’effroyable conséquence du darwinisme »

Chapitre 2. L’entreprise nietzschéenne
La rupture avec Wagner 
Bayreuth, ou l’échec d’une alliance 
L’idéal gèle : la réinvention de Nietzsche au lendemain de Bayreuth
La « philosophie historique » d’Humain, trop humain
Une nouvelle manière de philosopher
L’antiquité de l’homme et ses conséquences
Se libérer de l’« humain, trop humain » ? 
Lire un « livre d’aphorismes » 
D’Aurore à la Généalogie de la morale : l’histoire morale de l’humanité
Les morales comme erreurs incorporées 
Deux grands héritages moraux
Le concept de moralité des moeurs
La généalogie de la morale judéo-chrétienne
La mort de Dieu et l’éternel retour.
« Dieu est mort » : la menace nihiliste
La doctrine de l’éternel retour, instrument de la transvaluation des valeurs
Au prisme de la volonté de puissance : élevage, surhumain et dernier homme
L’hypothèse de la volonté de puissance
Entre surhumain et dernier homme : promesses et dangers de la volonté de puissance

Chapitre 3. Postérités et actualités de Nietzsche
Freud et les premières réceptions psychanalytiques
L’appropriation nazie, avec une apostille sur la lecture de Heidegger
Apostille sur le Nietzsche de Heidegger
Le « Nietzsche français » des années 1960 et 1970
Gilles Deleuze : la promotion d’un Nietzsche généalogiste
Michel Foucault : l’historicisation de la généalogie
Jacques Derrida : généalogie et déconstruction

Conclusion : une philosophie radicale

Glossaire
Notices biographiques
Bibliographie
Index nominum 
Index rerum 

Découvrez aussi

Jonas
Michel Henry
Schopenhauer
Quine
Simondon
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés