Carrhes, 9 juin 53 av. J.-C.
  • XII + 246 pages
  • Index, Bibliographie, 2 Carte(s), 3 Illustration(s), 8 Planche(s) couleurs
  • Livre broché
  • 15 x 21.5 cm
  • Histoire
  • N° dans la collection : 110
  • Parution :
  • CLIL : 3377
  • EAN13 : 9782251381107
  • Code distributeur : 42481
  • Export ONIX 3.0

Carrhes, 9 juin 53 av. J.-C.

Anatomie d'une défaite

Préface de : Giovanni BRIZZI, Traduit par : Gérard MARINO

Présentation

Dans la plaine de Carrhes, le 9 juin 53 avant J.-C., une armée de cavaliers venus d'Iran et d'Asie centrale barre la route aux cinquante mille hommes que Rome a envoyés conquérir l'empire rival des Parthes. Accablés sous les flèches des Orientaux, les Romains sont réduits à l'impuissance: plus de la moitié des légionnaires sont tués, beaucoup d'autres seront capturés et déportés. Suprême déshonneur, l'ennemi s’empare de leurs enseignes. Des années seront nécessaires à Rome pour effacer cette honte. Le général Marcus Licinius Crassus, l’homme qui dix-huit ans auparavant avait vaincu Spartacus et fait mettre en croix le long de la voie Appienne six mille esclaves et gladiateurs rebelles, trouve une mort sans gloire peu après la fin des combats. Son cadavre outragé est abandonné sans sépulture.

Cette bataille a donné un coup d’arrêt à une conquête du monde qui paraissait pourtant irrésistible. Rome a été bloquée par une armée dont la compétence, la puissance et surtout la capacité de résister au redoutable dispositif de la légion avaient été sous-estimées.

Dans un récit alerte et passionnant, Giusto Traina fait revivre une des batailles les plus importantes de l’histoire militaire de l’Antiquité, qui marque le début d’une guerre incessante entre Rome et l’Iran.

Giusto Traina est professeur d'histoire romaine à l'université Paris-Sorbonne.

Presse

Historien expérimenté et citoyen lucide, Giusto Traina ne croit pas, à juste titre, qu'un événement unique, aussi considérable soit-il, suffise à changer le cours de l'histoire.
L'Histoire - 01/11/2012

 Le récit, soutenu par des notes et des références nombreuses, demeure très vivant et épique.
VaeVictis - 01/11/2011

Biographies Contributeurs

Giusto TRAINA

Giusto Traina est professeur d'histoire romaine à l'université Paris-Sorbonne

Gérard MARINO

Gérard Marino, spécialiste de la poésie pastorale de la Renaissance et traducteur littéraire, a traduit plusieurs livres pour les Belles Lettres, en particulier l'Arcadie de Iacopo Sannazaro (prix Flaiano 2005) et Blumenberg de Sibylle Lewitscharoff (Prix Büchner 2013).

Table des matières

Préface de Giovanni Brizzi

Introduction

9 juin 53 av. J. C., plaine de Carrhes, haute Mésopotamie

I. L'invasion

Les deux empires

La nouvelle campagne d'Orient et son commandant en chef

Le corps expéditionnaire

La première année de guerre

Le plan de Crassus

II. En attendant le Démon blanc

Harran / Carrhes

L'armée de Suréna

Naître archer

III. Chronique d'une défaite annoncée

La bataille du 9 juin

La fin

Le corps du général

Les prisonniers et les enseignes perdues

Les répercussions politiques et militaires

IV. La mémoire de la bataille

Projets de vengeance

La mémoire augustéenne et la métamorphose de Crassus

Le point de vue des Parthes

Plutarque et l'époque impériale

Carrhes dans l'antiquité tardive

 

Conclusion

Notes

Bibliographie

Table des figures

Tables des cartes

Index

Découvrez aussi

428
Conceptions de l'esclavage d'Aristote à saint Augustin
Famine et approvisionnement dans le monde gréco-romain
Renseignement et espionnage dans la Rome antique
La Magie dans l'Antiquité gréco-romaine.
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés