Recherches sur les plantes. Tome V : Livre IX

Recherches sur les plantes. Tome V : Livre IX

Texte établi et traduit par : Suzanne AMIGUES

Présentation

Successeur d’Aristote, Théophraste, même s’il n’a fondé aucune école, a eu une importance décisive sur la propagation et le développement de la pensée du fondateur du Lycée. Il a formé, entre autres, des auteurs aussi différents que Ménandre, Démétrios de Phalère ou l’orateur Dinarque. Son œuvre est à l’image de son enseignement, vaste et variée : nombre de travaux dans des domaines allant de la logique à la médecine, en passant par les lettres, lui sont attribués, mais malheureusement, seuls quatre d’entre eux nous sont parvenus. Parmi eux, les Recherches sur les plantes proposent une description et une explication minutieuse et précise du monde végétal et constitue pour nous le premier manuel pratique de botanique que nous ayons conservé.

Notre édition présente en un volume le livre 9, dernier tome des Recherches sur les Plantes. Ce livre occupe une place à part dans l’œuvre puisqu’il s’agirait d’un ajout ultérieur, formé de la réunion de deux opuscules composés précédemment par Théophraste, Les Sèves des végétaux, et Les Vertus des simples. La notice introductive relate l’aventure scientifique et littéraire qui permit d’établir l’histoire de ce texte composite, et propose de judicieuses pistes de lecture. L’histoire de la tradition manuscrite est analysée avec précision, de même que les sources de Théophraste. Le texte est accompagné d’un riche apparat critique, et secondé par un éclairant commentaire. L’ouvrage est en outre enrichi de nombreuses annexes, d’un sommaire permettant de circuler aisément dans le texte et de plusieurs index.

Biographies Contributeurs

THÉOPHRASTE

Moins connu que ses maîtres Platon et Aristote, Théophraste (371-287 av. J.-C.) est tombé dans un injuste oubli. Sa biographie antique lui attribue environ deux cent vingt ouvrages traitant de sujets variés : logique, rhétorique, politique, etc. Mais l’essentiel de sa vie scientifique fut consacré à l’observation et à la description des végétaux de Grèce et de l’Orient parcouru par l’expédition d’Alexandre. Les ouvrages qu’il leur a consacrés ont paru tellement fondamentaux qu’ils ont été conservés jusqu’à nos jours, et permettent de voir aujourd’hui en Théophraste le « père de la botanique ».

Suzanne AMIGUES

Née à Lodève (Hérault) en 1937 ; études de lettres classiques à la Faculté des Lettres de Montpellier ; admission en 1959 à l’agrégation de grammaire ; enseignement du second degré (à Montpellier et à Lodève) ; mutation en 1967 à l’université de Montpellier sur un poste de langue et littérature grecques, occupé jusqu’à la retraite (1997).

Découvrez aussi

Les Causes des phénomènes végétaux. Tome II: Livre III et IV
Recherches sur les plantes. Tome IV : Livres VII et VIII
Les Causes des phénomènes végétaux. Tome I: Livre I et II
Recherches sur les plantes. Tome III : Livres V - VI
Les Pierres
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés