Rime / Poèmes
  • LXXV + 246 pages
  • Index
  • Livre broché
  • 14.5 x 22.5 cm
  • Français, Latin
  • Classiques de l'humanisme
  • N° dans la collection : 7
  • Parution :
  • CLIL : 3439
  • EAN13 : 9782251344546
  • Code distributeur : 14495
  • Export ONIX 3.0

Rime / Poèmes

Suivis de la Protesta / Protestation

Traduit par : Marco SABBATINI, Texte établi par : G. GORNI

Présentation

De l'œuvre immense d'Alberti tant par sa masse que par la variété des sujets abordés, il n'existe à ce jour aucune édi­tion complète en Italie ni ailleurs, et encore moins de tra­duction. Il fut pourtant la figure la plus importante de l'Humanisme italien du XVe siècle, tant par ses contributions à la philosophie, aux Lettres et à l'Histoire que par son lien très important entre le monde de l'écrit et celui de l'art, pein­ture et architecture. Enfin, par l'équilibre que l'on discerne en lui entre théorie et pratique.

Ce premier volume des Œuvres complètes (qui en comp­teront une vingtaine) réunit toute l'œuvre poétique (exclusi­vement italienne): au total dix-neuf pièces. Tous les types de poèmes y sont abordés: élégie, églogue, avec une connais­sance remarquable de la poésie italienne précédente et de l'héritage latin. Alberti, qui n'y attachait pas une valeur par­ticulière, n'a jamais cherché à les rassembler. C'est pourquoi, avec sa multitude de manuscrits dispersés dans toute l'Europe, l'édition fut longtemps si difficile à réaliser. Désormais rassemblée, on peut enfin porter sur cette œuvre un jugement d'ensemble, en replaçant l'auteur dans les courants poétiques italiens et européens du XVe siècle.

On trouvera dans cette édition non seulement une traduction de textes souvent très difficiles par leur subtilité, mais aussi un ensemble considérable d'informations sur la langue poétique d’Alberti, ses sources, ses références, etc.

Architecte, peintre (auteur des deux premiers traités modernes de ces disciplines), ingénieur, humaniste, moraliste, écrivain, Alberti (1404-1472) fut, avant Léonard de Vinci, le premier exemple de « l’homme universel », génial et inclassable. Dans la collection « Le Corps fabuleux », les Belles Lettres ont déjà publié: Momus ou le prince, l’un des seuls romans de la Renaissance, les Fables sans morale (1997), couplées aux Prophéties facétieuses de Léonard de Vinci, et Le Cheval vivant (1999). Ce volume amorce la publication complète des Œuvres d’Alberti.

Biographies Contributeurs

Leon Battista ALBERTI

  Leon Battista Alberti, fils illégitime de Lorenzo degli Alberti, est né à Gênes, en 1404, descendant d'une lignée de grands marchands, désormais en exil, après qu'ils ont été chassés de Florence par leurs rivaux, la famille Albizzi, en 1382. Soumis à des difficultés économiques, en raison de ses origines, Leon Battista Alberti deviendra fonctionnaire auprès de la Curie pontificale. Artiste complet, souvent comparé à Léonard, il brillera dans tous les domaines où il exercera ses nombreux talents : on lui doit des travaux mathématiques (Ludi mathematici), des traités d’architecture (De re aedificatoria), de peinture (De pictura), de sculpture (De statua), ainsi que des réalisations concrètes (Santa Maria Novella à Florence, San Sebastiano et Sant'Andrea à Mantoue) qui vont durablement et notablement influencer les arts italiens de la Renaissance, en particulier par la redécouverte de Vitruve et des grandes réalisations de l’Antiquité. Leon Battista Alberti a également rédigé de nombreux écrits littéraires (Momus, Avantages et inconvénients des Lettres, une grammaire de la langue vulgaire, un traité sur le cheval, des poésies…) Il meurt en 1472, en pleine gloire, quelques mois après avoir fait visiter les ruines romaines à Laurent le Magnifique.

Table des matières

Avant-propos, par F. Furlan

Introduction, par G. Gorni

Notice philologique, par G. Gorni

Editions des Rime

Manuscrits

La présente édition

Bibliographie

I. Premières éditions et éditions critiques des poèmes et des traductions poétiques d'Alberti

II. Traductions françaises des poèmes d'Alberti

III. Etudes, essais et gloses diverses

Poèmes / Rime

I, II

I. Burchiello sgangherato, sanza remi

II. Batista, perché paia ch’io non temi

[II]. Chi vol bella victoria e star sicuro

III. Io vidi gia seder nell’arme irato

IV. Per li pungenti spin’, per gli aspri istecchi

V. Qual primo antico sia ch’Amor dipinse

VI. Le chiome che io adorai nel sancto Lauro

VII. Ridi, s’i’ piango ; ridi, falsa. Bene

VIII. [barca]

IX. Nessun pianeta che posseg[g]a il cielo

X. Io miro, Amor, la terra, e fiumi e l’onde

XI. Quegli occhi ornati di mestitia e riso

XII. Forza d’erbe, di pietre e di parole

XIII. Mirtia

XIV. Agilitta

XV. Tyrsis

XVI. Corymbus

XVII. Venite in danza, o gente amorosa

XVIII. De Amicitia

[XIX]. S’i’ sto doglioso, ignun si maravigli

Traductions poétiques / Versioni poetiche

Notes aux poèmes / Rime

Notes aux traductions poétiques / Versioni poetiche

Appendice I : Excerpta Graeco-Latina

Appendice II : Protestation / Protesta

Introduction, par G. Gorni

Protestation / Protesta

Indices

I. Incipitaire / Indice dei capoversi

II. Index codicum manuscriptorum

III. Index nominum

Découvrez aussi

Grammaire de la langue toscane / Grammatichetta
Momus ou le Prince
De la Famille
L'Art de la Gymnastique / Arte Gymnastica. Livre I
Épitomé du livre De Asse
Histoire et civilisation Textes et études Philosophie et sciences humaines Arts Théâtre Religions / Théologie Mythologie Essais, journaux et correspondances Littératures modernes et contemporaines Poésie Sciences Économie / Société Papeterie, objets dérivés